La réalisation de la seconde tranche de la pénétrante reliant Batna à l'autoroute Est-ouest autorisée    Campagne référendaire : voter "oui" pour éviter les dysfonctionnements antérieurs    Real Madrid: Zidane défend Isco    AGO de la FAF: plusieurs points seront débattus le 27 octobre à Alger    Accidents de la route: hausse sensible du nombre de blessés et de morts en une semaine    SADEG invite ses clients à régler leurs factures    Coronavirus : 252 nouveaux cas, 136 guérisons et 7 décès    Zones d'ombre à Tipasa : 60 nouveaux bus pour le transport scolaire    Cour d'Alger: report du procès en appel de l'affaire Mahieddine Tahkout au 28 octobre    NAHD : Leknaoui fait le point sur la préparation    Bouchachi apporte son soutien à Mohcine Belebbas    ‘'DEBUT 2021'' A CONSTANTINE : Mise en exploitation de l'extension de la ligne du tramway    Libye: l'ONU relève des signes d'apaisement quant à un règlement définitif de la crise    Une journée d'étude sur le droit à l'expression des peuples en lutte pour l'indépendance à Tindouf    RENTREE SCOLAIRE : Tebboune adresse ses vœux de réussite aux élèves    CHLEF : Démantèlement de deux réseaux de trafic de psychotropes    SIDI BEL ABBES : Sortie d'une promotion de 415 agents de rééducation pénitentiaire    HOPITAL DE TLEMCEN : Le service Covid-19 fermé pour travaux    PLF 2021: la Commission des finances de l'APN appelle à alléger la pression fiscale    Real : Encore 3 semaines d'absence pour Eden Hazard ?    MDN : 21 narcotrafiquants arrêtés et plus de 10 qx de kif traité saisis en une semaine    Porsche affiche des chiffres solides    La LFP rejette la demande d'annulation de la licence de Rooney    Dacia Spring Le «low cost» s'électrifie    L'autre révolution de Renault    Renvoi des procès de Yanis Adjlia et Dalil Yamouni    Précisions du P-DG Electro-Industrie d'Azazga    Washington prêt à des discussions avec Moscou    Fiat Chrysler investira 1,5 milliard de dollars au Canada    Vers le renforcement de la législation    3 morts et 6 blessés dans un accident de la route    "La langue maternelle est une langue naturelle que rien ne peut effacer"    Le Sila, vitrine du monde de l'édition en Algérie    "La formation pour élever le niveau de la chanson"    Après Black Lives Matter, les musées américains sortent du silence    Une romance méconnue entre Roosevelt et une princesse norvégienne    Sanjay Dutt, la star de Bollywood en détresse, confirme le diagnostic de cancer    Tissemsilt: Une exploration prochaine des capacités hydriques de la région    Djerad entame une visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Batna    Industrie de l'électroménager et de l'électronique: Des milliers d'emplois menacés    Après l'achèvement des travaux d'extension de l'usine de Fleurus: Knauf reprend ses exportations    Un prix pour défier la faim    Si Ahmed nous a quittés    Football - Ligue 1: Un nouveau système en vue ?    Ligue des champions d'Europe: Le Real, Liverpool et City sur leurs gardes    SUSPICION    Professeur décapité en France: La confrérie alawyya condamne    Un scandale nommé Ali Haddad    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BRAVADE AVEUGLE
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 20 - 09 - 2020

Etrange sentiment que celui qui nous prend à la gorge quand nous apprenons que des corps de nos jeunes concitoyens ont été engloutis par la mer ! Vouloir partir à la recherche d'une nouvelle existence n'a pas seulement que la colère et le désespoir comme origine et les causes vont bien au-delà de la misère aussi prenante soit-elle. Elle n'a pas la forme d'une simple contestation contre le sort, ni une fatidique protestation contre des semblables sur lesquels les doigts sont en permanence pointés. Elle est surtout désespérance de soi. Celle qui mène droit vers un effacement parce que les accords avec l'existence ont été faussés et braver la mer serait la recherche d'un autre soi.
Elle peut paraître comme un combat pour se retrouver, mais la duperie n'est que feinte même pour une jeunesse désemparée qui sait que nulle part aucun eldorado ne l'attend. Ailleurs et partout, les autres ont fini aussi par être convaincus du maléfice des perverses fées et chants des sirènes pour les noyer dans la malvie. Peu de téméraires y échappent. L'humanité entière est surprise dans une laborieuse mais veine prospection pour découvrir un nouveau profil.
Le risque du suicide entrepris par des jeunes et des moins jeunes et parfois même par des familles entières n'est sans doute qu'une tentative d'échappée aveugle pour dénicher un autre soi. L'aisance de la vie des autres sur les rivages d'en face n'est que des prétextes pour justifier une fabuleuse et démesurée ivresse imposée par la force du temps. Dans les élans suicidaires solitaires est tapie une volonté farouche de changer un monde en embrassant dans un terrible et paradoxal défi, le confinement de soi sachant qu'il risque de s'avérer plus mortel que celui imposé par la nature.
Les griefs et les haines contre l'environnement national du moment ne sont en vérité que les signes apparents de définitifs échecs et il est trop simple d'en limiter les responsabilités à des cercles restreints alors que c'est toute l'humanité qui sombre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.