Les avocats en colère    Le FFS refuse de cautionner le référendum constitutionnel    "On veut nous neutraliser !"    Ces nids à problèmes    L'initiative de Macron pour le Liban bat de l'aile    Le leader du Mouvement M5 rappelle le rôle primordial de l'Algérie    23 morts dans le crash d'un avion militaire    Algérie-Mexique, le 13 octobre à La Haye    CONDOLEANCES    Abdelwahab Maïche, l'homme au tempérament de gagneur    Mostaganem : La police met en échec une tentative d'émigration clandestine    Les écueils d'une rentrée inédite    Jijel : La barre des 1000 contaminés dépassée    Les locataires tirent la sonnette d'alarme    Les travaux traînent en longueur    Programme dense par le TNA et les théâtres régionaux    Ouverture de la galerie "Diwaniya Art Gallery" à Alger    La Foire du livre de Francfort invite les libraires pour une formation    Une bouffée d'oxygène pour l'Algérie ?    Fantasme électronique !    Table ronde sur le droit et l'accès à l'information    1er Festival du tourisme rural, la forêt de Aïn-Sedjra à l'honneur    «Pour que la nature soit toujours plus belle»    FC Barcelone : le grand «Koemancement»    La révolte des robes noires    Zeghmati, le certificat de nationalité, le casier judiciaire et le bon sens    Sommes-nous tous victimes de l'abstraction sélective ?    Et si on causait d'érotisme dans Les Mille et une Nuits ?    Robes noires    ANSEJ: large mouvement au niveau des directions d'annexes    Les effets négatifs du stress sur votre apparence    Ain Bessem: Une femme blessée dans un incendie    LES CROCS AIGUISES DE LA REALITE DES PRIX    Faire le pied de grue devant un distributeur fâché    AS Aïn M'lila: Un retard considérable à rattraper    RC Relizane: Aucun projet sportif à l'horizon    GC Mascara: Vers le retour du président Bouchentouf    Tlemcen: Un nouveau quota d'eau pour les terres agricoles de Fehoul    Massacres du 17 octobre 1961: Une Association française demande la reconnaissance du crime    L'avis des experts    Vers l'abandon progressif de l'essence super à partir de 2021    L'Algérie condamne l'attaque terroriste contre le convoi du gouverneur de Borno (Nigeria)    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    UN TEXTE DE LOI VA ETRE PROMULGUE : Les enlèvements, nouvelle cible de Zeghmati    Libye: l'ONU appelle à l'arrêt immédiat des hostilités en banlieue de Tripoli    Après plusieurs mois de fermeture : Le musée des Beaux-arts d'Alger rouvre ses portes    Importation: Pas de retour aux licences    L'ennemi extérieur est uniquement dans la tête des dirigeants.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LE CHEF D'ETAT-MAJOR CHANEGRIHA AFFIRME : La gendarmerie est l'un des piliers de la stabilité
Publié dans Réflexion le 05 - 08 - 2020

Le chef d'état-major de l'Armée nationale populaire, Saïd Chanegriha a mis l'accent lors de la cérémonie de passation de pouvoir et l'installation du Général Noureddine Gouassemia en tant que nouveau Commandant de la gendarmerie nationale, sur l'importance de la gendarmerie nationale dans la préservation de la sécurité et de la stabilité du pays.
En effet, après la signature du procès-verbal de passation du pouvoir, le général de corps d'Armée a tenu une rencontre avec le Commandement et les cadres de la Gendarmerie nationale, où il a prononcé, à l'occasion, une allocution d'orientation, qui a été diffusée via visioconférence à l'ensemble des Commandements Régionaux et unités de la Gendarmerie nationale. A ce titre, il a rappelé l'intérêt dont bénéficie le corps de la Gendarmerie nationale de la part du Haut Commandement, en tant que l'une des principales composantes de l'Armée nationale populaire, précise la même source. "L'importance que nous portons au corps de la Gendarmerie nationale est bien évidente. Une importance qui se manifeste notamment à travers le grand intérêt que nous accordons à réunir les conditions de développement de cette Arme, de manière continue, de sorte qu'elle puisse s'adapter aux missions particulières et sensibles qui lui sont assignées, et ce, en harmonie avec la détermination du Haut Commandement de l'Armée nationale populaire, digne héritière de l'Armée de Libération Nationale, à faire du corps de la Gendarmerie nationale, en tant que l'une des principales composantes de nos Forces Armées, un pilier de la sécurité et de la stabilité de notre pays. Ce corps est également un trait d'union solide avec le peuple avec qui il entretient un contact quotidien de grande importance, notamment dans les zones rurales et suburbaines, où les hommes de la Gendarmerie nationale interagissent en permanence avec leurs concitoyens. Cette Arme se veut être, ainsi, un élément indispensable de la sécurité et de la stabilité, et un outil aussi utile qu'efficace, pour servir le pays et le citoyen et veiller en permanence à garantir le respect et l'application des lois de la République par tous", a souligné Saïd Chanegriha dans son allocution. Le chef de l'état-major de l'armée nationale populaire n'a pas manqué de rappeler à l'occasion que "le caractère vital de ces missions assignées à la Gendarmerie Nationale exige de vous tous, hommes de la Gendarmerie Nationale, où que vous soyez, à veiller à leur accomplissement au mieux, d'où l'impératif de consentir des efforts laborieux et consciencieux, pour consolider en permanence les liens avec le peuple, à travers le territoire national. Gagner la confiance du peuple est à l'origine de l'aboutissement de votre travail, et je demeure convaincu que vous prenez en considération cet aspect et que vous lui accordez l'importance qu'il mérite".

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.