Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans les secteurs d'Aousserd et Mahbes    Belaabed appelle les enseignants à s'acquitter de leurs rôles et contribuer à la promotion du système éducatif    Opéra d'Alger: le spectacle "Djazair zinet el bouldane" présenté au public    14e FIBDA : Rencontre à Alger avec Frédéric Ciriez, auteur du roman graphique, "Frantz Fanon"    Des groupes organisés à l'origine de la spéculation illicite et la pénurie de certains produits alimentaires de large consommation    L'Algérie a surmonté une conjoncture financière difficile grâce aux orientations judicieuses du Président Tebboune et la volonté des hommes dévoués    Benabderrahmane: Le Gouvernement oeuvre à trouver des solutions aux problèmes soulevés par les députés dans le cadre d'une approche participative    Le processus de réforme auquel s'est engagé le Président Tebboune en vue du renouveau est désormais une réalité palpable    L'Etat frappera d'une main de fer    Le Gouvernement œuvre à des solutions radicales    Visite de courtoisie chez Goudjil    Algérie-Ouganda: signature de deux conventions bilatérales pour le renforcement de la coopération diplomatique    Chadli Bendjedid a consacré sa vie au service de son pays et de sa relance    Conseil présidentiel libyen: Al-Kouni salue les efforts de l'Algérie pour le règlement de la crise libyenne    Trois terroristes activant dans la région du Sahel capturés à Bordj Badji Mokhtar    Le SG de l'ONU rend hommage à l'Algérie    Accidents de la circulation en zones urbaines: 12 morts et 401 blessés en une semaine    Tebboune adresse une invitation au président du Conseil de direction présidentiel au Yémen    L'Algérie gagne quatre places    Saisie de 7.143 unités de produits pyrotechniques    Championnats arabes de Cyclisme sur piste: l'Algérien Mohamed-Nadjib Assal en or    Tour de Syrie 2022: Yassmine El Meddah victorieuse, Houili toujours maillot jaune    Championnat arabe de Kayak: 7 médailles dont 3 en or pour l'Algérie    El-Bayadh: La nouvelle secrétaire générale de la wilaya installée    Tiaret: L'hippodrome «Kaïd Ahmed» plongé dans le noir    Ligue1 - CSC-MCA : Un choc qui promet    Embrouille    Algérie-Etats-Unis: Des relations «fortes et grandissantes»    Algérie-Pays-Bas: Informer le citoyen sur le bon usage des fonds publics    Oran: 29 harraga interceptés au large d'Arzew    À propos de l'homme qui promenait son âne    En perspective de l'attribution des logements sociaux en cours de réalisation: Mise en service d'un nouveau logiciel pour l'étude des dossiers    162 médicaments en voie d'épuisement: «Le stock couvre moins d'un mois de besoins»    In memoriam Octobre 88    Face aux déclarations incensées des néocolonialistes: Notre méfiance se doit d'être de mise    Comment oublier que nous avons été colonisés ?    QUESTIONS DE LANGUE(S) ET D'IDENTITE(S) !    Fin imminente des travaux    Une semaine chargée pour l'ANP    L'UGTA se rebiffe    Le MSP menace d'une «motion de censure»    L'état des lieux    Goudjil instruit la délégation parlementaire    Le président Tebboune félicite les enseignants    Alerte à l'instabilité!    La culture amazighe en deuil    Promotion ou restriction des mobilités?    Chercheurs en langue amazighe: une denrée rare    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 13 - 08 - 2022

  «Etape historique», «nouveau jalon qui vient consolider notre souveraineté nationale », «consécration du principe de sécurité alimentaire du pays», organisme d'une « importance majeure », le Premier ministre
M. Aïmene Benabderrahmane a utilisé ces mots pour qualifier le rôle majeur de la Banque nationale des semences. Et exposer le choix du gouvernement sur le plan de l'organisation du secteur agricole.
Dans une allocution prononcée à l'occasion de la cérémonie d'inauguration de la Banque nationale des semences, jeudi dernier, en présence de membres du Gouvernement et du secrétaire général de l'Union nationale des paysans algériens (UNPA), le Premier ministre a souligné que cet «important» exploit scientifique a été réalisé par des compétences algériennes qui ont prouvé aujourd'hui «encore une fois que les compétences nationales sont en mesure d'accomplir ce type de réalisations», ce qui sera susceptible de renforcer le processus d'édification nationale.
Cette banque, a-t-il relevé, «revêt une grande symbolique en ce sens qu'elle confirme que nous avançons à pas sûrs vers la réalisation de la sécurité alimentaire, et que l'Algérie est capable de relever les défis et de gagner les enjeux dès qu'il s'agit de l'intérêt suprême du pays», notamment dans «la conjoncture internationale et le contexte géostratégique actuel face auxquels nous devons consentir davantage d'efforts et resserrer les rangs», a-t-il soutenu.
Insistant dans ce contexte sur l'importance de préserver et de protéger les espèces végétales et animales locales eu égard à leur rôle dans l'intensification de la production nationale. L'approvisionnement alimentaire des populations, qui vient en tête des missions gouvernementales, fera dire au Premier ministre que les semences, une ressource vitale irremplaçable, jouaient un rôle axial dans le développement durable dans le domaine de l'agriculture, à travers leur utilisation comme point de départ de tout programme d'amélioration des plantes. « Elles constituent aussi un héritage transmis aux générations futures pour faire face à des défis majeurs, à travers la création de variétés adaptées aux changements climatiques et résistantes aux maladies », a-t-il indiqué dans ce sillage. Evoquant le secteur de l'agriculture, M. Benabderrahmane a indiqué qu'il connaissait un «bond qualitatif» dans les différentes filières de production, et ce, grâce aux engagements du président de la République, qui ont placé l'agriculture au centre des grandes préoccupations du pays traduites dans le plan d'action du gouvernement.
Arrêt de l'importation des semences maraîchères
Dans ce sillage et lors d'une tournée dans les pavillons d'une exposition organisée en marge de la cérémonie d'inauguration de la Banque nationale des semences, le Premier ministre a souligné la nécessité pour tous les acteurs intervenant dans ce domaine d'intensifier leurs efforts pour porter à 80% la couverture des besoins nationaux en 2023, misant essentiellement sur les centres et instituts de recherche scientifique et laboratoires universitaires pour atteindre cet objectif. Tout en précisant que la nouvelle stratégie du secteur agricole repose sur l'augmentation de la production des céréales, des légumineuses et du lait pour assurer la sécurité alimentaire du pays. Et d'ajouter que «rien n'empêche l'Algérie qui était historiquement la réserve céréalière de l'Europe, d'augmenter sa production à des niveaux permettant de réaliser la sécurité alimentaire qui constitue un des fondements de la souveraineté nationale, sachant qu'elle dispose de compétences scientifiques nationales, d'un nombre important de diplômés des instituts agricoles, mais aussi de superficies agricoles, des ressources hydriques nécessaires, et d'un riche patrimoine génétique. Des efforts sont également en cours pour revoir les statistiques et les indicateurs liés à la production agricole nationale, notamment en matière de céréaliculture, a-t-il conclu. Appelant à valoriser les compétences algériennes et les efforts de l'Etat en matière de formation agricole en limitant notamment les importations, le Premier ministre a annoncé l'arrêt, dès l'année prochaine, de l'importation des semences maraîchères. Cette décision n'est nullement motivée par un manque de ressources financières, mais plutôt par la nécessité de mettre un terme à la consumation des énergies algériennes, d'autant que les instituts et universités forment un nombre important d'étudiants dans diverses spécialités agricoles, a-t-il précisé. Révélant que la valeur totale des importations du secteur agricole en Algérie dépasse 11,5 milliards USD. Par ailleurs, lors d'une visite au niveau de l'Institut national de la protection des végétaux (INPV) à El-Harrach, le Premier ministre a appelé à intensifier les efforts de recherche pour généraliser l'utilisation des moyens biologiques dans la prévention des maladies des plantes au lieu des pesticides chimiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.