Fête du Mawlid Ennabawi: la journée de jeudi chômée et payée    Barrage sur le Nil: reprise des négociations tripartites mardi sous l'égide de l'UA    Ligue de la communauté palestinienne en Algérie: une halte de solidarité avec le prisonnier Maher Al-Akhras    Barça : Koeman a sanctionné quatre joueurs    Coronavirus: 1.155.301 décès dans le monde    Barça : Pas de démission pour Bartomeu    Amendement de la Constitution: paroles des animateurs du 20e jours de la campagne référendaire    Les zones d'ombre connaissent un "véritable saut qualitatif de développement"    Le procès de Karim Tabou reporté au 16 novembre    Bac 2020: résultats «remarquables» des meilleurs lauréats en dépit de la conjoncture sanitaire exceptionnelle    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Le procès de l'ancien ministre décédé Benhamadi reporté    LE MINISTRE ATTAR AFFIRME : La sécurité énergétique assurée jusqu'en 2040    Une plate-forme numérique dédiée à la société civile avant fin 2020    OPERATIONS DE REBOISEMENT : Large participation de l'ANP dans la 1ère région militaire    Foot : Medouar autorisé à gérer les affaires courantes de la LFP jusqu'à l'AGE    Pogba quitterait les Bleus après les propos de Macron sur l'islam ? La réponse du joueur    Une troisième voie au FFS    Davies out pour huit semaines    L'ONU lance le Forum du dialogue politique libyen    Le hub de Tam fait jaser    Des citoyens ferment la voie de la Grande poste    Des rappelés de la décennie noire manifestent à Lakhdaria    Actucult    Quand Magda Romi bégaie    En Syrie, un château des croisés tente de retrouver son lustre d'antan    Zelfani a lancé dans le bain ses jeunes recrues    trois manifestants tués en Guinée    Salah Lebdioui nommé ambassadeur d'Algérie en Suisse    Les souscripteurs protestent    Les pertes estimées à environ 3 millions de dollars par jour    Nouvelle alerte    Insuffisance de moyens dans les établissements scolaires    Les villageois veulent redorer le blason d'Imesdourar    Le torchon brûle entre la France et la Turquie    Entrée en vigueur du traité interdisant les armes nucléaires    Zetchi salue le choix des joueurs expatriés et le rôle des parents    Le gouvernement technocrate est-il la bonne solution ?    Le Sila aura bien lieu !    "Un écrivain doit s'inscrire dans des combats"    Oran : Coup d'envoi du Salon Batiwest    Mascara: Des promesses pour les porteurs de projets    Traité virtuel    Qu'est-ce qu'un « Hirak » qui n'a pour objectif que le « Hirak» ?    La vente de produits pyrotechniques revient    Ligue 1 - Mercato: Entre les espérances et la réalité du terrain    Abdelmadjid Chikhi: Alger et Paris peuvent «avancer» sur les questions mémorielles    Tiaret: Exhumation des restes des corps de six martyrs    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





POUR LA DEUXIEME FOIS : Des Mostaganémois marchent pour la présidentielle
Publié dans Réflexion le 08 - 12 - 2019

Encore une fois, des Mostaganémois ont répondu à l'appel des organisations de masse pour rejeter haut et fort toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures du pays. En effet, pour la deuxième fois, des citoyens de la wilaya de Mostaganem ont organisé, hier dimanche, une marche pacifique de soutien à la tenue de la prochaine élection présidentielle et à l'armée nationale populaire (ANP), a-t-on constaté.
Les participants à cette marche la deuxième du genre dans la wilaya ont arboré le drapeau national et des banderoles exprimant le soutien au prochain scrutin le considérant, selon certains d'entre eux, comme "issue à la crise que vit le pays". Parmi les manifestants ont figuré des travailleurs des divers secteurs dont celui de la jeunesse et des sports, de l'ADE et des représentants de l'UGTA, de la coordination locale des retraités et invalides de l'ANP et de la société civile. La marche a débuté sur l'esplanade de l'hôtel de ville de Mostaganem avant de sillonner le centre-ville scandant notamment, "vote pour l'Algérie", "l'Algérie forte par son peuple, sécurisée par son armée" "armée et peuple, frères". Les participants ont également fermement rejeté l'ingérence étrangère dans les affaires du pays en arborant des pancartes sur lesquelles l'on pouvait lire "ingérence étrangère destructrice des Etats", "non à l'ingérence étrangère" et "non à l'ingérence du parlement européen dans les affaires intérieures du pays". D'anciens appelés du Service national mobilisés durant la décennie noire ont également participé à la marche pacifique pour exprimer leur soutien «absolu» à l'Armée nationale populaire (ANP) et à la tenue de la prochaine élection présidentielle, a-t-on remarqué. Les participants à cette marche, rejoints à l'occasion par des citoyens des communes environnantes, ont brandi l'emblème national et des pancartes, affirmant leur soutien «inconditionnel» à la démarche de l'institution militaire «pour la protection de l'unité et de la stabilité du pays». «Nous sommes prêts à servir de nouveau dans les rangs de l'ANP, comme nous avions déjà accompli notre devoir national durant la décennie noire», ont assuré les manifestants, exprimant leur «détermination à protéger l'honneur de l'institution militaire digne héritière de l'Armée de libération nationale», ont-ils indiqué. «Le processus démocratique, en cours en Algérie, est unique à l'échelle régionale», ont-ils, par ailleurs, estimé, se félicitant de l'accompagnement assuré par l'armée au Hirak, sans l'enregistrement d'incidents, tout en insistant sur l'impératif de l'élection d'un président, considérée «comme l'unique voie pour bâtir une nouvelle Algérie».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.