Les ports de tous les dangers    Vols, cambriolages, agressions: La police lance une application pour signaler les crimes et délits    Tlemcen: Reprise de l'alimentation en eau dans 20 communes    Sidi Bel-Abbès: Trois clubs officiellement promus    Un protocole sanitaire sera appliqué: Feu vert pour l'ouverture de 4.000 mosquées    Tremblement de terre de 4,3 degrés à Tipaza    Le Pr Mohamed Belhocine: «Le virus affecte l'intégralité du pays »    Ce sur quoi le passé a reposé    Dormir pour nous reposer de vivre !    L'entraîneur Rachid Belhout n'est plus    521 nouveaux cas confirmés et 9 autres décès    La reprise des activités attendue    L'entraineur zeghdoud donne son accord de principe au nahd    L'Afaspa dénonce l'implantation du siège du réseau Afrique de la Francophonie à Dakhla    L'armée de l'occupant israélien bombarde le centre de la bande de Ghaza    "Allo Chorta", une application mobile pour signaler tout crime    12 camions chargés d'aides arrivent à Mila    Constantine: campagne de sensibilisation pour protéger les forêts    Fin de l'isolement pour Rachid Nekkaz    La prière du vendredi reste suspendue    521 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    L'ARPE chargée d'encourager la pluralité de l'information et sa diffusion    Sortie de nouvelles promotions de l'ESNT    EXPLOSION DE BEYROUTH : Le président du Conseil constitutionnel exprime sa solidarité    ORAN : Décès du secrétaire de wilaya de l'ONM, Soumer Abdelkader    Les explosions à Beyrouth ravivent la contestation au Liban    FERMEES DEPUIS LA MI-MARS : Le ministre du transport écarte la réouverture des frontières    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Le suspense perdure    Un activiste du Hirak arrêté    Les pharmaciens saisissent Tebboune    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    Mandi reprendra demain    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    LES BAGNES INEDITS    La réunion périodique présidée par Tebboune    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Skikda: Le P-DG du port, 28 fonctionnaires et 4 opérateurs économiques sous contrôle judiciaire
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 16 - 07 - 2020

Depuis un certain temps déjà, le port s'est retrouvé propulsé au-devant de la scène publique. Opérateur économique faisant corps avec la ville, pourvoyeur d'emplois, l'Entreprise portuaire de Skikda faisait l'objet de rumeurs diverses au sujet de certains dépassements.
Il n'a pas fallu longtemps pour que la justice s'empare du dossier et à l'issue d'enquêtes menées par les services de sécurité, le dossier atterrit avant-hier devant le Tribunal de Skikda avec la comparution de plusieurs cadres et responsables devant le magistrat instructeur saisi par le procureur de la République. Ainsi les cadres convoqués se sont relayés sans discontinuer devant le parquet soumis aux auditions marathoniennes qui se sont poursuivies deux jours d'affilée.
A Skikda, les yeux étaient rivés sur cette affaire au sujet de laquelle les spéculations n'ont pas manqué ce qui n'a pas cesser de créer une certaine pression pour laquelle le parquet a pris les devants afin de mettre un terme à toutes les rumeurs en adoptant la transparence à travers la diffusion d'un communiqué officiel pour informer l'opinion publique, diffusé à l'issue des auditions. On y relèvera, en substance, que « les prévenus ont été présentés devant le procureur de la République en date du 13/07/2020 et après leur audition, il a été décidé de poursuivre 33 individus dont le président-directeur général de l'Entreprise portuaire de Skikda (T.I ), le Secrétaire général de cette entreprise (K.M), le président du Conseil de participation (L.Y) et son adjoint ( B.A), le président des Oeuvres sociales (L.R) et le reste composé des cadres de l'Entreprise ».
Quant aux accusations à leur encontre on a retenu en substance le délit de faux et usage de faux en écriture, dans un document commercial sous seing privé, délit d'établissement de document attestant de faits inexacts, dissimulation de document pouvant faciliter la recherche de délits, dilapidation de deniers publics et l'utilisation illégale de biens publics au profit de tiers, financement occulte d'activités de parti politique. Par ailleurs, des opérateurs économiques ont été, «également, poursuivis dans cette affaire. Enfin, à l'issue des audiences le juge d'instruction a ordonné la mise sous contrôle judiciaire le P-DG de l'Entreprise portuaire, son secrétaire général, le président du Conseil de participation et son adjoint, le président des Œuvres sociales. La même mesure a été élargie aux autres cadres de l'EPS et aux opérateurs économiques avec en sus l'interdiction de sortie du territoire national.
Au total ce sont le P-DG, 28 fonctionnaires et 4 opérateurs économiques qui ont été placés sous contrôle judiciaire.
Ainsi prend fin le premier acte, d'un long suspense qui a caractérisé l'atmosphère au port et à Skikda.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.