Adopter une "approche réfléchie" pour adapter la formation aux nouveaux défis et enjeux    8e session de la haute commission mixte algéro-égyptienne: le Premier ministre égyptien à Alger    JM: le programme des épreuves d'athlétisme    JM /Boxe : les Algériens Mordjane et Benlaribi en demi-finale, Bouloudinats éliminé    JM: quatre soirées du festival international de danse populaire programmées à El Bahia    Le président Tebboune reçoit le Secrétaire général de l'UGCAA    Infirmières agressées à proximité du CHU de Beni Messous: le suspect arrêté    JM/Cyclisme: ''Nous visons le podium de la course en ligne'' (Reda Kehlal)    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain dans le secteur d'al Farsia    Cour d'Alger: L'ancien ministre Abdelwahid Temmar condamné à 4 ans de prison ferme    Mise en échec d'introduction d'énormes quantités de drogue par les frontières marocaines    Un plan d'urgence pour la relance de l'activité du port de Ténès en partenariat avec le groupe Gica    Festival de la musique et de la chanson oranaise: clôture en apothéose    JM: un engouement sans précédent pour les spectacles dans la rue    PSG : Départ inattendu de Xavi Simons    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    JSM Tiaret: Un parcours satisfaisant mais...    Drame de Melilla: Le Maroc tente une diversion, Alger répond    Facteurs défavorables    17 ha de blé, 16.000 arbres fruitiers et 20.000 poussins ravagés par le feu    Enseignement supérieur: Assurer l'employabilité des diplômés universitaires    Des opérations de contrôle inopinées des transporteurs: Des mesures pour veiller au respect du nouveau plan des transports    Traversée du «Tassili II» Marseille-Skikda quasiment vide: Une action délibérée    Chlef: Parer aux coupures d'électricité    Industrie pharmaceutique: La facture d'importation d'insuline réduite de 50% en 2023    Surfer prudent, surfer intelligent    Bouchouareb première recrue    Ça brûle au conseil d'administration    Le mot de Lamamra à la diaspora    Ces obstacles à franchir    Une délégation américaine à Caracas pour parler «agenda bilatéral»    Les start-up pour briller    Chakib Khelil condamné à 20 ans de prison ferme    «Chaud» sera l'été...    Le service d'addictologie inauguré    Le CHU sera concrétisé    La session prolongée au 15 juillet    Loukal rattrapé par la justice    562 véhicules livrés    Luis Suarez à River Plate?    Freestyles et punchlines au rendez-vous!    «M'tember» exposition collective    Hamidouche, le chanteur à la voix douce    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    8 ans pour Tliba, 6 pour Ould Abbès    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Batimatec 2022: GSH présente sa solution globale
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 17 - 05 - 2022

Le Groupe des sociétés Hasnaoui est présent à la 24ème édition du Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec), qui se déroule du 15 au 19 mai à la SAFEX.
Les médias ont été conviés hier à une présentation de quelques-unes des 21 filiales du Groupe, suivie d'un point de presse avec Nadir Hasnaoui, DG de HPS, une des nouvelles sociétés du Groupe spécialisée dans la menuiserie aluminium. Au stand du Groupe des sociétés Hasnaoui (GSH) au Batimatec 2022, huit filiales sont présentes représentant la «solution globale de l'industrie de la construction». Il s'agit, entre autres, de la société BTPH, représentant le corps de métier du Groupe, de TamStones, usine de transformation du marbre et du granite située à Tamanrasset, de TEKNACHEM pour la gamme de produits et additifs pour ciments et bétons, de GRUPO PUMA de produits de revêtements, d'étanchéité, de peintures, la société Hasnaoui Transformation du fer (HTF), Hasnaoui Gypsum Panel pour les solutions de cloisons intérieures, ainsi que HTA pour les solutions technologiques allant des caméras de surveillance aux services de l'Internet et de l'IPTV. Le Groupe des sociétés Hasnaoui (GSH) a été sollicité en septembre dernier par les pouvoirs publics pour terminer la réalisation d'infrastructures devant abriter les prochain jeux Méditerranéens d'Oran, qui se dérouleront du 25 juin au 5 juillet 2022. «Nous avons rattrapé en trois mois le retard d'une année d'une entreprise chinoise», a tenu à rappeler Nadir Hasnaoui, lors du point de presse clôturant la visite guidée aux journalistes.
Selon l'intervenant, le rythme des travaux menés par la société pour combler ce retard a nécessité l'apport d'une «capacité journalière de 6.000 mètres cubes de béton». Interrogé sur les attentes de GSH concernant le prochain code des investissements, l'intervenant estime que «le plus important, c'est de changer l'écosystème» autour des entreprises algériennes, publiques ou privées. A ce titre, il cite un des chantiers majeurs, qui est sur la table «depuis plusieurs années», à savoir la «révision des normes» en matière de construction en Algérie. «Nous avons des cahiers des charges qui datent des années 80», affirme Nadir Hasnaoui en réponse à notre question sur la révision des normes. Il cite, à titre d'exemple, le cas des «anciens systèmes d'étanchéité» retenus dans les cahiers des charges lors de marchés publics. Il explique que si «les systèmes innovants d'étanchéité coûtent plus cher», les plus anciens «ne durent que deux ans».
Selon lui, le changement le plus important dans l'élaboration des cahiers des charges, c'est de favoriser le «mieux-disant au lieu du moins-disant», estimant que la «qualité de la réalisation est synonyme de gains» en matière de coûts. Basé à Sidi Bel Abbès, GSH, dont l'existence remonte à plus de 40 ans, «emploie actuellement directement environ 4.000 personnes à travers ses 21 filiales». Le Groupe a réalisé «plus de 40.000 logements individuels et collectifs», a livré «250 infrastructures publiques et privées». Pour la 24e édition du Batimatec, la participation du Groupe des sociétés Hasnaoui est focalisée sur la promotion de ses solutions de «développement des systèmes d'isolation thermique des habitations».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.