Erratum    Les précisions d'un des ex-associés    Appel à la relance du projet de loi criminalisant la colonisation    Un parti marocain crique sévèrement le Makhzen    Le représentant spécial de la Cédéao déclaré persona non grata    Le départ de Stambouli presque consommé    Les joueurs en grève    La place du malade comme enjeu central    Le photographe Karim Bouchetata décroche la 3e place au Festival arabe du film du patrimoine    "Faim blanche", le nouveau roman d'Amin Zaoui    L'auteur Youssef Bendekhis décroche le grand prix    Une voix d'outre-tombe    Objectif : diversifier l'économie nationale    Vers le plafonnement des prix de l'hôtellerie    Le prince écolo et la biodégradabilité des corps !    Pression pour la Lazio, Coupe pour le Bayern    Les tribunaux administratifs trancheront vendredi    Le cri d'alarme de Benbouzid    Installation d'une commission technique chargée du dossier    Jongler entre l'envie de... et celle de...    Belaribi ordonne le transfert de la gestion des réservoirs d'eau à l'ADE et Seaal    Enième coup d'Etat militaire    Le sort de Julian Assange suspendu à la décision de la justice britannique    La guerre oubliée d'Algérie : les débuts de la conquête et de la colonisation (1re partie)    Haydée Santamaría, une femme dans la révolution cubaine, aux côtés de Fidel Castro    «Les constantes et les variables dans les Constitutions algériennes», thème d'un ouvrage de Mohamed Saïd Boussadia    Simple formalité pour les Algériennes    Tlemcen: Protéger l'agriculture des risques climatiques    Une question d'Etat de droit    LNFA - Ligue 2: Trente-deux postulants pour deux places    Un tracteur se renverse sur oued Serdias, le conducteur sauvé    Le président du CNESE dénonce: «De la surfacturation à la sous-facturation»    La continuité des coups d'Etat    Elira qui élira bien le dernier...    Mobilis, Djezzy et Ooredoo avertis    Un renvoi et ensuite ?    50000 Arbres plantés    Immenses dégâts matériels    Report, au 15 novembre, du procès de Mohamed Hattab    Le verdict rendu le 7 novembre    Mystères et certitudes du gouvernement    L'Arabie saoudite fait flamber le baril    4/4 Pour les Algériens    Le gazoduc, Sonelgaz et les migrants    «L'Algérie a toujours soutenu les causes justes»    Goudjil reçoit l'ambassadeur de l'Etat de Palestine en Algérie    "COMME UN MIROIR BRISE"    MERIEM    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Exonérations totale des pénalités et des majorations de retard: La CASNOS sensibilise
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 09 - 2021

Dans le cadre de l'application des mesures exceptionnelles relatives à l'exonération totale des pénalités et des majorations, la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés d'Oran invite l'ensemble des opérateurs économiques à se rapprocher de l'agence de wilaya afin de bénéficier de ces facilités. Cette mesure applicable jusqu'au 31 janvier 2022 touche quelque 154.000 assujettis débiteurs dont près de 83.600 personnes non-salariées affiliées à la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés d'Oran. Selon M. Bouhelala Mekki, directeur de l'agence de la wilaya, «les non-salariés peuvent se rapprocher des différents bureaux de la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés de Gdyel, Aïn El Turck, Saint Hubert, Bir El Djir et la rue Larbi Ben M'hidi au centre-ville pour bénéficier de ces mesures qui s'inscrivent dans le cadre des efforts fournis par l'Etat.
«Aussi, un guichet itinérant relevant de notre agence et qui est composé des représentant des services d'immatriculation, du recouvrement et des prestations effectuera des campagnes d'information et de sensibilisation, va sillonner les communes de la wilaya pour sensibiliser et informer les assujettis sur les nouvelle mesures d'exonération et faire connaître les efforts consentis en matière de l'amélioration du service public et alléger les procédures de prise en charge des usagers de la sécurité», a indiqué le même responsable avant d'ajouter: «dans le même cadre notre agence a commencé à organiser des séances de travail et de coordination avec tous les responsables des corporations de la CASNOS, entre autres, l'UGCAA, le barreau des avocats, la chambre de commerce…». Les assujettis non affiliés redevables envers la CASNOS, c'est-à-dire les personnes exerçant une activité pour leur propre compte n'ayant pas déclaré leurs activités au niveau de la CASNOS peuvent saisir cette occasion pour régler leur situation.
D'autre part, les personnes non salariées exerçant une activité pour leur propre compte, redevables en matière de cotisations de sécurité sociale, peuvent bénéficier d'un calendrier de paiement de leurs cotisations intérieures, avec exonération des majorations et pénalités de retard, à l'issue du versement de la dernière échéance due. Le but de la caisse est de garantir les soins et assurer un revenu en cas : de vieillesse, de maladie, d'invalidité, d'accident, de maternité ou de disparition du soutien de famille et inciter les assujettis à s'affilier pour bénéficier de l'accès aux soins de santé y compris leurs ayants droit avec l'activation de la carte Chifa, aider les opérateurs économiques en vue de prendre en charge des effets économiques de la pandémie de Covid-19. Pour ce qui est des chiffres, la CASNOS d'Oran compte quelque 83.600 affiliés dont près de 35.500 cotisants à jour, avec près de 5.000 inscrits cette année. Parmi eux près de 13.000 retraités ou leurs ayants droit bénéficient de tous avantages confondus offerts par la CASNOS.
L'affiliation des artisans à la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (CASNOS) et de leurs ayants droit permettra de leur garantir de multiples avantages et droits, allant de la carte Chifa, les soins spécialisés, la prise en charge en cas de maladie chronique, à la pension de retraite.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.