Salah Goudjil confirmé    Les avocats obtiennent gain de cause    «La pensée libre» à la barre    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Une "menace à la sécurité nationale", selon Hanoune    "Je veux une République sans haine"    Ould Kaddour dans le collimateur    Un site hautement sécurisé    Signature d'une convention pour la promotion des PME    Mohamed Bazoum Président    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Benchaïra indisponible pour une semaine    Le Mouloudia ne fait plus le poids    Un clasico sans âme    Les flammes de la passion    L' éternelle blessure    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément    Les dossiers de réhabilitation de 32 sites historiques à l'étude    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Ligue 2 - Groupe Ouest: Le CR Témouchent sur sa lancée    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Sans diagnostic point de remède !    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ALGERIE EN DEUIL : Le sauveur de l'Algérie, le moudjahid Ahmed Gaid Salah n'est plus
Publié dans Réflexion le 23 - 12 - 2019

Le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), est décédé lundi des suites d'une crise cardiaque à l'hôpital militaire d'Aïn Naadja (Alger) où il a été admis en urgence après un malaise cardiaque, selon des sources hospitalières.
Décédé à l'âge de 79 ans, le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah est un moudjahid de la première heure, avec un riche parcours au sein de l'ANP au service de cette institution et de l'Algérie. En effet, on lui doit surtout la gestion avec un grand tact du mouvement populaire ''Hirak'', amorcé depuis le 22 février 2019, et qui a permis d'éviter des confrontations ouvertes néfastes entre les forces de sécurité et les manifestants. Partisan d'une élection présidentielle à tout prix, Ahmed Gaïd Salah, a pu voir sa volonté se concrétiser avec l'élection d'Abdelamadjid Tebboune, jeudi dernier, avant de tirer sa révérence ce lundi. Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a nommé le général-major Saïd Chanegriha au poste de chef d'état-major de l'Armée nationale populaire par intérim. Natif de Biskra, le général-major Saïd Chanegriha,74 ans, occupait jusqu'ici le poste de Commandant des Forces terrestres. Jeune militant du mouvement nationaliste, Ahmed Gaïd Salah, né le 13 janvier 1940 dans la wilaya de Batna, a rejoint à l'âge de 17 ans, le maquis où il gravit les échelons de la hiérarchie pour être désigné Commandant de compagnie, respectivement aux 21e, 29e, et 39e bataillons de l'Armée de libération Nationale, selon sa biographie publiée sur le site internet du ministère de la Défense nationale. A l'indépendance, après un cycle de formation en Algérie, pendant deux (02) ans et en ex-URSS, pendant deux (02) ans également, de 1969 à 1971, il a été diplômé notamment à l'Académie de Vystrel (Moscou). Le défunt a participé, en 1968, à la campagne du Moyen Orient en Egypte. Il a eu à assumer au sein du corps de bataille terrestre les fonctions suivantes : Commandant de groupe d'artillerie, Commandant de brigade, Commandant du secteur opérationnel Centre - Bordj Lotfi (3ème Région Militaire), Commandant de l'Ecole de formation des officiers de réserve à Blida (1ère Région Militaire), Commandant du secteur opérationnel Sud de Tindouf en 3ème R.M, Commandant adjoint de la 5ème Région Militaire, Commandant de la 3ème Région Militaire et Commandant de la 2ème Région Militaire. Gaïd Salah a été promu au grade de Général-Major le 5 juillet 1993 et Commandant des forces terrestres en 1994. Le 3 août 2004, il a été désigné chef d'état-major de l'ANP avant d'être promu au grade de général de corps d'armée le 5 juillet 2006. Depuis le 11 septembre 2013, le général de corps d'armée Ahmed Gaid Salah est vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'ANP. Il a été décoré de la médaille de l'ALN, la médaille de l'ANP 3ème chevron, médaille de participation de l'ANP aux guerres du Moyen-Orient 1967 et 1973, la médaille de Bravoure, la médaille du mérite militaire et la médaille d'honneur. Jeudi dernier, le regretté a été décoré de la médaille de l'Ordre du mérite national de rang "SADR", par le nouveau président de la République Abdelmadjid Tebboune, en signe de reconnaissance à ses efforts et à son rôle durant cette période sensible ayant permis de respecter la Constitution et préserver la sécurité des citoyens, du pays et des institutions de la République.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.