CAN : Mido prévient Liverpool pour Salah    Barça : Des négociations compliquées pour Ter Stegen    Fonction publique: Toucher son salaire sans se déplacer    Une nouvelle carte du monde serait-elle possible ?    LFP: La Ligue fait un don d'un milliard de centimes    Pour faire face à la suspension des cours: Un «plan d'urgence» pour l'Education    Traitement à la chloroquine: L'optimisme du ministre de la santé    Pour avoir publié une vidéo «alarmiste visant à tromper l'opinion publique»: Une femme arrêtée à Oran    La lutte contre le Covid-19 va-t-elle autoriser de nouvelles dérives éthiques ?    L'ex-directeur de l'éducation: Tahar Brahmi n'est plus    Vers une saison blanche ?    Tebboune salue l'équipe médicale du CHU de Tizi-Ouzou    1.171 cas confirmés et 105 décès enregistrés    Le Président fixe les conditions    L'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    Trois journalistes du quotidien Sawt El Akher sous contrôle judiciaire !    RAPATRIEMENT DES ALGERIENS BLOQUES EN TURQUIE : Plusieurs hôtels affectés à l'accueil    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 1171 cas confirmés et 105 morts    Bengrina dénonce l'attaque d'une chaîne tv française contre l'Algérie    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    MOSTAGANEM : Des TPE livrés gratuitement aux commerçants dans deux mois    Coronavirus: le ministre de la jeunesse et des sports rassure les athlètes    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Quelles alternatives à la crise sanitaire, économique et financière ?    Mines antipersonnel: Tahar Salhi, une des victimes de la barbarie du colonisateur français    Recul de l'activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars    Des pluies, parfois orageuses, annoncées ce vendredi, au Centre du pays    Ligue 1-USM Alger: "les discussions avec Anthar Yahia ont bien avancé"    Covid19-compte spécial de solidarité: la LFP fait don de 10 millions de dinars    Coronavirus: l'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Le numérique au secours de la culture à l'heure du confinement sanitaire    FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Appel à la libération des détenus d'opinion    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Le temps à l'émergence des start-up ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La compétition électorale s'accélère (presse)
Publié dans Algérie Presse Service le 31 - 03 - 2014

La compétition s'accélère entre les candidats à la présidentielle du 17 avril avec l'entame de la deuxième semaine de la campagne électorale, une participation massive des électeurs étant pour eux l'enjeu du scrutin, relèvent dans leur édition de lundi les différents titres de la presse nationale.
L'appel des candidats à un vote massif le 17 avril, "en réponse à ceux qui doutent de la crédibilité du scrutin", a caractérisé le huitième jour de la campagne électorale, relève le quotidien El Massa (public).
A l'entame de la deuxième semaine de cette campagne électorale, les candidats Abdelaziz Belaïd, Ali Benflis, Abdelaziz Bouteflika, Louisa Hanoune, Moussa Touati, Ali Fewzi Rabaïne, et leurs représentants, "doivent sortir des généralités et du discours populiste et leur préférer des thèmes susceptibles d'accrocher l'attention du simple citoyen à travers des promesses concrètes", selon El massaa.
Horizons, qui a consacré trois pages à l'événement, observe que "le dialogue national s'invite dans la campagne". "Au huitième jour de la campagne électorale, les candidats plaident pour un changement pacifique et un dialogue national. Pour se faire, tous sont unanimes à appeler à une participation massive des électeurs au rendez-vous du 17 avril", souligne-t-il.
Pour El Moudjahid, les six prétendants à la magistrature suprême ont développé, la première semaine de la campagne, une thématique "riche et plurielle" s'intéressant à la fois aux spécificités régionales dont la prise en charge doit s'inscrire dans une vision globale et nationale.
C'est ainsi qu'au huitième jour de la campagne, note-t-il, "les thèmes de la corruption, des valeurs sociales, du dialogue national global ont été au cœur des meetings organisés par les six candidats en lice".
Le quotidien Echaab a réservé de son côté six pages aux meetings des différents candidats qui ont plaidé pour une meilleure gestion de l'Etat et des institutions et une plus grande lutte contre la corruption. Il enregistre un "durcissement" de la compétition électorale autour de ces thèmes afin de convaincre le maximum de citoyens d'aller voter le 17 avril.
Quant aux journaux de la presse privée, ils ont axé leurs commentaires sur le désintérêt populaire à l'égard des meetings à cause notamment des stratégies de communication adoptées par les candidats.
El Watan estime ainsi dans un commentaire que "les candidats à la présidentielle semblent éprouver du mal à sortir d'un discours figé, d'une méthode de communication qui, au lieu de les rapprocher des Algériens, les isole". Ils ne parlent aux Algériens que "de ce qui agite la scène nationale et internationale. Les six candidats ne réagissent pas à l'actualité, donnent l'impression de n'être pas du tout concernés par ce qui se déroule en Algérie, tournent le dos le dos aux réalités du moment", ajoute-t-il.
Les affiches électorales des différents candidats ont été conçues dans "l'improvisation et la médiocrité" déplore le Soir d'Algérie. "Les affiches réalisées ne sont pas brillantes concernant la visibilité, comme au niveau de leur contenu. Il n'y a pas de recherche concernant les slogans. Il y a une retenue qui inquiète au niveau des supports de communication politique et nous avons même reculé sur ce plan depuis 1992", souligne le même quotidien, citant un universitaire.
Liberté déplore le fait que "les six candidats ignorent le sport". Son éditorialiste note par ailleurs que "plus d'une semaine après le début de la campagne électorale, les Algériens ne se donnent toujours pas la peine d'aller à la rencontre des candidats en lice pour la présidentielle du 17 avril."
De son côté, l'Expression revient dans son éditorial sur le bilan de la première semaine de la campagne électorale. "Que retenir de ce tiers du parcours de la campagne électorale? Beaucoup et peu à la fois. Beaucoup, car il a été riche en enseignements. Le premier est la confirmation du discours politique qui n'avance pas. Il ne parvient pas à s'affranchir de cette 'malédiction' du constat. Tout le monde ressasse ce que tout le monde sait déjà."
"La campagne électorale boucle sa première semaine et les candidats enfilent sans éclats le costume de président de la République. Insipides, incolores et inodores, leurs meetings se succèdent et se rassemblent. Les candidats peinent à trouver le mot qui accroche, la phrase qui mobilise", souligne l'Expression dans un autre article.
Pour Echourouk El Yaoumi, "la campagne électorale a déserté les salles et les stades de meetings pour s'installer dans le monde virtuel d'Internet, notamment les réseaux sociaux (facebook, twitter, youtube...), où l'on s'affronte sans ménagement".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.