Le Président Tebboune rencontre à Rome des représentants de la communauté algérienne établie en Italie    Sétif: lancement des services de la finance islamique dans deux agences de la BEA    L'ONU et l'UA appelées à assumer leurs responsabilités envers le peuple sahraoui    Flambée des prix du carburant au Maroc: les transporteurs de marchandises menacent d'une grève nationale    L'émir Abdelkader a unifié les Algériens dans la lutte contre le colonisateur français    Belmehdi: tous les secteurs "mobilisés" pour la réussite de la saison du hadj    La loi sur l'investissement dynamisera davantage la diversification économique    "Tels des esprits affables qui murmurent", Smaïl Yabrir signe son premier recueil de nouvelles    Tennis de table/Coupe d'Afrique : quatre pongistes algériens présents au Nigéria    APN : les députés adoptent le projet de loi sur les procédures de saisine et de renvoi devant la Cour constitutionnelle    Le Président Tebboune quitte Alger à destination de l'Italie    ANP: 4 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Algérie-Tunisie: la coopération consulaire passée en revue à Tunis    "Mamlaket el hacharat", un spectacle pour enfants sur les valeurs de la "solidarité" et la "vérité" entre individus    Real : Eden Hazard ne lâche pas l'affaire    Klopp désigné entraineur de l'année en Angleterre    Man City : "Nous versons le salaire que nous pouvons à Haaland"    Affaire GB Pharma: Ouyahia et Sellal condamnés à 3 ans de prison    Nouveau code de l'investissement: Les délais de traitement des dossiers considérablement réduits    Voirie, réfection des trottoirs, éclairage public...: Opération d'aménagement sur l'axe de Ras El-Aïn    Es-Senia: Aménagement et embellissement extérieur à la zone d'activité    Pour accompagner les hôtes d'Oran aux Iles Habibas: Une soixantaine de jeunes en formation de guides touristiques    Une coopération heureuse et profitable    Belani: Les régimes marocain et israélien ont le même ADN    Ligue 1 - Mise à jour: Une dernière chance pour l'Entente    Nora, Saliha et les harkis    Tirage au sort jeudi en ligne    Al-Khelaïfi va annoncer de grands changements    Erik ten Hag annonce la couleur    La méthode Ankara    L'ONU entame sa visite au Xinjiang    Des dizaines de colons envahissent la Mosquée Al-Aqsa    La gauche tente de nouveaux visages    L'Algérie peaufine sa stratégie africaine    Les pique-niques et les randonnées en vogue    Un réseau national tombe à Berrahal    31 décès et 1.511 blessés en une semaine    Les raisons de l'union patronale    Elle m'a battu, puis m'a devancé...    La démonstration des Forces navales    Le procès a failli «dégénérer»    Un long fleuve tranquille    Accueil triomphal pour Amin Zaoui    29 titres retenus par le jury    MDN: Chanegriha supervise un exercice tactique dans la 2ème RM    Tebboune met fin aux fonctions du Gouverneur de la Banque d'Algérie    Figure incontournable du cinéma algérien: Chafia Boudraâ tire sa révérence    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Guelma: Il y a 64 ans, la bataille d'Oum N'sour
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 26 - 01 - 2022

Notre longue marche sur le chemin de la liberté et le recouvrement de notre souveraineté reste sertie de plusieurs hauts faits d'armes inoubliables, essaimés sur tout le territoire et constituent une riche fresque dans la grande épopée du peuple algérien dans son combat contre l'entreprise criminelle coloniale.
Nous commémorons le 64ème anniversaire de la célèbre bataille d'Oum N'sours qui s'était déroulée le 24 janvier 1958 dans les hauts monts de la Mahouna, culminant à plus de 1400 m. Cette contrée aux reliefs escarpés était considérée comme une zone de repli stratégique pour les unités combattantes de l'ALN et un carrefour de transit incontournable pour les colonnes d'acheminement des armes vers l'intérieur ainsi que les colonnes convoyant des enfants vers l'extérieur, en vue de leur formation et de leur scolarisation.
C'était dans ces massifs enneigés que la katiba de Si Ali Zaghdoudi, alias Belkheir, s'était établie pour rester aux aguets, scrutant les horizons et suivant le moindre mouvement des troupes ennemies dans la vallée, et surtout les activités de l'aérodrome de «Millesimo» dans la banlieue de Guelma, d'où décollaient les hélicoptères, les T6 et les B26 entre autres. L'oralité populaire avait qualifié ces lieux de «repaire des aigles». Un transfuge notoire avait dénoncé à l'époque le positionnement des combattants dans le maquis dense de la Mahouna, et cet acte de délation avait déclenché une réaction offensive du contingent de la soldatesque coloniale qui s'était ébranlé en alignant un dispositif de 8.000 hommes soutenus par l'artillerie lourde,18 avions chasseurs et bombardiers,12 hélicoptères et plusieurs engins de transport et blindés au sol. Cette expédition fut renforcée par le contingent en stationnement à Tébessa, Souk Ahras, tels les légionnaires et le régiment d'élite des parachutistes arborant le béret rouge.
L'objectif de cette opération de ratissage de grande envergure était de déloger nos valeureux moudjahidine de ces crêtes dominantes qui résistaient toujours à la faveur de l'altitude et du relief boisé et rocheux. La foi des hommes qui luttaient pour leur noble cause était inébranlable et malgré la disproportion dans l'équilibre des forces, la résistance avait été très farouche et les combats lancés dès l'aube avaient duré jusqu'à la tombée de la nuit, sans que la soldatesque coloniale ne parvînt à atteindre le point stratégique d'Aïn Sefra, dont le repaire d'Oum N'sours constitue un poste avancé d'observation. Gravés sur le marbre blanc de la stèle commémorative, les noms de 45 martyrs sont toujours là pour nous rappeler la bravoure et l'intrépidité de nos aînés, nous rappelant aussi le sacrifice suprême en échange précieux du droit à la patrie et à la liberté, dans la dignité.
En ces moments de souvenirs et de recueillement profond, nous revisitons les pages de notre histoire pour en tirer les enseignements utiles, en vue de se départir des tentations du doute. En gage de gratitude au sacrifice de nos aînés, nous nous imposons de verser dans l'effort sans relâche et dans la sueur en vue de parfaire les gigantesques chantiers de réalisations, dans une conduite cadencée, avec la vigilance accrue, avec toute l'ambition de notre nouvelle république, en se gardant des chantres de l'adversité fomentée par les officines occultes et les chapelles de l'opportunisme à l'ersatz de la stérilité. «Game over» pour ceux qui n'accordent aucune importance à la lecture de l'histoire des peuples et n'en déplaise aux irréductibles jaseurs malveillants, aux diseuses de bonne aventure, aux faux dévots de l'obscurantisme et autres barons du bazar spéculateur, qui ne se rendent pas compte qu'ils mènent un combat contre le vent, devant un peuple qui s'oppose à la profanation de son histoire, de sa mémoire, choisissant ses meilleurs moyens de se projeter dans l'avenir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.