La gendarmerie sera chargée d'enquêter    "Il est urgent de développer l'agriculture, l'agroalimentaire et le tourisme en Algérie"    L'Algérie, une "puissance de paix et d'équilibre"    Enlisement du conflit    Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    46 nouveaux cas enregistrés à Tindouf    Quel plan préventif pour l'Algérie ?    Une foule nombreuse accompagne Loubna Belkacemi à sa dernière demeure    Le Président Tebboune reçoit le ministre français des Affaires étrangères    Coupe du Monde 2022 (Zone Afrique): tirage au sort favorable pour l'Algérie    Khenchela : nécessité de la prévention pour se prémunir des asphyxies au monoxyde de carbone    Un tournoi de futsal dans la ville de Laâyoune est une "pure décision politique"    Benbouzid: une commission d'inspection à El Oued pour évaluer les services de santé    Vers l'élimination du problème de spéculation sur le prix du lait en sachet    Karim Tabbou maintenu en prison    SUR INSTRUCTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE : Envoi d'une caravane d'aides humanitaires en Libye    LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE : 43 personnes arrêtées à l'extrême-sud du pays    BISKRA : Démantèlement d'un réseau de faussaires de monnaie    Saisie d'une importante quantité de kif    ACCIDENTS DE LA ROUTE : Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    JSK: Mellal condamné à 6 mois de prison ferme    Une réduction certes, mais la facture toujours aussi lourde    Cinq projets réalisés en 2019    Une quarantaine de walis concernés    Le MSP propose l'intégration du Hirak dans le préambule    Une base de l'ONU ciblée par des terroristes    Le PLD annonce sa participation    Le parquet requiert des peines de 1 an et de 18 mois de prison ferme    Des dizaines de manifestants blessés en Irak    L'état d'urgence renouvelé pour trois mois    Omari examine avec des représentants des Chambres d'agriculture le dossier des coopératives agricoles    ACTUCULT    Projection de "12 hommes en colère" à la cinémathèque de Béjaïa    "Il faut un plan pour sauver notre patrimoine culturel"    La Révolution racontée par Sid Ali Abdelhamid    L'UA réitère la position commune de l'Afrique sur le cessez-le-feu en Libye    «Il n'y a pas de plan B, ça sera au Cameroun»    MOB : Préparation perturbée    MC Oran : Un mercato hivernal tristounet    Aïn Témouchent : Réduction drastique du nombre de départs à la retraite    Scène artistique algérienne : Décès de l'artiste Loubna Belkacemi    Salon du livre à Tizi Ouzou : Réconcilier le public avec la lecture    Le sg de l'UGTA Annaba dépasse les bornes, il agresse et chasse les syndicalistes    L'APN examine la levée d'immunité d'un député    Le NCM et le PAC se neutralisent    Le mouvement des entraîneurs supplante celui des joueurs    Le COA demande à la CAF d'éviter «tout acte entravant l'action de l'ONU»    Un court-métrage tourné à Oran sélectionné    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Achat de billets d'avion, essence, tickets de métro
Bientôt avec la carte interbancaire
Publié dans La Voix de l'Oranie le 30 - 07 - 2011

Dans quelques mois, il sera possible d'effectuer une réservation d'avion, de payer son essence ou d'acheter son ticket de métro avec sa Carte interbancaire (CIB), selon la directrice de la Société algérienne d'intermédiation et de transactions bancaires (SATIM) . D'ici à la fin de l'année 2011, il est prévu l'attribution de pas moins de 200 000 nouvelles CIB, l'installation d'une centaine de Distributeurs automatiques de billets (DAB), ainsi que quelque 2 000 Terminaux de paiement électronique (TPE) supplémentaires. Dans quelques mois, il sera possible d'effectuer une réservation d'avion, de payer son essence ou d'acheter son ticket de métro avec sa Carte interbancaire (CIB), annonce la directrice de la Société algérienne d'intermédiation et de transactions bancaires (SATIM), Mme Newel Benkritly.
Mais, avant cette échéance attendue par les détenteurs de CIB, les retraits à partir des Distributeurs automatiques de billets (DAB) vont doubler de capacité avec l'introduction en cours de la nouvelle coupure du billet de banque de 2 000 DA, a-t-elle affirmé. Mme Benkritly, qui a indiqué que chaque DAB contient quatre «cassettes» de billets, a souligné qu'on pourrait désormais, en effectuant un seul retrait, avoir jusqu'à 80 000 DA, à savoir 40 billets de 2 000 DA, au lieu d'une limite à 40 000 DA/par retrait (40 billets de 1 000 DA) auparavant, à condition que le plafond de la carte et le solde du porteur le permettent. Seuls 80 DAB sur les 1 500 existants au niveau des agences bancaires et postales en Algérie sont actuellement alimentés en billets de 2 000 DA, en attendant l'élargissement de l'opération qui est en cours, a-t-elle ajouté. Concernant l'octroi de la carte «Gold», qui permet un retrait plus important par rapport à la carte «Classic», ainsi que sur les retards de délivrance déplorés généralement par la clientèle, la même responsable a précisé que «ces questions sont des prérogatives exclusives des agences bancaires», la SATIM n'ayant pour mission que la mise en place et le développement de ces produits. Par ailleurs, Mme Benkritly, qui a reconnu que l'utilisation des Terminaux de paiement électronique (TPE) «peine à démarrer», a précisé par ailleurs qu'un plan de développement est en cours d'élaboration en collaboration avec la place bancaire pour dynamiser le déploiement des TPE et l'utilisation des cartes de paiement par les commerçants. Le développement de la monétique en Algérie, engagé depuis 2004 pour limiter l'utilisation du cash, a permis la délivrance jusqu'à ce jour de 800 000 cartes CIB et l'installation d'un peu plus de 3 000 TPE, notamment chez des pharmacies, bijouteries, grands magasins de vêtements, supermarchés, pizzerias et restaurants, a-t-elle indiqué. D'ici à la fin de l'année 2011, la SATIM table sur 200 000 nouvelles CIB, l'installation d'une centaine de DAB et de quelque 2 000 TPE supplémentaires. «On espère arriver à 5 000 TPE, 1 600 DAB et un million de CIB», a-t-elle dit. Selon la responsable, les commerçants gagneraient énormément en utilisant les TPE : «Ils auront une meilleure traçabilité et sécurité de leur argent, une comptabilité interne automatique et un paiement garanti.» Afin de les inciter à accepter le paiement électronique, les autorités ont réduit, depuis début juillet, la commission payée par les commerçants en contrepartie de ce service de 1,5% de la transaction à 5 DA seulement, quel que soit le montant de la transaction, selon Mme Benkritly.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.