POUR DISSIPATION ET RECEL D'ARMES ET DE MUNITIONS DE GUERRE : Mandat d'arrêt contre les généraux Saïd Bey et Chentouf    AG des fédérations sportives.. Les défis de l'heure    Il s'est mal comporté avec Bahloul à l'AG de l'UAFA.. Raouraoua déclare la guerre à la FAF    Championnat de Ligue 2.. Mobilis Le WAT et l'ASO à 3 points de l'élite    El Tarf.. Un réseau de cambrioleurs démantelé    Vol de véhicules.. Arrestation d'un groupe de malfaiteurs    207 morts dans les attaques terroristes.. Massacre au Sri Lanka    Baromètre.. En Baisse : Seddik Chihab    Baromètre.. En Hausse : Mokrane Aït Larbi    Grippe saisonnière.. Net recul cette année    Mois du patrimoine.. Un riche programme    C'était une spécialiste de l'Algérie.. L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer est morte    AEROPORT D'ALGER : Le nouveau terminal mis en service lundi prochain    DOUANES ET BANQUE D'ALGERIE : Le Chef de l'Etat nomme de nouveaux responsables    Lutte contre la criminalité : Près de 2900 suspects interpellés en mars dernier    La préparation du match de Tizi Ouzou perturbée    Bekkouche forfait pour la finale du 400 m/haies    Grippe saisonnière: net recul des décès par rapport à l'année précédente    L'avis de trois personnalités    Hausse de plus de 17 % des recettes douanières en janvier et février 2019    Prochainement sur Google traduction    Afghanistan: l'EI revendique l'attaque meurtrière contre un ministère    Un rassemblement en prévision de l'arrivée d'Ouyahia    à quoi obéit l'activisme renaissant d'Ould Abbes ?    18,7 milliards de centimes octroyés    Trucs et astuces    Des remèdes complémentaires pour soulager une entorse de la cheville    UGTA : Sidi-Saïd jetterait-il l'éponge ?    Début du référendum constitutionnel en Egypte    Les ministres autorisés à déléguer leur signature    La progression féconde    «Le prix payé pour tamazight a été exorbitant»    50 soldats syriens tués par Daesh à Deir Ezzor    Algérie - Mali, le 16 juin à Abu Dhabi    Ronaldo, la mise au point d'Allegri    Un jeu international qui disqualifie l'ONU    700 tonnes de produits transportés vers la Mauritanie et le Sénégal    "Trop tard, M.Bensalah..."    Un sit-in de commémoration a été tenu    L'Algérie fortement représentée    Expo "L'Afrique à la mode"    L'IF cherche des réalisateurs de documentaires    Football - Ligue 1: Des enjeux énormes pour tout le monde    49 imams algériens accueillis par la Grande Mosquée de Paris    Le quart de rôle de Bensalah    Japon : L'inflation restera sous 2% pendant encore 3 ans, selon la BoJ    EDF: Des experts recommandent de réparer les soudures de l'EPR    "Le rôle de leader des Etats-Unis à l'Otan" n'est dû qu'"à la contrainte et au chantage"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les poètes ont contribué à la mobilisation du peuple durant la guerre de libération nationale
Publié dans Algérie Presse Service le 29 - 01 - 2018

Présidant l'ouverture d'un colloque national sur la guerre de libération dans la poésie populaire, le ministre a signalé que ce genre littéraire a joué, en l'absence de supports médiatiques, un rôle dans la mobilisation de la population et dans la diffusion et propagation du message de la révolution. Des poètes populaires ont contribué à la mobilisation du peuple autour de sa révolution armée et à l'intensification de la lutte armée, a-t-il soutenu.
Le ministre a indiqué que la poésie populaire est un moyen d'expression des sentiments du peuple, ses moments de joie et de douleur, ses réalisations et ses échecs. Il a estimé que cette poésie a été un moyen pour glorifier le pays et constitue une source non négligeable pour les chercheurs et historiens car, a indiqué le ministre, les poètes évoquent dans leurs œuvres des faits historiques, le courage des moudjahidine, les batailles et actes de bravoure ainsi que les exactions barbares menées par l'armée coloniale contre la population algérienne.
Tayeb Zitouni a ajouté que la poésie populaire représente un important pan de la mémoire collective algérienne, une composante de l'identité nationale et l'expression des ambitions et aspirations du peuple. Ce legs culturel met en valeur la réaction des poètes à l'égard des différentes étapes historiques du pays, de la résistance populaire jusqu'au mouvement nationaliste et la guerre de libération nationale, a-t-il souligné.
Par ailleurs, le ministre des moudjahidine a mis l'accent sur l'importance de la valorisation du patrimoine, la promotion des instruments scientifiques, la réhabilitation et la promotion du legs culturel au service du développement national.
Il a également rappelé que l'Etat œuvre à revisiter le patrimoine national sous toutes ses formes et à soutenir la culture dans toutes ses expressions dans le cadre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.
Le ministre a aussi évoqué la sacrifice et l'œuvre du chahid Ali Maachi, qui a mobilisé, par ses œuvres artistiques, les masses algériennes et chanté la révolution algérienne. Arrêté, torturé sauvagement et assassiné par l'armée coloniale, Ali Maachi est l'exemple même de l'artiste-martyr, a-t-il indiqué.
Le programme de ce colloque, organisé par le ministère des moudjahidine, comporte trois interventions académiques intitulées la poésie populaire durant la guerre de libération nationale animée par le Dr Mohammed Baghdad, directeur de l'information au Haut conseil islamique (HCI), la poésie populaire féminin et les hauts faits de la guerre de libération nationale du Dr Lotfi Abdelkrim (Université de Tlemcen) et faits de la guerre de libération nationale à travers la poésie melhoun du Dr Mohammed Zeggai (Université de Médéa).
La famille du chahid Ali Maachi et certains moudjahidine ont été honorés à cette occasion.
En marge de cette rencontre, le ministre a déposé une gerbe de fleurs au pied de l'arbre où ont été exécutés le chahid Ali Maachi et ses compagnons, à la place des martyrs, au chef-lieu de wilaya. Il s'est également incliné, devant la fresque portant des noms de 2.000 chahids de la région, à la mémoire des martyrs de la révolution.
Tayeb Zitouni a visité, au hall de la maison de la culture de Tiaret, une exposition d'ouvrages liés au thème du colloque ainsi que des photos de poètes, moudjahidine et martyrs de la région. Il poursuivra sa visite dans la wilaya de Tiaret en présidant des cérémonies de baptisation de structures aux noms de chouhada comme il rendra visite à un moudjahid, à son domicile à Sougueur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.