"Forum de la voix de la jeunesse" pour un changement positif de la société    Boudjemâa: appel à contribuer à la politique de l'économie circulaire    Le refus de l'UE d'inclure le Sahara occidental dans l'accord "interbus" est une avancée intéressante    Le Gouvernement déterminé à développer une véritable industrie pharmaceutique    Ligue des champions – Gr. B (6e J): le MC Alger rejoint le CR Belouizdad en quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Coupe de la Ligue: USMA-MCA affiche des huitièmes de finale    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    Acquittement pour 32 activistes    L'option du rationnement écartée ?    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marche des étudiants à Alger
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 03 - 03 - 2021

Des étudiants ont investi, hier, les rues d'Alger-centre, en observant une marche de la Place des Martyrs jusqu'à la Faculté centrale d'Alger, en ce 107ème mardi de manifestations.
Parmi eux, et comme dans plusieurs autres manifestations, des citoyens de tous âges, notamment les habitués du Hirak. L'on constate au fil des jours, que le mouvement de protestation populaire prend de l'ampleur. Le nombre des manifestants, ce mardi, était plus important que la semaine passée. Les protestataires continuent d'exiger des changements à plusieurs niveaux, pour bâtir un Etat libre et démocratique, ou ce qui est appelé communément « la Nouvelle Algérie ». Le parcours n'était pas si facile pour les manifestants.
Les services de sécurité ont ainsi bloqué la progression de la marche à la place des Martyrs, ce qui a contraint les étudiants à changer d'itinéraire. Et ce, en empruntant les ruelles étroites de la Casbah pour se retrouver en face des éléments de la police près du marché de la Mosquée ‘Ibn Farès' (ex : Djamaa Lihoud). Des petites escarmouches ont eu lieu mais sans gravité.
Les protestataires ont poursuivi leur marche tout au long de la rue Larbi Ben M'hidi, « escortés » durant leur parcours par les agents de la police jusqu'à la Faculté centrale d'Alger. L'accès vers la place Audin a été barricadé par des véhicules de la police. Ces derniers ont réorienté les protestataires vers le bas en direction de Tafourah et du boulevard Amirouche. Les manifestants ont critiqué la démarche entreprise jusque là. Ils exigent plus. « La révision de la constitution, la dissolution de l'APN n'est qu'une pièce théâtrale », appelant à des changements profonds. Certains ont brandi des portraits de chouhada comme chahid Ali Ammar, dit Ali la Pointe. D'autres ont exhibé le portrait de feu Hocine Aït Ahmed ainsi que le drapeau algérien. A la veille de cette manifestation, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a mis en garde, lors d'une rencontre avec des responsables de médias nationaux, contre une «contre-révolution».
Pour M. Tebboune, la plupart des revendications du Hirak ont été satisfaites. Affirmant ne ressentir aucune inquiétude quant aux dernières marches dans certaines villes, pendant lesquelles le peuple algérien est sorti pour « rappeler les mêmes revendications exprimées depuis deux ans». Et de souligner qu'« une partie est sortie, toutefois, pour d'autres raisons qui ne sont pas toutes en phase avec les revendications du Hirak authentique».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.