Real Madrid: Zidane positif à la Covid-19    La Roma sanctionné par une défaite sur tapis vert    Real : Un coach argentin en cas de départ de Zidane ?    Boudjemaa Boushaba, nouveau directeur de l'Education de la wilaya de Sétif    Le détenu Mohamed Baba-Nedjar en grève de la faim    Interrogations sur le rôle de l'Anie    Nouveau procès pour le général Saïd Bey    «L'exploitation du schiste n'est pas pour demain»    Pas de marchandises à exporter, ni de navires algériens sillonnant les océans    Quand l'offre dépasse la demande    Taïeb Hafsi invité par Cap-Horizon 2054    L'huile d'olive "Dahbia" finaliste au Dubaï Olive Oil 2021    Perturbation du trafic vers Thenia et Tizi Ouzou    Les Tunisiens ne décolèrent pas    Il veut rendre à l'Amérique son rôle phare dans le monde    L'Espagne ne doit pas céder au «chantage» du Maroc    Réunion d'urgence sur les violences au Darfour    Un prêtre porté disparu dans le Sud-Ouest    Tebboune subit une intervention chirurgicale réussie sur le pied droit    La demande de liberté provisoire de Rachid Nekkaz rejetée    Les procès en appel de 11 hirakistes renvoyés au 10 mars    Duel à distance entre l'ESS et le MCA    "La JSK n'est pas en crise"    Les Rouge et Noir visent la quatrième victoire de suite    Quatre nouveaux entraîneurs remplacés en une semaine    Découvrez les bienfaits des oméga-3 !    Filets de poulet à la chapelure    Révelez votre beauté, suivez ces rituels    Vu à Alger    Le geste de Setram pour les enfants cancéreux    «Ni repentance ni excuses», tranche Paris    Cheikh Namous, un grand qui a accompagné les plus grands    A Berlin, une danseuse noire pourfend le racisme dans le ballet classique    Les villes sans cœur : l'Algérien vit comme dans un hôtel, toujours prêt à retourner dans son village !    Deux œuvres algériennes en lice    "Il n'y a qu'en Algérie où on conteste nos symboles"    La dernière Foggara de Tamentit se meurt    Coronavirus : 2849 décès depuis le début de l'épidémie    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Récifs artificiels : en Algérie, des expériences timides    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    L'inspection régionale de la police de l'Ouest dresse son bilan: Plus d'un million de comprimés psychotropes saisis en 2020    Tlemcen - Vaccination contre la Covid-19 : des préparatifs et des interrogations    Créances impayées: La Sonelgaz sommée de sursoir aux coupures d'électricité    BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Education: Un protocole sanitaire pour le BEM et le Bac
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 07 - 2020

Le ministère de l'Education nationale a annoncé hier le dispositif relatif aux «mesures de prévention» applicable dans les centres d'examen du Brevet d'enseignement moyen (BEM) et du Baccalauréat session 2020.
Le «protocole spécial» a été approuvé par le comité scientifique de suivi de l'évolution de la Covid-19. Il prévoit la désignation d'un chef adjoint, dans chaque centre de déroulement, pour s'occuper de l'aspect préventif et sanitaire durant la période des examens du BEM et du Bac, prévus septembre prochain.
Le protocole en question prévoit la stérilisation et la désinfection de toutes les structures relevant du centre de déroulement des examens, avant son ouverture et la fermeture des locaux et structures non exploités, tout en s'assurant de la disponibilité des fournitures médicales nécessaires et de la désinfection des bâches à eau. Pour ce qui est des mesures préventives à l'intérieur des classes, le document, dont le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout, a suivi l'élaboration par des travaux des groupes de travail au siège de l'Office national des examens et concours (Onec) à Kouba, prévoit également une distanciation physique dans les salles d'examen. Ainsi les tables et chaises seront disposées de manière à assurer le respect de la distanciation de plus d'un mètre entre les candidats, tout en s'assurant de la disponibilité de bavettes, de thermomètres à infrarouge portatifs, de sacs en plastique et de bacs à ordures, en quantités suffisantes.
Le document exige également la mise à disposition des candidats et du personnel administratif des solutions hydroalcooliques en quantité suffisante à l'entrée du centre et en salle d'examen, avec la nécessité de mettre à disposition l'eau et le savon liquide dans les sanitaires et les structures de santé.
Est également prévu le marquage au sol et de barrières physiques à même d'assurer le respect de la distanciation physique entre les candidats, ainsi que l'affichage et le placardage des affiches et guides-pratiques contenant des consignes de sécurité, des mesures préventives et sanitaires ainsi que les gestes à observer. Par ailleurs, le ministère de l'Education nationale prévoit le nettoyage et la désinfection quotidiens des salles après les épreuves du matin et de l'après-midi ainsi que la restriction de l'utilisation des climatiseurs, sauf en cas de nécessité.
Le document évoque également la prise de toutes les dispositions nécessaires pour l'application de cette procédure à l'entrée et à la sortie, dans les cours et les couloirs ainsi qu'à l'intérieur des salles d'examen, tout en empêchant l'entrée de toute personne non autorisée aux centres d'examen.
Il fait également obligation à tous les présents dans les centres d'examen de porter les masques de protection, d'aseptiser les enveloppes contenant les sujets avant leur ouverture et de demander aux enseignants de se laver les mains avant de distribuer et de récupérer les feuilles d'examen après la fin de chaque épreuve. Par ailleurs, les responsables des centres sont appelés à placer des lingettes antiseptiques pour les chaussures à l'entrée principale du centre, d'assurer l'hygiène et la désinfection permanente des sanitaires et d'ouvrir les fenêtres des salles pour assurer une aération naturelle. Dans le cas où une température supérieure à 37°C ou un symptôme (toux, rhume, éternuements...) sont enregistrés à l'intérieur du centre, les procédures font obligation au responsable chargé de l'aspect préventif et sanitaire de rassurer le candidat, de ne pas empêcher le bon déroulement de l'accueil, d'effectuer un examen immédiat et diagnostiquer les cas éventuels en isolant le candidat dans une salle prévue à cet effet afin de lui permettre de passer l'examen.
Outre les dispositions sanitaires, le protocole insiste sur l'affectation d'encadreurs des deux sexes en vue de contrôler les candidats par le biais d'un détecteur de métaux, en plus des fouilles manuelles et du retrait de tous les moyens et dispositifs de communication électroniques ainsi que des documents non autorisés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.