Bejaia/Elections communales partielles: les disparités villageoises, un réel souci à traiter    Belaribi: des commissions ad hoc pour contrôler la qualité des logements AADL    Agriculture: la Hollande intéressée par l'approfondissement de la coopération avec l'Algérie    Une nouvelle réflexion pour attirer les touristes et développer le tourisme interne    CAN U23 (préparation): l'Algérie bat le Soudan (2-0)    L'Algérie abrite les réunions des bureaux exécutif et de gestion de l'UAHJ    Agressions sionistes contre Al-Aqsa: la communauté internationale appelée à intervenir    LA FRANCE DE MACRON OFFRE SES SERVICES À LA JUNTE MILITAIRE    Une importante quantité de comprimés psychotropes saisie à El-Tarf    Préparatifs du Sommet arabe: Bouslimani reçoit le DG de l'ASBU    Mohammed VI invité au Sommet arabe d'Alger    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Mostaganem: lancement de la 53e édition du Festival culturel national du théâtre amateur    Festival national du Malouf de Constantine: le chant traditionnel authentique ravive la scène artistique    Football: la DGSN prend des mesures en prévision du match Algérie-Nigéria    OL : Cherki veut plus de temps de jeu    Juventus : Paredes n'avait pas de contact avec Mbappé    Réunion gouvernement-walis: Les équilibres financiers au vert    Football Algérie-Nigéria aujourd'hui à 20h00: Un nouveau test à exploiter    Un choc nucléaire inévitable ?    Youssef: Al-Qaradaoui est mort    Transport universitaire: L'application «MyBus» lancée en octobre    Santé: 11 décès par rage en 2021    El Kerma: Ouverture du marché de gros de poisson le mois prochain    Le wali, homme-orchestre    Développement local: Passer d'une gestion administrative à une gestion économique    Algérie-Russie: Ouverture demain de la 10e Commission mixte économique    Peaux de banane !    Bouloussa meilleur algérien au classement mondial    La bombe Benkirane    Mohammed VI: le Noriega du Maghreb    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Du coke russe pour le haut-fourneau    Strictes recommandations aux commis de l'état    De la drogue et de la pédophilie    «Tous les indicateurs sont positifs»    De charmante hôtesse, à femme violentée!    Les étudiants en costume de startupeurs    Un coup de piston et...    Le plan de Benzema    Brèves Omnisports    «Les Algériens n'admettent pas la mémoire sélective»    Proposition pour la création de marchés de l'art    Quand la science se combine au religieux    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Des cadeaux attendrissants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un espace de réflexion et de dialogue
Forum France-Algérie
Publié dans El Watan le 27 - 06 - 2011

Le Forum France-Algérie, dont l'objet est de promouvoir la place des Franco-Algériens dans la société française ainsi que leur contribution
au développement de l'Algérie, sera inauguré samedi 2 juillet.
A la lecture de son texte fondateur, il apparaît que le Forum France- Algérie se veut être un «regroupement indépendant et apolitique» de personnes et d'organisations souhaitant «promouvoir la place des Franco-Algériens dans la société française, contribuer au développement de l'Algérie et à la rénovation des relations franco-algériennes». Les membres du Forum inscrivent leur action dans le cadre des principes républicains, notamment de la laïcité.
Ils considèrent que les Franco-Algériens doivent «prendre toute leur place dans la société française malgré les entraves des discriminations et le passif colonial, en évitant tout repli communautaire et en privilégiant les démarches citoyennes».
Les membres du Forum réfutent les arguments selon lesquels «l'Islam constituerait une menace pour l'identité française et la laïcité et appellent à la mise en place d'un Islam de France, harmonieusement inséré dans le cadre républicain». Ils appellent à la «valorisation de l'apport de la diaspora et des amis de l'Algérie en faveur du développement de l'Algérie». Ils affirment leur souhait de «renforcement de l'intégration maghrébine dans un cadre euro-méditerranéen rénové». Au titre de ses activités, le Forum France-Algérie retient dans un premier axe la promotion de la place des Franco-Algériens dans la société française en donnant la parole aux «leaders d'opinion pour permettre une confrontation fertile des points de vue et l'émergence d'une parole collective susceptible de contrer les discours stigmatisant l'Islam, l'immigration et les Franco-Algériens» par l'organisation périodique de rencontres-débats ; par l'animation d'un site Internet/réseaux sociaux afin de faciliter le débat d'idées ; le recensement d'articles et de documents pertinents ; de partenariats médias en vue de favoriser la diffusion des prises de position et les messages du Forum en décernant un prix annuel à des Franco-Algériens qui se distinguent dans les domaines scientifique, culturel, économique ou de contribution au développement de l'Algérie ; par l'organisation de rencontres périodiques en vue de «favoriser la mise en réseau des acteurs et de mettre en place un espace de dialogue entre société civile et pouvoirs publics des deux rives».
Le deuxième axe consiste à «contribuer à la mobilisation des Franco-Algériens en faveur du développement de leur pays d'origine» en participant au débat d'idées sur les «modalités de valorisation de l'apport des Franco-Algériens» en faveur de leur pays d'origine, en encourageant la mise en réseau des acteurs impliqués sur le sujet et les partenariats avec les acteurs économiques et associatifs algériens ; en favorisant le dialogue avec les autorités nationales algériennes à travers notamment les autorités consulaires ; en participant au recensement des compétences qualifiées susceptibles de contribuer au développement de l'Algérie ; en communiquant sur les exemples réussis de partenariats franco-algériens impliquant la diaspora. Le mode de gouvernance du Forum sera «évolutif» et «pourra évoluer vers une formalisation de l'initiative en cas d'accord et de volonté des membres fondateurs».
Il est proposé la mise en place d'un comité de parrainage composé de personnalités adhérant aux valeurs et principes du Forum et soutenant son action.
Comme membres de ce comité de parrainage sont pressenties les personnalités suivantes : Jacques Attali, Azouz Begag, Ghaleb Bencheikh, Hervé Bourges, Nacer Ketane, Yasmina Khadra, Bariza Khiari, Fadila Mehal, Benjamin Stora, Wassila Tamzali, René Vautier.
Un Conseil d'orientation dont les fonctions seront de dégager des prises de position collectives sur les sujets de fond et d'actualité concernant les Franco-Algériens ; représenter le Forum auprès des autorités nationales françaises et algériennes ; nominer les candidats et les lauréats des trophées décernés annuellement aux Franco-Algériens se distinguant dans les domaines scientifique, culturel, économique et de la contribution au développement de l'Algérie ; valider la ligne éditoriale du site et le calendrier/contenu des rencontres débats ; valider le plan d'action annuel du Forum. Mise en place d'un secrétariat qui sera responsable de la mise en œuvre des activités du Forum sur la base du plan d'action annuel validé par le Conseil d'orientation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.