L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    Ben Ali promu général d'Armée: Chanegriha confirmé dans le poste de Chef d'état-major de l'ANP    Dans l'attente de leurs procès: Plusieurs détenus du Hirak remis en liberté    En dépit d'une décision de l'UE: L'Espagne ne rouvrira pas ses frontières aux Algériens    Ligues 1 et 2: Encore des divergences sur la reprise    Se protéger pour protéger les autres    Tébessa: L'éternel problème d'eau    Bouira: Des activités des marchés à bestiaux et des centres commerciaux suspendues    Ils étaient exposés dans un musée à Paris: L'Algérie récupère les crânes de 24 de ses résistants    Adrar: L'ex-député Mohamed Guerrot n'est plus    ;413 contaminations, nouveau record quotidien    l'Algérie a honoré sa dette    Chengriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    L'Espagne ne veut pas d'Algériens sur son territoire    Deux navires de Sonatrach séquestrés au Liban    L'Algérie ne renoncera pas à sa demande de restitution de ses archives détenues par la France    Liste des résistants algériens dont les ossements ont été rapatriés vendredi de France    France : « Pour une République française antiraciste et décolonialisée »    REBOND DU CORONAVIRUS : Benbouzid incrimine les rassemblements familiaux    Le Covid-19 est une maladie ‘'de nature génétique'' propre à chaque personne    SETIF : Une septuagénaire repêchée d'un puits    SONELGAZ : Le PDG élu à la tête l'association Med-TSO    FETE DE L'INDEPENDANCE NATIONALE : La journée du 5 juillet chômée et payée    PARTI RND : Le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    POUR SES SACRIFICES CONSTANTS AU SERVICE DE LA PATRIE : La reconnaissance de la nation à l'ANP renouvelée    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    Ecouter la musique pourrait réduire les crises d'épilepsie    FUNERAILLES NATIONALES LE 5 JUILLET A ALGER : Retour au pays pour 24 chahids    LE PDG DE ‘'SADEG'' A MOSTAGANEM : Des inaugurations et une redynamisation des projets en cours    ORAN : Une enveloppe de 1300 milliards allouée pour les JM 2022    Cyclisme : les Algériennes Bensalah et Bouchoucha admises comme Commissaires de courses sur piste (UAC)    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Le schiste américain dans le rouge    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    La mère des batailles    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie "ne négocie pas" avec les terroristes
Publié dans Réflexion le 20 - 01 - 2013

, point. C'est ce qui explique la rapide intervention des forces spéciales nationales sur le site gazier d'In Amenas, selon des experts.
L'Algérie, fidèle à sa doctrine, a donné l'assaut sur le site gazier d'In Amenas, une opération qui était sans doute sa seule option malgré des réserves occidentales, jugeaient ce vendredi des experts. "Ne laisser aucune chance au terrorisme". Le pays suit "depuis longtemps une stratégie qui consiste à ne laisser aucune chance au terrorisme", stratégie qui "a finalement marché" même si elle "surprend en Occident", explique Frédéric Gallois, ex-patron du GIGN (Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale, spécialisé dans ce type d'opérations).

Les Algériens sont mieux placés que quiconque pour savoir
"Les Algériens sont mieux placés que quiconque pour savoir qu'on ne négocie pas avec eux. Cela fait vingt ans qu'on est en guerre", indique le romancier Yasmina Khadra, ancien officier algérien. Une guerre qui a fait près de 200.000 morts.L'"objectif politique" des forces algériennes "est avant tout de neutraliser les terroristes quand chez nous, la mission prioritaire, c'est de sauver la vie des otages", analyse Frédéric Gallois. "Leur second objectif, c'est de couper l'herbe sous le pied de la propagande islamiste, ils ne veulent pas que ça dure une semaine." Autre priorité, selon un responsable militaire occidental requérant l'anonymat, la sécurisation du site dans un secteur économique crucial pour le pays. Aux yeux de Yasmina Khadra, les preneurs d'otages d'In Amenas sont en "mission suicide", "pour faire un maximum de victimes et peut-être faire sauter le site gazier, ce qui explique la réaction immédiate des forces algériennes" qui se sont dits "on n'a pas le choix, on va attaquer et on va essayer d'en sauver".Tranchant avec Londres, Washington ou Tokyo, Paris a relevé le caractère "complexe" de l'opération, mettant en garde contre les critiques faciles. Sous couvert d'anonymat, un chercheur occidental évoque "un logiciel à la russe" des Algériens. "Mais au final, les Russes ont éradiqué des groupes terroristes parmi les plus violents au monde", relève Frédéric Gallois, évoquant le théâtre de Moscou et l'école de Beslan. Toutefois, selon Eric Denécé, spécialiste du renseignement, Alger n'est pas par principe fermé à la négociation. Dans le dossier de ses diplomates enlevés à Gao en avril, il "a privilégié jusqu'à la semaine dernière la discussion avec les groupes djihadistes", écrit le chercheur dans une note transmise.Mais "sa position a considérablement évolué en quelques jours, suite à la rupture des négociations", et la prise d'otages massive d'In Amenas "n'a fait que confirmer Alger dans sa détermination de poursuivre la lutte contre ces terroristes".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.