Installation des nouveaux président et procureur général à la Cour de justice d'El-Bayadh    Foot: les clubs contestataires de la LNFA et de la LIRF introduisent des recours    Le procès de Baha Eddine Tliba reporté    ECOLE SUPERIEURE DE LA GN DE ZERALDA : Sortie de la 07ème promotion d'officiers    Belkecir risque le peloton d'exécution    Affaire de l'enregistrement sonore: liberté provisoire pour Nassim Saâdaoui    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Benbouzid et l'ambassadeur russe évoquent le vaccin    Installation du nouveau président de la Cour de justice de Constantine    495 nouveaux cas confirmés et 11 décès en Algérie    En attendant l'ouverture des plages, les estivants envahissent la Corniche oranaise    Les habitants de Jijel redécouvrent la splendeur de la nature loin des plages    REOUVERTURE GRADUELLE DES PLAGES : Toutes les conditions sont réunies à Mostaganem    Lutte contre le Covid-19: Tebboune loue les efforts de certains walis    COMMUNIQUE/ DENONCIATION. Solidaires avec Khaled Drareni et les détenus du Hirak.    10 millions de ventes pour RAV4    «Le dépôt en ligne des comptes sociaux sera obligatoire»    Pléthore de modèles d'ici 2022    Pas de folie pour le recrutement !    Medaouar sollicite Zetchi pour l'attribution d'une prime au CRB et à l'OM    Ahmed Belhadj sollicité pour la présidence    L'ONG Acted suspend temporairement ses activités au Niger    Le DTP de Tébessa en détention préventive    Les dirigeants libanais étaient prévenus des dangers    "Nous avons été impressionnés par le pacifisme du Hirak"    Retour sur un savoir-faire ancestral    Un legs patrimonial et culturel à ressusciter    "Aâssab oua aoutar" en deuil    Maroc : Manifeste d'artistes contre la «répression» et la «diffamation»    Direction de la pêche de la wilaya : Réouverture aujourd'hui de la poissonnerie du port    Importation de véhicules neufs : Le cahier des charges, les incohérences d'une démarche    Entretien par visioconférence du ministre du Tourisme avec l'ambassadeur émirati à Alger    Procès de l'ex-chef de la DGSN : L'ex-chef d'état-major au 2e CRGN d'Oran, le colonel Allal Taifour répond à Abdelghani Hamel    Ténès : Quel sort pour la station d'épuration des eaux usées ?    Litiges territoriaux entre la Grèce et la Turquie : La Grèce appelle à un sommet d'urgence de l'Union européenne    Championnat féminin : La JF Khroub déclarée championne    Gouvernement de compétences indépendantes ou des législatives anticipées : Les partis politiques dos au mur en Tunisie    Ancien maire de Souk Ahras, moudjahid et fervent défenseur des couches défavorisées : Hemana Boulaâres tire sa révérence    Hommage à Abderrahmane Rebah    Les opérateurs économiques tenus de déclarer leurs dépôts avant fin août    Ligue des champions d'Europe: Pour qui sonnera le glas ?    Polémique autour d'une agence naissante    Aéroport d'Es-Senia: Quarante smartphones saisis    Football - Nationale 2: Une composante très discutable    Plaidoyer pour une révision des textes de loi: 1.537 incendies de forêts en deux mois    Du comment lire l'avenir dans la paume de sa main !    Tiaret: Réinhumation des restes de quatre chouhada    La doyenne de la wilaya n'est plus    Les souscripteurs invités à finaliser les démarches administratives et financière    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MOSTAGANEM : Dégradations de la route, trous...un danger permanent
Publié dans Réflexion le 24 - 09 - 2016


La dégradation quotidienne des trottoirs et des chaussées ne parait point inquiéter les autorités concernées censées mettre fin à ce saccage sans égal des biens publics, causé par les multiples travaux de la rame du tramway et ceux des autres organismes publics (Algérie Telecom, A.D.E, Sonelgaz, et A.P.C). Seul le citoyen demeure l'unique victime à endosser les multiples désagréments causés par de telles négligences souvent nuisibles à sa santé et à son cadre de vie. Les crevasses géantes, les nids de poule, les divers trous, les fissures et l'affaissement des sols ont fini par attenter à l'intégrité physique du citoyen, de par les chutes lui causant de multiples traumatismes aux membres inférieurs, l'obligeant à des immobilisations plâtrées pour de longs jours d'ennuis et de dégoût...! Finalement, toutes ces anomalies ne semblent point inquiéter personne, elles sont devenues une particularité presque naturelle caractérisant l'état piteux des chaussées et des trottoirs de la ville. Le droit du piéton ne parait point être respecté, il circule sur un trottoir impraticable ne répondant à aucune norme lui assurant une bonne marche. Souvent, le citoyen est obligé de contourner des crevasses béantes, des affaissements partiels de la chaussée lui causant d'énormes désagréments et des ennuis de santé. Certains résidents au sein de nouveaux centres urbains de la ville, ont été gravement blessés et hospitalisés suite à des chutes au sein de ces "trous de la mort", ils s'en sont sortis avec des entorses et foulures des pieds et des incapacités de travail allant d'une semaine à une quinzaine de jours d'immobilisation plâtrée. Cette déplorable situation résulte souvent de la réalisation de divers travaux dont ceux de la ligne du tramway, du colmatage des fuites d'eaux ou le passage de nouvelles canalisations d'eau , de gaz ou de nouvelles lignes de la fibre optique, qui malheureusement une fois achevés ,ne connaissent aucune remise en l'état d'origine du lieu des opérations . Ces négligences aboutissent à un "saccage" lamentable du lieu des travaux où les trous sont multiples et le bâclage de la chaussée avec de la ‘'caillasse'' rendant davantage la marche trop incommodante et l'accès des plus difficiles.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.