Promouvoir le rôle de la société civile et en faire un partenaire efficient    Ligue 1: le CR Belouizdad tient bon, le RC Arba respire mieux    Serie A : Bennacer champion avec le Milan AC !    Météo: des températures au-dessus des moyennes saisonnières    L'actrice Chafia Boudrâa s'est éteinte à l'âge de 92 ans    Hausse des températures: le ministère de la Santé prodigue des conseils préventifs    Le DG de l'ALECSO salue la proposition de l'Algérie concernant le plan arabe d'éducation en temps de crises    Benbouzid préside les travaux de la 57e session ordinaire du Conseil des ministres arabes de la Santé    Sahara occidental: le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Le Président Tebboune reçoit le ministre congolais des Hydrocarbures    Henni prévoit une récolte record en matière de céréales    Industrie: prioriser le rendement économique lors de l'importation des chaînes et équipements de production rénovés    Chanegriha appelle les Algériens à adhérer "avec force" à l'initiative "Main tendue" annoncée par le président Tebboune    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans le secteur de Smara    "Andaloussiates El Djazair" : prestation de l'association "Mezghenna" d'Alger    Football - Ligue 2: Le MCEB et l'USMK champions, le MOB, la JSMB et le CRBAO rétrogradent    ES Sétif: Une lacune impardonnable    LIRF - Inter-régions: Une fin de saison entachée par la violence    Fertial: Asmidal reprend les 17% du groupe «ETRHB Haddad»    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Tlemcen: Quatre morts par noyade sur les plages de Bider et Moscarda    Pour la quatrième année consécutive: Mort massive de poissons au lac Oum Ghellaz    A quelques semaines des jeux Méditerranéens: Des invasions de moustiques enveniment le quotidien des Oranais    Situation dans les camps de réfugiés sahraouis: Le Makhzen pris «en flagrant délit d'escroquerie diplomatique»    Réfugiés climatiques    La pression jusqu'en 2023 ?    15 hôtels réservés aux journalistes    La FSF épingle la FFF    Accord avec Mbappé?    «L'heure de l'unification arabe a sonné»    Dialogue national sans partis politiques    Les forces sionistes ont tué un jeune de 17 ans    La déclaration devant l'APN en septembre    Quelle place pour les partis?    Comment sauver les récoltes?    Les recasés de Saket s'impatientent    La grande inquiétude!    Les serments de Belaribi aux ingénieurs    34 milliards pour la zone d'activité    Le pari vital de Tebboune    Un grand homme s'en va!    Formation au ciné-concert    «Nous sommes ouverts à tous les Algériens»    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Le nouveau baccalauréat et l'immense champ des arts    Une manœuvre dissuasive    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le président de la Société algérienne d'infectiologie: «Les mesures de confinement ne sont pas assez strictes»
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 27 - 07 - 2021

«Cinq (05) millions de doses de vaccin anti-Covid seront acquis chaque mois, en vertu d'un accord que nous avons passé avec notre partenaire chinois», a indiqué, hier lundi, le directeur général de l'Institut Pasteur d'Alger (IPA), le Dr Fawzi Derrar. Intervenant sur les ondes de la Radio nationale, le DG de l'IPA a affirmé que «tous les vaccins acquis par l'Algérie sont efficaces pour la prévention contre le Covid-19», a-t-il affirmé, ajoutant que «80% de la population doit être vaccinée pour circonscrire le virus tueur». «Le seul moyen de prévention reste la vaccination massive», a-t-il martelé, précisant que le variant «Delta» est à l'origine de 71% des cas de contaminations et «pourrait atteindre les 91% dans les tout prochains jours».
Se disant «satisfait» de la cadence de vaccination qui «avance à un rythme encourageant», le DG de l'IPA a souligné «la prise de conscience chez le grand public qui a vaincu sa peur de se faire vacciner», précisant que «tous les vaccins acquis par l'Algérie sont efficaces à un taux allant de 60 à 70% contre le coronavirus et 100% de protection contre les formes graves», a-t-il assuré. « L'Institut Pasteur d'Alger va acquérir prochainement 17 millions de doses de vaccin chinois Sinovac à raison de 5 millions de doses par mois», révélant que l'Algérie a acquis à ce jour huit millions de doses de vaccin anti-Covid dont 2,5 millions seulement ont été utilisés. «Nous nous limitons, pour le moment, à vacciner les sujets âgés de 18 ans et plus », a encore indiqué le Dr Fawzi Derrar.
«La situation est grave»
«La situation est déjà grave et, avec le variant Delta, elle ne peut que s'aggraver davantage», a alerté, de son côté, le Dr Mohamed Yousfi, président de la Société algérienne d'infectiologie. S'exprimant sur les ondes de Chaîne 3 de la Radio nationale, le Dr Yousfi a appelé «à la conscience et à la responsabilité collectives pour aider les professionnels de la santé à faire face à cette 3e vague», a-t-il souligné. Pour le Dr Mohamed Yousfi, les nouvelles mesures de confinement «ne sont pas assez strictes : en tant que spécialistes, nous aurions aimé que la plage horaire du confinement soit élargie et que les activités et commerces non essentiels soient inclus», a-t-il expliqué, ajoutant qu'«il faut au moins 3 semaines de confinement pour casser le rythme de contamination».
Le président de la Société algérienne d'infectiologie a également regretté que «les appels répétés des professionnels de santé à l'adhésion de la population au respect des gestes barrières n'aient pas été entendus». « Tout le fardeau de la pandémie est pris par le secteur public», a martelé l'invité de la Radio, estimant que « le secteur privé, la médecine universitaire, scolaire, du travail ou militaire doivent venir en aide au secteur public», a-t-il affirmé, appelant les hautes autorités de l'Etat à mettre en place un cadre réglementaire qui oblige tous les acteurs à s'impliquer dans la lutte contre cette pandémie. «L'hôpital de Boufarik est le plus touché en Algérie avec plus de 4.200 patients hospitalisés depuis plus d'une année», a révélé le Dr Yousfi. « Avec le Delta, il faut vacciner 90% de la population», a-t-il insisté, plaidant pour une accélération du rythme de la vaccination. «Le variant Delta touche toutes les tranches d'âge, c'est pour cela que les stratégies vaccinales changent à travers le monde pour inclure les enfants à partir de 12 ans», a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.