La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    Le vieux de mon village    La Chine relance ses manœuvres militaires    Un Palestinien tombe en martyr    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Dimanche, le pic!    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    L'Union africaine se penche sur le Tchad    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    CAN-2023 (U23) (qualifications): tirage au sort jeudi au Caire    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Jeux de la Solidarité Islamique/Natation: Syoud décroche une 2ème médaille d'or    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Algérie en mouvement, festival annuel pour "corriger" l'image du pays en France
Publié dans Algérie Presse Service le 21 - 09 - 2013

Un premier festival socio-culturel et économique "Algérie en Mouvement", visant notamment à "corriger" l'image du pays en France par le rapprochement des sociétés civiles des deux rives de la Méditerranée, se tiendra du 12 au 16 novembre en région d'Ile-de-France, a-t-on appris samedi auprès des organisateurs.
L'initiative revient au Forum France-Algérie qui a décidé de créer ce festival afin de "remédier" à une large méconnaissance de la société algérienne actuelle par l'établissement d'échanges entre les sociétés civiles des deux pays.
Selon le président du Forum, Farid Yaker, l'idée est de contribuer à densifier les relations entre les acteurs associatifs, de l'économie solidaire et culturels français et algériens.
"Cela favorisera, espérons-le, le rapprochement entre les deux pays et une meilleure connaissance de nos cultures respectives", a-t-il indiqué à l'APS, précisant que l'action du Forum s'inscrit dans le sens d'un "rapprochement des deux peuples autour d'initiatives concrètes portées par les composantes de la société civile des deux pays".
Selon lui, l'urgence d'agir dans ce domaine a été confortée par les conclusions d'une récente étude de l'IFOP (décembre 2012) ayant révélé que "26% seulement des Français ont une bonne image de l'Algérie, et 74% en ont une mauvaise image".
"Il paraît donc primordial pour le Forum France-Algérie de faire évoluer ce point de vue négatif sur l'Algérie pour permettre la compréhension entre les sociétés civiles des deux rives en vue de favoriser les échanges", a souligné le président du Forum.
Au programme du festival Algérie en Mouvement, que les organisateurs souhaitent en faire un rendez-vous annuel, figurent notamment des rencontres visant essentiellement à mettre en lumière des initiatives individuelles ou collectives prises dans différents domaines de la vie sociale, économique et culturelle en Algérie pour faire "évoluer les regards et les perceptions" sur le pays.
Comme actions prévues, il est à citer, à la soirée d'ouverture le 12 novembre à Paris, la projection de deux documentaires présentant les actions innovantes d'associations algériennes, suivies d'un débat sur les "Programmes français et européen, quels leviers, freins et perspectives pour le secteur associatif algérien ?".
Une autre rencontre sur les médias, avec un accent sur le monde bouillonnant des nouveaux médias et réseaux sociaux algériens, est également programmée ainsi que la projection de deux documentaires présentant les actions innovantes de représentants des médias algériens.
D'autres thématiques seront également développées à cette occasion et devront porter sur le développement durable en Algérie et la culture algérienne en mouvements.
Territoire d'accueil et d'ancrage privilégié de populations migrantes, notamment d'Algérie, la région Ile-de-France comptait, en 2006, quelques 227.112 personnes immigrées d'origine algérienne, soit 13 % de la population immigrée de la région, selon l'Institut français de la statistique et des études économiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.