Constitution: les animateurs de la campagne insistent sur l'importance d'aller voter en masse    Anniversaire de la Guerre de libération: le Musée central de l'armée abrite un programme riche    Message du Président Tebboune à l'occasion de la Journée nationale de la presse    CPA: lancement inaugural de la finance islamique ce dimanche    Boukadoum prend part à la 16e réunion des ministres des AE du Dialogue 5+5    Le projet d'amendement constitutionnel nécessite un "avis consensuel"    Impératif de coordonner les efforts des journalistes algériens et sahraouis pour le droit à l'expression    Ouverture de plus de 91 000 postes d'emploi en 2021    Classement Fifa: l'Algérie gagne cinq places    Arsenal: Özil, la mise au point d'Arteta    Coronavirus : 266 nouveaux cas, 136 guérisons et 8 décès    Manchester City: Fernandinho absent au moins un mois    Mawlid: une campagne de sensibilisation sur les dangers des produits pyrotechniques    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    Nouvelles législatives en décembre    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    "La dévaluation du dinar est inévitable"    Prison ferme, relaxes et condamnations avec sursis    Banouh libéré de la JSK à moindre coût    Le stage de l'EN interrompu à cause de la Covid-19    Vers une dérogation pour le club amateur    Lourdes peines pour Oulmi et Ouyahia    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    LES VERITES AMÈRES D'UNE ENSEIGNANTE    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    Des actrices unissent leurs voix contre les féminicides    Lire délivre    Une rentrée adaptée au contexte sanitaire    Macron et l'arabe    «Le sigle FLN doit être restitué au peuple»    La liberté dans le respect de l'autre    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    Le RAJA interdit de quitter le Maroc pour cause de Covid-19 : Menace sur la demi-finale retour de la LDC    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    Le projet révision de la Constitution, le CNDH et les Principes de Paris    Qui veut juger Aboubakr Benbouzid ?    Musulmans de France, tous coupables ?    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    Bouira: Le ministre met en garde les commerçants spéculateurs    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Commentaire
Le cancer, cette terrible maladie
Publié dans La Voix de l'Oranie le 11 - 06 - 2006

Avec les 20.000 morts qu?il provoque chaque ann?e, le cancer est l?une des principales causes de la mortalit? en Alg?rie. Cancer du sein, chez la femme et des poumons, chez l?homme, sont les plus fr?quents. Les femmes repr?sentent plus de la moiti? des cas recens?s. Cette ann?e encore, 26.100 nouveaux cas ont ?t? enregistr?s, ce qui a pouss? les autorit?s sanitaires ? ?laborer un programme de lutte contre ce fl?au terrifiant. Fulgurant, sans th?rapie probante, co?teux, mal pris en charge et contraignant, le cancer m?ne, dans la plupart des cas, droit au cimeti?re. 45,4 milliards de dinars. Telle est l?enveloppe dont a ?t? dot? ce programme qui se propose de r?duire le taux de mortalit? par la mise en place d?un syst?me de d?pistage pr?coce, la multiplication des centres sp?cialis?s et la formation de m?decins sp?cialistes. Cette maladie insidieuse, qui n?est d?tect?e souvent que tardivement, tend ? frapper de plus en plus les jeunes alors que l??ge moyen des personnes atteintes est de 51 ans chez les femmes et 59 ans chez les hommes. Le programme de lutte contre le cancer est imp?ratif et devra, sous peine d??chec, int?grer d?autres param?tres et d?autres minist?res. L?un de ses objectifs est de s?adapter aux moyens de lutte existants et qui sont malheureusement d?risoires, de les am?liorer et de les d?velopper.
Le tabagisme, responsable de 43% de cas et l?amiante, largement utilis?e encore, devront ?tre ?radiqu?s. Le respect de l?espace du non-fumeur et la proscription de la cigarette des lieux publics, doivent ?tre institu?s en culture rigoureuse. Le commerce du tabac ainsi que sa consommation devront ob?ir ? des r?gles strictes, ce qui est loin d??tre le cas quand on sait que la premi?re activit? vers laquelle se rabattent les jeunes ?ject?s du syst?me scolaire ainsi que les travailleurs qui ont perdu leur emploi ou m?me des retrait?s en mal de travail, est le commerce de cigarettes qui sont souvent de mauvaise qualit? et nocives.
La drogue, qui a pris des proportions alarmantes tant au niveau de la consommation que de la ?distribution?, complique davantage le programme. Mais y a-t-il r?ellement volont? de lutte ou ne s?agit-il que de sommes ? consacrer ? des structures d?faillantes et sans envergure?
La lutte contre le cancer est une affaire s?rieuse qui implique des programmes de recherche scientifique, le montage de laboratoires performants et le lancement de campagnes de sensibilisation permanentes qui peuvent mener jusqu?en prison les contrevenants, avec ? la cl? de lourdes amendes. L?environnement actuel et la l?gislation en vigueur permettent-ils cela?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.