Le Président Tebboune et l'Emir du Qatar se félicitent de l'évolution des relations bilatérales    Manchester City vise un latéral argentin    Logement: Nasri ordonne l'accélération de la cadence de réalisation des projets en cours    ATTEINTE AUX SYMBOLES DE LA REVOLUTION : Appel à l'application des lois de la République    Noureddine Khaldi, nouveau directeur général des Douanes    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : L'université algérienne dotée d'un statut particulier    Constitution: le Comité d'experts achèvera sa mission vers le 15 mars prochain    FAUTE DE TRANSPORT DES ELEVES SCOLARISES : Le programme de vaccination risque l'échec à Mostaganem    SIDI BEL ABBES : 29.000 demandes de logements à la daïra    LES HABITANTS RENCONTRENT LES REPRESENTANTS DU WALI D'ORAN : Tafraoui classée commune à risque    Liverpool à quatre matchs d'un sacre en Angleterre    Le Coronavirus poursuit sa propagation faisant des victimes et des dégâts collatéraux    Accidents de la route: 30 morts et 1.270 blessés en une semaine    "Halte aux pratiques liberticides !"    La mobilisation se poursuit à Montréal    Le Chabab alterne le bon et le moins bon    Attention, le Mouloudia arrive !    «2020 sera l'année de l'amélioration du service public»    L'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis à l'étude    Israël vise le Jihad islamique palestinien à Gaza et en Syrie    Le vote de confiance reporté à jeudi    Etat d'alerte sanitaire en Tunisie    Ouadjaout passera-t-il aux sanctions ?    Sit-in des corps communs de l'éducation nationale devant la wilaya    ACTUCULT    L'infrangible lien…    Parution en France d'"Algérie décennie 2010-2020 : aux origines du mouvement populaire du 22 février"    Amnesty International projette un film sur le hirak    Le café littéraire évoque l'épopée historique de l'Emir Abdelkader    Carnaval : «Laissez Alost être Alost», répond le maire aux accusations d'antisémitisme    Il aura lieu au tribunal de Sidi M'hamed : Le procès de Karim Tabbou programmé pour le 4 mars    Procès des détenus du mouvement populaire : L'autre tribune des «hirakistes»    Le FMI prêt à apporter «l'assistance technique et des conseils de politiques économiques»    La femme dans le mouvement populaire : Le nouveau souffle du féminisme en Algérie    Transition énergétique: objectif 16 000 mégawatts d'énergies renouvelables à l'horizon 2035    Encore une transgression de la loi    Championnats les plus fair-play : L'Algérie 54e mondial    Coupe arabe (U20) : L'Algérie qualifiée aux quarts de finale    «Camus a vécu à Alger la moitié de sa courte vie»    Dérives islamistes en France : «Séparatisme», le nouveau nom du communautarisme    Objectif : La relance du cinéma algérien    Plan d'action du gouvernement: Impérative amélioration du pouvoir d'achat    Pour dénoncer la mainmise des organisations «estudiantines»: Sit-in aujourd'hui des enseignants de l'institut de maintenance de l'université Oran 2    Ligue des champions d'Europe: Attractions à Madrid et Naples    Respectivement ex-directeur du protocole de Bouteflika et patron de Safina: Reguieg et Metidji incarcérés    Conseil des ministres: Un observatoire de prévention contre la discrimination et le discours de haine    Baisse significative de la participation aux législatives    Mercedes-Benz dévoile son programme pour Genève    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





IRREGULARITES DANS DES LISTES DE BENEFICIAIRES DE LOGEMENTS : Le wali d'Oran annule une opération de relogement
Publié dans Réflexion le 17 - 01 - 2020

Le wali d'Oran a annulé l'opération de relogement des 153 familles détenteurs des pré affectations, et ce suite aux vastes mouvements de protestation de centaines de familles occupants des habitations vétustes relevant du vieux bâti qui ont manifesté au niveau du vieux quartier populeux d'El Hamri, mercredi soir demandant l'annulation de la liste des 153 familles bénéficiaires de logements sociaux.
Ces bénéficiaires devaient être relogés ce jeudi passé au niveau du pôle urbain de Belgaid, malheureusement tout est tombé à l'eau à cause des actions de protestation qui auraient pu provoquer des émeutes durant toute la nuit du mercredi soir. Selon le témoignage des citoyens présents, qui nous ont informés que cette liste a fait l'objet de trafic lors de sa confection avec la complicité d'éléments de la commission d'enquête de la daïra d'Oran qui seraient à l'origine de ces dépassements dans d'attribution de logements avec la complicité d'éléments de la direction générale de l'OPGI, selon la déclaration des mêmes citoyens. Ces derniers affirment que les membres de la commission d''enquête et de distribution sont à l'origine de la confection de ces fameuses listes des heureux bénéficiaires de ces 153 logements sociaux. Des listes établies par les membres de la commission d'attribution de logements sociaux en fonction des dispositions prises par les éléments de la commission d'enquête avec des points, rouge, orange et vert en fonction de l'état des habitations, mais n'ayant pas été des goûts des résidents mal-logés qui n'ont pas digéré la confection de cette fameuse liste des bénéficiaires qu'ils qualifient d'arbitraire, ils ont dénoncé haut et fort son annulation. Ce qui a d'ailleurs provoqué ces actions de protestation qui allaient tourner au drame, n'était-ce l'intervention des habitants du voisinage qui ont réussi à maîtriser la situation. L'actuel wali d'Oran, Djelaoui Abdelkader n'étant pas au courant de ce trafic de l'élaboration de ces fameuses listes des bénéficiaires qui est entachée par plusieurs irrégularités et dépassements de corruption et de passe-droits ,et une fois informé de cet incident de ces mouvements de protestation des familles qui n'ont pas été inscrites dans les listes des bénéficiaires des 153 logements sociaux, a vite réagi pour saisir les membres des commissions chargées de la logistique et du transport d'annuler l'opération du relogement jusqu'à nouvel ordre. Rappelons que cette opération de relogement de 153 familles de ce vieux quartier d'El-Hamri a été décidée par le wali, suite à l'incendie qui a causé l'effondrement total d'un immeuble, sis, dans l'illustre place Sahara de ce quartier. Ainsi les habitants de cet immeuble en compagnie de ceux mitoyens, représentants un danger permanent pour leurs occupants, devaient bénéficier de nouveaux logements à la grande cité du pôle urbain de Belgaid.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.