Possible jumelage des élections législatives avec les élections locales    Djerad prône une «réelle rupture»    Création d'une Fédération des énergies renouvelables et de la transition énergétique    La fonte en attendant les réformes    Le lion change de look    RC Relizane-USM Bel-Abbès à Chlef    Feu vert pour la venue d'Al-Hilal à Alger    Algérie-Zambie en amical au Maroc ?    «Des centaines de milliers de vaccins arriveront très prochainement»    Actuculte    En quête d'Alger(2)    L'ALPS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaine    Journée internationale des mathématiques : L'USTHB rend hommage au Pr Khelladi    Les promotions aux postes supérieurs tiennent en compte le principe d'égalité entre les enfants des différentes régions du pays    L'Allemagne reconnaît le droit du Sahara occidental à l'indépendance    Denis Lavagne. Entraîneur de la JS Kabylie : «Le plus dur reste à faire»    Ligue des champions d'Afrique (Groupe D) : Le Mouloudia dès aujourd'hui au Sénégal    Voici les pays qui mènent la course    Radiothérapie : de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Air Algérie: suspension des vols charters entre Alger et l'aéroport chinois Chengdu    La Cour de justice européenne examine le recours du Front Polisario    Londres "suit de près" la situation au Sahara occidental    Madaure, cité savante, site ignoré    La révolte du désespoir    El-Bayadh: Des habitants d'El Bnoud vident leur sac    Ministère de l'Industrie pharmaceutique: Dernières retouches avant la fabrication du vaccin «Spoutnik V»    CR Belouizded: Les limites d'une conception figée    Indispensable neutralité    Vers l'organisation d'élections générales    Marche des étudiants à Alger    La brindille que tu méprises t'éborgnera    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    Le poulet coûtera désormais cher !    La 2A devient GIG-Algeria    Une Fédération pour les énergies renouvelables    10.000 logements à la clé    Tout est sous contrôle    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Indemnisation de l'expérience professionnelle des enseignants: Vers un nouveau bras de fer entre le Snapest et l'Académie
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 01 - 2021

Tout porte à croire que le cycle secondaire se dirige vers un nouveau bras de fer entre le Snapest et l'académie sur fond de tensions croissantes autour du dossier de l'indemnisation de l'expérience professionnelle du personnel enseignant.
Le bureau local du Snapest lance les hostilités en accusant l'académie de «mauvaise gestion administrative et pédagogique». Les raisons de la colère des enseignants du secondaire et de leur syndicat sont nombreuses: retard «injustifié» de plusieurs années dans l'assainissement du dossier des indemnisations de l'expérience professionnelle, ajournement du versement des salaires et des primes de rendement, déficit en encadrement, exclusion des partenaires sociaux par l'académie, défaillances du protocole de prévention contre la propagation du coronavirus, etc. Cependant, c'est le retard dans l'assainissement du dossier de la prime IEP qui provoque le plus le courroux des enseignants et de leurs délégués syndicaux. «Les promesses de l'académie n'ont jamais été tenues. Las des promesses répétitives de la direction de l'Education, le Snapest a dépêché ses délégués aux services du contrôleur financier de la wilaya d'Oran pour s'enquérir de l'avancement de ce dossier, mais quelle fut notre surprise en apprenant qu'aucun dossier n'a été transmis à ce service par l'académie. Et pourtant les responsables de l'académie nous avaient assuré à maintes reprises que presque tous les dossiers ont été traités et transférés au contrôleur financier», regrette Karim Hachemi, membre du bureau national du Snapest. Et d'enchaîner : «ce problème d'indemnisation de l'expérience professionnelle a traîné durant plusieurs années à Oran. Les responsables de cette direction qui viennent d'être confrontés par nos délégués par les faits n'ont rien trouvé de mieux que de lancer une énième opération de renouvellement de tous les dossiers IEP des enseignants, ce qui est une aberration. Non seulement ils ne font pas leur travail, mais ils poussent la provocation plus loin en exigeant des enseignants de renouveler leurs dossiers. Il faut savoir que la constitution des dossiers est une tâche des plus ardues pour nombreux enseignants qui ont exercé dans plusieurs établissements. Certains ont même travaillé dans des wilayas lointaines ». La tension dans le cycle secondaire semble actuellement à son paroxysme. La colère des enseignants et de leur syndicat s'est attisée davantage la fin de la semaine écoulée après le gel par la direction de l'Education des salaires de quatre enseignants qui auraient refusé de compléter le volume horaire dans d'autres établissements.
Le bureau local du Snapest qui dénonce un «grave précédent» promet l'escalade de la contestation dans les lycées. «L'académie n'a aucunement le droit de geler les salaires des enseignants. Il s'agit d'un précédent grave dans le secteur. Cette mesure devait être prise suite à des procédures réglementaires bien définies. Les enseignants devaient passer devant un conseil de discipline qui a les prérogatives de décider de geler leurs salaires», confie un délégué du Snapest. Ce syndicat, qui a observé le 6 janvier en cours une grève d'une journée dans les lycées, menace de reprendre la contestation dans les jours à venir. Une réunion extraordinaire du bureau local de cette organisation syndicale s'est tenue au début de cette semaine pour décider des actions à entreprendre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.