RND: Des dizaines de militants demandent le départ de Ouyahia    Tizi Ouzou, Bouira: Imposantes marches pour le printemps berbère    Une mascarade de plus au détriment de l'intérêt national    Le choix des armes    Rencontre des Fédérations de wilaya, aujourd'hui, à Alger: L'UGTA à l'heure du changement    128 millions de mètres cubes: Situation rassurante des réserves en eau    49 imams algériens accueillis par la Grande Mosquée de Paris    Football - Ligue 1: Des enjeux énormes pour tout le monde    Ligue 2: Le RCR hors course, l'ESM et l'ASMO en panique    UAFA - Incident entre Raouraoua et Bahloul: La FAF réagit et exige des excuses    51 morts sur les routes en une semaine    Pour réclamer leur dû auprès de l'APC d'Oran: Des entreprises privées, chargées des démolitions des habitations protestent    Plusieurs quartiers et cités ciblés par l'opération: Vers la réhabilitation des façades de 433 immeubles    Le quart de rôle de Bensalah    "Le rôle de leader des Etats-Unis à l'Otan" n'est dû qu'"à la contrainte et au chantage"    En soutien aux revendications du Hirak populaire : Les avocats poursuivent le boycott des audiences    Transition politique : Me Brahimi plaide pour la mise en place d'une commission souveraine    Bourses : L'Europe finit en légère hausse avant le week-end de Pâques    CAN-2019 (préparation): Algérie - Mali le 16 juin à Abu Dhabi    FAC : L'AG élective fixée pour le 27 avril    Japon : L'inflation restera sous 2% pendant encore 3 ans, selon la BoJ    Grande-Bretagne : L'hypothèse du "no Brexit" plus probable que celle du Brexit dur    Contestation populaire : Renforcer la cohésion politique    Création de zones de pêche réglementées : Pour une exploitation durable de la ressource halieutique    EDF: Des experts recommandent de réparer les soudures de l'EPR    Sharp, un prototype d'un mobile pliable présenté au Japon    Forte explosion et tirs dans le centre de Kaboul    Ould Abbès obtient l'autorisation    13 présumés auteurs de crimes et délits interpellés    Légère baisse des importations    Un 39e anniversaire particulier    FAC.. L'AG élective fixée au 27 avril    Championnats d'Afrique U18 et U20 d'athlétisme.. Médaille d'or pour l'Algérien Ameur    Annoncée par Bensalah pour demain.. La conférence de concertation aura-t-elle lieu ?    Célébration du mois du patrimoine à Tizi-Ouzou.. Pour la sauvegarde du patrimoine amazigh    Le président américain motive le maréchal Haftar.. Washington soutient la guerre en Libye    PROCHAINE SAISON ESTIVALE A ORAN : Trois nouvelles plages autorisées à la baignade    TLEMCEN : Plus de 400 kg de kif saisis en 90 jours !    Début du référendum sur une révision constitutionnelle    Mois du patrimoine    La semaine du titre pour le Barça ?    1 décès et 5 blessés graves lors d'un renversement d'un véhicule    Papicha sur la croisette    Davantage d'efforts pour prendre en charge les bâtisses du vieux ksar    Plusieurs films algériens distingués    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'INTERSYNDICALE BOYCOTTE LA RENCONTRE AVEC LA MINISTRE : La menace plane sur les écoles d'Oran
Publié dans Réflexion le 21 - 01 - 2019

Mme la ministre de l'éducation Nouria Benghabrit n'a, finalement, pas réussi à faire baisser la pression et à écarter le spectre de la paralysie, qui planera sur son secteur, du fait que les cadres syndicaux de l'intersyndicale de l'éducation à Oran ont boycotté la rencontre du samedi 19 Janvier 2019 qui s'est tenue à la salle de l'hémicycle de la wilaya d'Oran, il se sont déjà réunis au siège du Snapest au lycée Lotfi pour préparer les actions de contestations prévues le 21 janvier en cours.
Cette réunion de coordination, qui a regroupé les délégués syndicaux de cinq organisations syndicales (Snapeste, Cela, Cnapest, Satef et Snte), avait été consacrée à « coordonner les efforts et à échanger les avis pour mieux réussir la journée de grève » dans les établissements scolaires. Une action qui sera appuyée par plusieurs rassemblements de protestation, prévus le lendemain mardi 22 janvier, devant la direction de l'éducation d'Oran et à l'échelle nationale. La première responsable du secteur a entamé une série de rencontres bilatérales avec les syndicats en question, dans le but de les dissuader de leur action, mais en vain. «Les rencontres bilatérales entre les syndicats en question et la tutelle n'ont pas répondu aux attentes de la famille de l'éducation nationale et des syndicats», déplore l'Intersyndicale dans un communiqué rendu public hier. Les syndicats en question ont qualifié les réponses du ministère de «superficielles», surtout en ce qui concerne les dossiers pédagogiques et socioprofessionnels, qui ont fait «l'objet de simples promesses sans calendrier, ni mécanisme pour les concrétiser». La coalition confirme à ses adhérents «sa détermination à poursuivre le combat en faveur de leur cause» et renouvelle son appel au ministère pour un dialogue «sérieux avec des réponses précises aux revendications formulées dans le préavis», ajoute l'Intersyndicale dans le même document. Cette dernière se réunira le 24 janvier prochain pour évaluer l'état des lieux et prendre «les décisions qui s'imposent». Ces syndicats dénoncent également «le mode de gouvernance de la tutelle qui n'a pas respecté ses engagements par rapport au statut particulier et les œuvres sociales des travailleurs du secteur». Pour ce qui est des réformes projetées dans le secteur de l'éducation, les six syndicats dénoncent la prise de décisions du ministère «de manière unilatérale, sans consultation des partenaires sociaux».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.