Groupe F : Le Cameroun sans sourciller face à la Guinée-Bissau    SELON SALIM LABATCHA, LE NOUVEAU SG : L'UGTA adhérera au Hirak    Défiant l'armada policière, les étudiants donnent une leçon de nationalisme    Bouira : Etudiants, élus et citoyens marchent pour la libération des dix-sept détenus    Plusieurs actions de protestation à Béjaïa    Protestation des journalistes hier à Tizi Ouzou    Samy Agli, nouveau président du FCE    L'union de la wilaya de Tizi Ouzou dénonce "un simulacre"    Poutine prolonge l'embargo alimentaire contre les Occidentaux    Ankara discute avec Moscou sur la date de livraison des missiles S-400    L'ordre des avocats dénonce une atteinte aux libertés    Le Mozambicain Anibal Manave élu président de FIBA Afrique    Dix à quinze jours d'indisponibilité pour Salif Sané    Allik sur les traces de Benkhelifa…    L'ONA actionne son dispositif d'intervention et d'alerte    Le plan canicule activé à Constantine    L'Algérien Toufik Hamoum à la tête du Conseil technique de l'Unesco    ACTUCULT    Le plasticien Ahmed Stambouli dévoile une nouvelle exposition    Deux stèles à l'effigie de Matoub Lounès et d'Imache Ammar    17,56 millions de dollars pour un film jamais tourné    Rétrospective sur le virtuose du cinéma algérien    Nouvelles de l'Ouest    Le secteur de la santé à Chlef : Beaucoup d'argent consommé sans impact sur la population    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    Equipe nationale: Pouvait mieux faire !    El Khroub: 8 compteurs électriques détruits par un incendie     Rocher de la vieille: Chute mortelle d'un homme du haut de la falaise    Tri et recyclage des déchets: Près de 1.024 tonnes de plastique valorisées par des entreprises en 6 mois    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    MC Oran: Une feuille de route à appliquer en urgence    Le PDG de Sonelgaz à Oran: Deux nouveaux directeurs de distribution installés à Oran et Es-Senia    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Ali Benflis au « Le Quotidien d'Oran »: «Impérieuse nécessité d'un grand compromis national»    Alger : Rassemblement pour la libération de manifestants détenus    L'ARBRE DESSECHE    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Dédollarisation : Les alliés des Etats-Unis se débarrassent eux aussi du dollar    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    L'Etat à la rescousse    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Campagne électorale : le renforcement des prérogatives des assemblées élues au centre de la 8e journée
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 11 - 2012

Le renforcement des prérogatives des assemblées populaires communales afin de consolider leur pouvoir décisionnel a été abordé dimanche par la majorité des partis en campagne pour les élections locales du 29 novembre.
Des chefs de partis politiques en lice pour les élections des assemblées populaires communales et de wilaya ont estimé que le renforcement des prérogatives des élus locaux leur conférera une plus large marge de manœuvre dans le règlement des problèmes quotidiens des citoyens.
A Médéa, le secrétaire général du Parti du renouveau algérien (PRA), Kamel Bensalem, a estimé, au cours d'un meeting, que le renforcement des prérogatives des assemblées élues "peut contribuer à rétablir la confiance entre le citoyen et ses représentants locaux".
M. Bensalem a précisé que le "rétablissement" de la confiance entre les citoyens et leurs représentants locaux "dépendra de la capacité de ces derniers à trouver les solutions appropriées aux multiples préoccupations de la population".
"La méfiance des citoyens vis-à-vis des assemblées élues risque de s'aggraver, si rien n'est entrepris pour consolider le pouvoir décisionnel de ces assemblées, à travers un élargissement de leurs prérogatives et l'octroi d'une plus grande autonomie de gestion aux élus locaux qui représentent des acteurs incontournables" dans la réalisation des programmes de développement, a-t-il expliqué.
Le président du parti Ahd 54, Fawzi Rebaine, a également appelé à partir de la capitale à l'élargissement des prérogatives du président de l'APC, pour la réalisation du développement local.
Lors d'une action de proximité, M. Rebaine a considéré que les prérogatives du président de l'APC sont actuellement "limitées", estimant impératif de les renforcer afin de lui permettre de superviser directement les projets locaux et réaliser le développement socio-économique.
Il a aussi souligné l'importance d'allouer le budget nécessaire à la commune, afin de lui permettre de réaliser les projets de développement et de satisfaire les différents besoins des citoyens.
A partir de Sidi Bel Abbes, le secrétaire général du mouvement d'El Islah, Hamlaoui Akouchi, a souligné la nécessité pour les élus locaux "de répondre à plusieurs critères" dont la crédibilité, l'honnêteté, la compétence et le courage.
"Les élus doivent être crédibles, honnêtes, compétents, courageux, propres et cultivés", a déclaré M. Akouchi lors d'une activité de proximité auprès des citoyens, ajoutant que l'élu doit être "d'une moralité irréprochable, jouissant d'une popularité auprès des citoyens, fidèle dans son travail quotidien et défenseur de l'intérêt et des deniers publics". Pour M. Akouchi, les élus "doivent servir leurs administrés et non se servir eux-mêmes".
Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Abdelaziz Belkhadem, a déclaré, quant à lui, à partir de Tissemsilt, que sa formation politique œuvrera pour "la création d'un impôt local" permettant de "conférer plus de moyens financiers aux communes".
M. Belkhadem a indiqué que son parti inclut dans son programme électoral l'idée d'offrir des possibilités financières à la commune à travers la réforme du système fiscal en créant un impôt dans chaque collectivité locale "permettant aux maires d'assumer leurs missions convenablement".
Soulignant que les prérogatives des élus locaux sont fixées par le code de la commune, M. Belkhadem a précisé que des projets tels que la création d'espaces verts "dépendent des ressources financières à trouver" pour permettre aux élus de concrétiser leurs engagements.
Pour sa part, le secrétaire général du Mouvement pour l'entente nationale (MEN), Ali Boukhezna, a abordé essentiellement dans un meeting à Tipasa, l'impératif du développement du secteur agricole.
Il a, dans ce contexte, exhorté les candidats de son parti, en cas de leur élection, à "lutter contre la mafia du foncier agricole", préconisant de confier la gestion des marchés aux APC.
Contrairement aux autres partis politiques, le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, a estimé, à partir de Mascara que le nouveau code des communes donne de "larges prérogatives aux élus" pour servir les citoyens et leur procure une "large protection" pour accomplir fidèlement les engagements pris devant leurs électeurs.
Le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, a, comme il le fait à chaque meeting, exhorté les citoyens à partir d'El Tarf, à "voter massivement, même avec un bulletin blanc, afin de provoquer le changement".
Enfin, à Naama, le président du Mouvement de la société pour la paix, Aboudjerra Soltani, a estimé que le citoyen "est assez mûr pour faire face à tous les défis de la gestion locale".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.