Abdallah Djaballah appelle au boycott des produits français    Trois anciens walis dans la tourmente    Les délires d'un haineux    Le Mouloudia se neutralise en amical avec les U20 (3-3)    Anthar Yahia satisfait des conditions du stage à Mostaganem    Tebboune en autoconfinement pour cinq jours    Benbouzid ne cache plus ses inquiétudes    Plusieurs projets de raccordement au gaz et à l'électricité    Bordj Bou Arréridj : La SDE revient à la charge    Le projet de l'amendement constitutionnel "un défi dicté par les aspirations du peuple''    ONU: le traité interdisant les armes nucléaires pourra entrer en vigueur dans 90 jours    Le projet accorde un "privilège constitutionnel" aux communes manquant de sources de financement    Convalescence    PSG: Mahrez ouvre la porte à Leonardo !    Suivre les consignes ou se tirer !    Samir Karim Chaouche nouveau président    GEST-IMMO (AADL) : Prestataire de service ou coquille vide ?    L'Algérie réitère son soutien "inconditionnel" à la cause palestinienne    Regagner sa position    Un fléau à Mostaganem    La Révolution, série française et uchronique prévue sur Netflix    Le retour de la vieille garde prétorienne    Petit vampire de Joann Sfar, de la BD au grand écran    Le Royal Opera House : Vente d'un tableau de Hockney pour survivre à la pandémie    Bibliothèque principale de lecture publique «Assia Djebar» à Tipasa : «Nous remercions Mme Sebbah Saâdia pour avoir fait aimer le livre à nos enfants»    Naissance d'un comité de soutien à Mohamed Tadjadit    Le projet d'amendement constitutionnel accorde une bonne place aux jeunes dans l'Algérie nouvelle    10 décès et 250 nouveaux cas    Ni détecteur de température ni gel désinfectant    Exercice de simulation d'un séisme    Novembre qui rassemble, Novembre qui divise    Les correspondants de presse déplorent la rétention de l'information    L'élection présidentielle anticipée fixée au 10 janvier    L'Ethiopie dénonce des "menaces belliqueuses" de Trump    Le Soudan se rapproche d'Israël    La passion retrouvée    Les conséquences de la consommation des farines raffinées    Le foncier industriel sous la loupe    Importations: La menace de trop pour la filière pomme de terre    USM Blida: Entre les exigences du public et la réalité    Et l'ennui naquit à l'université !    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    Nouveaux bacheliers: Début des préinscriptions    L'ISSUE DES BRAVADES    Dernière ligne droite du mercato estival    Le MSP pointe du doigt Macron    Libye/accord de cessez-le-feu: appels à la mise en œuvre d'"un acquis majeur"    Un dernier débat Trump-Biden plus calme, malgré l'échange d'accusations    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LOGEMENTS LOCATION-VENTE A MOSTAGANEM : Les souscripteurs d'AADL 2 protestent devant la Wilaya
Publié dans Réflexion le 20 - 09 - 2020

Des dizaines de souscripteurs au programme de logement de la formule AADL 2 de (2013) dont les dossiers ont été acceptés sans avoir procédé au payement de la première tranche, ont organisé avant- hier samedi un rassemblement devant le siège de la wilaya de Mostaganem pour dénoncer la situation dans laquelle patauge encore ce programme, sept années après son lancement.
Les souscripteurs présents à ce mouvement de protestation, ont soulevé plusieurs doléances afin de se faire entendre par le nouveau wali : notamment la régularisation de la situation des détenteurs des dossiers acceptés ainsi que ceux dont les recours ont été approuvés et qui n'ont pas été appelés pour payer la première tranche depuis l'année 2015, en raison du gel de l'opération suite à l'indisponibilité d'une assiette foncière pouvant contenir le site. Notons que cette action de protestation n'est pas la première du genre, puisque plusieurs actions similaires ont été observées durant ce mois où les bénéficiaires ont décidé d'organiser un sit-in chaque samedi puisqu'ils n'ont toujours pas de réponses concrètes concernant le devenir de leur dossier. De sa part, le représentant des souscripteurs a indiqué : « normalement ce problème ne doit pas se poser au niveau de notre wilaya, puisque Mostaganem dispose de plusieurs assiettes foncières pour contenir de tels projets à l'exemple des sites situés à Mazagran », précise notre interlocuteur. » Sept ans après le lancement de ce programme, les oppositions ne sont toujours pas levées et l'attente des souscripteurs devient de plus en plus insupportable, nous avons organisé cette action pacifique pour attirer l'attention les pouvoirs publics et les autorités locales sur notre problème», a-t-il ajouté. Outre cette action de protestation, les souscripteurs viennent aussi d'adresser des lettres au médiateur de le République de la wilaya et au directeur du logement, où ils demandent leur intervention pour que la situation soit réglée et qu'ils puissent de facto être sûrs d'avoir un logement en fin de compte. Les demandeurs souhaitent que les autorités trouvent rapidement une solution idoine, surtout que beaucoup parmi eux rencontrent des problèmes qui pèsent lourdement et qui nuisent à leur quotidien ; telles que les locations des logements dont les prix ne cessent d'augmenter face à leur pouvoir d'achat, surtout les pères de familles. Notons que les protestataires ont été reçus auparavant par le directeur de l'agence AADL de Mostaganem qui leur a promis de trouver des solutions à leurs problèmes.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.