Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Pétrole : le prix du panier des bruts de l'OPEP à 21,19 dollars    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    L'Adra lance une cagnotte    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    Lourd impact financier pour Air Algérie    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    Situation des prisonniers sahraouis dans les geôles marocaines : Le Front Polisario alerte Human Rights Watch    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    ONU: Réunion jeudi du Conseil de sécurité sur le Sahara occidental    Le Président Tebboune désigne Abdelghani Rachedi Directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hockey sur gazon: les JAJ-2018, une occasion pour l'éclosion de la discipline en Algérie
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 03 - 2018

L'équipe nationale de hockey sur gazon, discipline sportive inconnue en Algérie, va faire ses premiers pas à l'occasion des Jeux africains de la jeunesse 2018 (JAJ-2018), prévus du 19 au 28 juillet à Alger.
La constitution de la sélection algérienne a été confiée à la Fédération nationale du sport pour tous (FNST), en attendant la création d'une instance fédérale propre à la discipline qui aura pour mission de vulgariser ce sport collectif et d'attirer le maximum d'adhérents.
La président de la FNST, Elhadi Mossab, a indiqué à l'APS que l'idée de lancer le hockey sur gazon ne datait pas d'aujourd'hui, soulignant que les JAJ-2018 constitueront un tremplin pour ce sport.
"La président de la Fédération africaine de la discipline, Ahmed Youcef, a, à plusieurs reprises, émis le voeu de lancer le hockey sur gazon en Algérie, lors des quatre dernières années, a raconté Mossab. Maintenant, on court dans tous les sens pour la création de deux sélections (féminine et masculine) afin de représenter l'Algérie aux JAJ qui approchent à grands pas".
Selon Mossab, le hockey sur gazon trouve des difficultés pour décoller sur le terrain, malgré les efforts consentis par le ministère de le Jeunesse et des Sports et les acteurs de la discipline pour concrétiser cette mission dans un temps record.
"Les Algériens ne connaissent pas le hockey sur gazon. Nous avons donc fait le maximum pour sa promotion en organisant des sessions de formation", a-t-il indiqué.
Concernant la mise sur pied de l'équipe nationale avant les JAJ-2018,Mossab a fait savoir que les responsables de la discipline ont pu compter sur une liste fournie par le Lycée sportif de Draria (Alger) qui a fait des tests de pré-sélection, avec des séances d'entraînement à Sidi M'hamed et Draria.
L'expérience égyptienne au service de la formation algérienne
Etant donné que l'Algérie ne possède pas une grande expérience dans le domaine, la Fédération africaine de hockey sur gazon a décidé d'envoyer sur place des experts égyptiens, avec l'objectif de former une sélection compétitive, tout en travaillant à généraliser la pratique de cette nouvelle discipline sportive à travers le territoire national.
Parmi ces experts, Achraf Yusuf et Hossam Mohamed Fodah, respectivement entraîneur en chef de la sélection égyptienne juniors et Directeur technique national (DTN). Le premier cité compte à son palmarès un championnat d'Afrique des nations et une participation à la Coupe du monde 2016 en Inde, alors que le second, qui occupe également la fonction de conseiller à la Fédération africaine, a remporté la première place au Championnat du monde en 2014 au Kenya.
"Nous sommes venus en Algérie avec pour mission de former rapidement une sélection compétitive de hockey sur gazon, en prévision des prochains JAJ", a indiqué Achraf Yusuf, en précisant que "l'Algérie espère être représentée dans toutes les disciplines, y compris en hockey sur gazon. D'où sa volonté de former une sélection dans ce sport".
Yusuf a regretté sa venue tardive en Algérie, car considérant que "le projet de former une sélection compétitive nécessite beaucoup de temps, surtout en l'absence d'un championnat national qui procurerait à la sélection nationale un important réservoir de joueurs bien formés à la base".
Malgré la difficulté de la tâche, l'expert égyptien a assuré que lui et son compatriote font "le maximum pour réussir leur mission" qui consiste à former rapidement une bonne sélection algérienne, capable de bien représenter les couleurs nationales pendant les prochains JAJ.
Même son de cloche du côté de Fodah, qui a commencé par attirer l'attention sur la difficulté de détecter de jeunes talents susceptibles de former la future sélection nationale, surtout en l'absence d'un championnat local.
"L'idéal aurait été de commencer par vulgariser la pratique de cette nouvelle discipline avant de chercher à former une sélection nationale. Ce qui nous aurait facilité un peu plus la tâche, car dans ces conditions, nous aurions disposé de joueurs ayant déjà quelques notions en hockey sur gazon", a regretté Fodah.
N'ayant cependant pas le choix, le DTN égyptien a ajouté que son premier objectif sera de parer au plus pressé en formant rapidement une sélection algérienne : "Ce n'est pas le genre de projets qu'on peut réaliser d'un simple coup de baguette magique. Il faut du temps pour arriver à des résultats probants et puisqu'on ne l'a pas, nous devons trouver d'autres solutions".
Parmi ces alternatives, la convocation de hockeyeurs algériens issus de l'émigration. "On nous a présenté une liste de 30 joueurs, parmi lesquels nous avons choisi une vingtaine, sans oublier la sélection féminine qui compte également 20 joueuses", selon l'expert égyptien.
A propos du tournoi, Achraf Yusuf a prédit l'incapacité de la sélection algérienne à prétendre au sacre final, en présence d'équipes rompues à la discipline, comme l'Afrique du Sud et l'Egypte chez les garçons, ainsi que le Ghana chez les filles, surtout que cette année, il y aura comme principal enjeu une qualification aux Jeux Olympiques de la jeunesse à Buenos Aires.
Pour peaufiner la préparation des jeunes Algériens, les experts égyptiens espèrent profiter des vacances scolaires de printemps afin d'organiser un stage, suivi d'un autre au mois de mai à l'issue de l'année scolaire et enfin un troisième à l'étranger à quelques jours des JAJ.
Des règles de jeu similaires à celles du football
Le hockey sur gazon est un sport collectif de balle, mettant aux prises deux formations de 11 joueurs équipés d'une crosse (parfois appelée par sa dénomination anglaise "Stick"). La balle de hockey dont le poids varie entre 156 et 163 grammes ressemble à celle utilisée au tennis.
Les règles de cette discipline sont similaires au football, puisque l'équipe ayant marqué le plus de buts est déclarée vainqueur à la fin du temps réglementaire constitué de quatre quart-temps de 15 minutes. L'équipe est composée de défenseurs, milieux de terrain et attaquants en plus des remplaçants, évoluant sur un terrain de 100 mètres de long et 60 mètres de large.
Quant à l'origine de ce sport, aucune preuve ni aucune source d'information n'existe au sujet du pays qui a vu sa naissance. Sa plus ancienne représentation se trouve sur une fresque tombale dans la vallée du Nil en Egypte, datant de 2000 ans avant Jésus-Christ, selon le magazine hebdomadaire français L'Illustration, publié de 1843 à 1944.
A la même époque, on retrouve également un jeu presque identique en Chine, au Moyen-Orient ainsi qu'en Amérique latine. Il existe un bas-relief représentant ce jeu sur le mur de Thémistocle à Athènes, datant de l'antiquité grecque, selon la même source. D'autres versions estiment que cette discipline est originaire de l'Irlande, datant de 1272 ans avant Jésus-Christ.
Si le hockey sur gazon se pratique avec 11 joueurs, le tournoi des JAJ se disputera avec cinq joueurs (un gardien et quatre joueurs de champ) en plus de quatre remplaçants. Il s'agit du hockey "Five" qui se joue sur une petite surface.
Les JAJ seront une occasion pour les jeunes désireux de pratiquer ce sport de l'apprendre un peu plus, d'autant que la compétition verra la présence de plusieurs pays dominateurs du hockey sur gazon.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.