Il sera inhumé aujourd'hui à El Alia: Abdelkader Bensalah n'est plus    Haut Conseil de Sécurité: L'espace aérien algérien fermé aux avions marocains    Exonérations totale des pénalités et des majorations de retard: La CASNOS sensibilise    Réunion Gouvernement-walis samedi prochain    La montée des extrémismes    La France déchirée?    Bekkat Berkani: Une réforme du système de santé est nécessaire    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    Ali Ghediri condamné à 4 ans de prison ferme    Annaba a trouvé la parade    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    40 000 ha prévus pour la prochaine campagne agricole    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    Cinglant revers du makhzen    «La rupture avec le Maroc était nécessaire»    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Le MOC et le CRT dans l'embarras    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Les Vertes bouclent leur stage d'évaluation    Tuchel ne lâche pas Werner    Hakimi veut marquer l'histoire du club    Les préoccupations locales dominent    Les projections de l'Anade    Ca grogne    Une saignée inévitable    MERIEM    Démarrage des soldes    De nouveaux établissements inaugurés    La pénurie en eau potable était évitable    182 affaires en 9 mois    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    L'EVEIL DES CONSCIENCES    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    Abdelkader Bensalah n'est plus    Lamamra s'entretient avec son homologue français    Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des chiffres qui donnent froid au dos: Une situation épidémiologique très inquiétante
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 11 - 07 - 2021

La situation épidémiologique à Oran a connu depuis quelques jours un rebond inattendu. Alors que le nombre de cas tournait autour d'une moyenne de 35 par jour au cours du mois de juin, la moyenne a grimpé pour atteindre les 60 nouveaux cas quotidiennement.
Quant au nombre de décès, il a triplé, passant de 1 tous les trois jours, à un par jour. Après deux vagues de la pandémie, tous les indices indiquent qu'il s'agit bel et bien d'une troisième vague. La situation épidémiologique actuelle est très inquiétante et risque d'aboutir à une véritable catastrophe car le nombre des hospitalisations ne cesse d'augmenter de jour en jour. Malgré cet état de fait, la plupart des habitants ne respectent aucune mesure de prévention, ni dans les espaces publics, ni dans les transports et les marchés.
Pour ce qui est des derniers chiffres, la wilaya d'Oran a comptabilisé depuis l'apparition de la maladie en mars 2020 à ce jour près de 16.000 cas de Covid dont 76 cas des variants nigérian et britannique et quelque 510 décès sont à déplorer au niveau de la wilaya.
Après une période de stabilité, les services de la santé de la wilaya ont déploré une forte demande sur les lits en réanimation ainsi qu'une forte demande pour les hospitalisations. Les autorités sanitaires sont en course contre la montre pour la mobilisation d'un grand nombre de lits d'hospitalisation et de réanimation.
En effet, l'hôpital de Haï Nedjma d'Oran, dédié depuis plus d'un an à la prise en charge exclusive des cas Covid, affiche complet depuis quelques jours à cause de la recrudescence de l'épidémie.
Les 240 lits de l'hôpital Nedjma sont complets, le service réanimation qui compte 14 lits est également saturé et une vingtaine de lits équipés de ventilation mécanique invasive (VMI), nécessaire pour la prise en charge des détresses respiratoires, sont en outre tous pris.
Les services de la santé n'excluraient pas l'ouverture par les autorités locales de l'hôpital d'El-Kerma, achevé et équipé récemment, disposant de 60 lits, ainsi que celui de Gdyel, soit 240 lits supplémentaires si la situation venait à s'aggraver.
Le non-respect des mesures préventives, notamment la distanciation sociale, le port de bavette, l'hygiène des mains et le respect du confinement peuvent contribuer à l'aggravation de la situation.
Les spécialistes réitèrent leurs appels et insistent sur la nécessité d'une prise de précaution de rigueur afin d'éviter d'autres vagues de la pandémie en respectant simplement les mesures barrières. La campagne de vaccination continue à Oran qui n'a vacciné depuis son début le 2 février que près de 4% de la population ciblée. Sur une population ciblée pour la vaccination estimée dans la wilaya d'Oran à plus de 1.180.000 personnes sur une population globale de 2.188.400 habitants, seulement quelque 43.800 ont été vaccinées depuis le début février 2021.
Malgré les appels lancés par les autorités locales et les services de la santé envers la population pour le respect des mesures d'hygiène, un relâchement dans l'application des mesures de prévention contre la Covid-19 a été constaté notamment au niveau des moyens de transport et des commerces.
Les gestes barrières comme le port de masque ont été abandonnées. Résultat, le nombre de nouveaux cas par jour a augmenté. La tendance baissière des contaminations par la Covid-19 durant les mois passés a sans doute rassuré les citoyens qui semblent oublier l'existence même de ce virus mortel. Dans les rues d'Oran, les citoyens ont repris leur train de vie normal.
La distanciation est l'autre geste barrière complètement ignoré par les citoyens. Les personnes portant les bavettes se comptent sur le bout des doigts. De nombreux citoyens continuent d'afficher une indifférence totale vis-à-vis des mesures préventives contre la propagation de la Covid-19.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.