El Hachemi Djaaboub, nouveau ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale    Barça : Koeman réclame un attaquant    Rencontre entre Benbouzid et Chitour: L'utilisation des énergies renouvelables dans le secteur de la santé au menu    Lyon officialise l'arrivée de Paqueta    Le transport urbain collectif autorisé à circuler durant les week-ends    Finance islamique: accompagner et appuyer les banques par les lois nécessaires    L'Algérie a amorcé une étape de "changement positif"    Real Madrid: Hazard encore blessé !    Coronavirus : 162 nouveaux cas, 111 guérisons et 8 décès    Le Président Tebboune reçoit les lettres de créance de trois nouveaux ambassadeurs    Mohamed Bedjaoui inculpé dans l'affaire de l'autoroute est-ouest    Justice: le verdict du procès de Mourad Oulmi reporté au 10 octobre prochain    DECES DU CHEIKH SABAH AL AHMED : Le président Tebboune présente ses condoléances    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Un groupe de travail pour renforcer la numérisation    ORAN : La mer rejette un corps à Ain Turck    SURETE NATIONALE (DGSN) : Saisie d'une quantité de cannabis traité et de psychotropes    Sud : accroissement du nombre de cas importés de paludisme    Sportifs d'élite et de haut niveau: des accès à l'emploi et études envisagés par le MJS    Le projet de révision de la Constitution garantit aux juges une large indépendance dans l'exercice de leurs fonctions    Accidents de la route: 5 morts et 153 blessés en une journée    Laghouat: un bouquet d'activités artistiques en ouverture de la saison culturelle    La question fait l'objet d'une profonde réflexion    Bakou et Erevan affirment s'infliger de lourdes pertes    Benkhemassa dans l'équipe-type de la semaine    Le stage de Mostaganem a commencé    Aziz Benabdi signe pour 3 saisons    Mokka change de look    Labiodh Sidi Cheikh, une généalogie berbéro-arabe    Actucult    Véronique Cayla, ex-patronne d'Arte et du CNC, bientôt à la tête des César    Tazmalt marche pour la libération de son fils    Signature de huit conventions entre l'ADE et des microentreprises    À contre-"courant"    "Il est temps de restituer l'Etat à la nation"    L'Anie définit les contours de la campagne    Relogement de 138 familles    Le ministre promet d'ouvrir le dossier du secteur touristique    Moyen-Orient : Décès de l'émir du Koweït    Amnesty dénonce un acharnement judiciaire contre les manifestants    Les Etats arabes n'ont pas respecté leur engagement    L'ONU appelle à préserver la paix    La collection Tin Hinan de retour avant la fin de l'année    Leur reportage et nos anémies citoyennes    À l'abandon depuis des années    Deux ou trois réflexions après l'attaque au couteau de Paris    Le syndrome libanais    HUMEURS PREFABRIQUEES    Les délais de dépôt des comptes sociaux prorogés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Afrique: la BAD développe une nouvelle initiative contre la pauvreté
Publié dans Algérie Presse Service le 22 - 10 - 2017

La Banque africaine de développement (BAD) vient de développer une nouvelle initiative, dite "TAAT" (Technologies pour la transformation de l'agriculture en Afrique) pour assurer 513 millions de tonnes de production alimentaire en plus, a indiqué cette institution sur son site web.
"Quelque 655 actions vont être minutieusement développées dans le cadre de cette initiative, qui devraient générer près de 513 millions de tonnes de production alimentaire en plus et ainsi sortir près de 250 millions d'Africains de la pauvreté d'ici à 2025", précise la BAD.
Cette initiative est une réponse qui mise sur le savoir et l'innovation pour déployer à grande échelle les technologies éprouvées à travers l'Afrique, explique l'institution financière, qui a avancé que 25 pays africains ont déjà écrit à la BAD pour dire leur intérêt et leur volonté de participer à TAAT.
La TAAT soutiendra la stratégie de la BAD "nourrir l'Afrique" destinée à "mettre un terme aux importations alimentaires massives de l'Afrique aujourd'hui et à transformer ses économies, en ciblant l'agriculture comme moteur majeur de diversification économique, de richesse et de création d'emplois, affirme la BAD.
"Ce sera révolutionnaire et cela va décloisonner les industries et les marchés régionaux de semences", a ajouté M. Adesina.
Il a également expliqué que cette initiative va être mis en œuvre à travers une plateforme centrale d'exécution collective, coordonnée par l'Institut international d'agriculture tropicale, avec des centres de recherche agricole nationaux, régionaux et internationaux.
Pour sa part, le directeur de la communication externe pour la région Afrique du Groupe de la Banque mondiale, Haleh Bridi a décrit "TAAT" comme une infrastructure régionale de prestation de technologies dédiée à l'agriculture, qui relie entre eux les pays à travers les zones agro-écologiques.
Dans ce cadre, il a souligné que l'Afrique pouvait s'inspirer de l'Asie, qui a fait de grands pas dans sa révolution agricole.
Le directeur du développement agricole à la Fondation Bill et Melinda Gates, Nick Austin a déclaré quant à lui que la technologie fait clairement évoluer vers la prospérité, une transformation des économies et vers une participation des petits exploitants agricoles.
"Au niveau local, il y a des variétés, de nouvelles technologies et solutions existent pour les petits agriculteurs. Nous sommes en mesure de jouer un rôle clé en apportant les meilleures technologies disponibles et en soutenant de nouvelles façons d'aider ainsi les agriculteurs.", a-t-il ajouté.
Pour la présidente de l'Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA), Agnès Kalibata, les gouvernements africains doivent porter le développement technologique dans l'agriculture soutenant que la "TAAT" va devoir travailler avec les gouvernements.
" Nous avons beaucoup d'institutions prêtes pour ces technologies. Nous devrions travailler avec les gouvernements pour s'assurer que les technologies ne sont pas seulement prêtes à l'emploi, mais vraiment disponibles pour les pays concernés. Faire en sorte que les agriculteurs accèdent aux technologies dont ils ont besoin est un enjeu majeur et crucial selon moi", a déclaré cette responsable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.