Abdelmadjid Tebboune au MDN    Les étudiants fidèles au "22 février"    «Il y a beaucoup d'argent pour les collectivités locales»    Kamel Rezig veut-il calmer le jeu ?    Les entreprises publiques ont boudé l'événement    Des acheteurs allemands chez des fournisseurs algériens    Un nouveau système d'information pour la douane    Fermeture dans la nuit de mardi à vendredi minuit    Les distributeurs de lait ne décolèrent pas à Chlef    France : les actes antimusulmans ont augmenté de moitié    HRW dénonce la poursuite de la répression    Le meurtrier interjette appel    Boxe/Championnats arabes : avec 12 médailles dont 5 en or    Mouaki rejoint l'ES Sahel    CRB-CABBA décalé au lundi 3 février    Un réseau de cambrioleurs démantelé à Alger    Cinq pays au 10e Festival international du théâtre de Béjaïa    ACTUCULT    Lumières sur un super-héros, très secret et réel    Le 8ème sommet du Comité de haut niveau de l'UA sur la Libye jeudi à Brazzaville    Nécessaire révision des statuts particuliers des enseignants universitaires    Détermination de l'ANP à soutenir les démarches du Président Tebboune    Hand/Tournoi de qualification olympique: l'Algérie débutera face à la Slovénie    Une foire internationale de la production à Alger proposée par l'Union arabe    Zitouni exhorte les jeunes à l'unité pour faire avancer l'Algérie    Coronavirus: Le président ordonne le rapatriement des Algériens établis à Wuhan    Alger: Rassemblement d'enseignants du primaire    El-Bayadh: Le logement passé au peigne fin    Oran: Le procès de Kaddour Chouicha de nouveau reporté    JS Kabylie: Yamen Zelfani nouvel entraîneur    Oum El Bouaghi: Deux morts dans le crash d'un avion militaire    Les étudiants toujours mobilisés    La pointe extrême du singulier    L'OMS tire la sonnette d'alarme    Le parc d'attraction rouvre ses portes    Vivre le (dés) espoir d'une mère nigériane    2 millions d'Irakiens manifestent contre la présence des USA    Allez à Ghaza et criez «plus jamais ça !»    Anes Tounsi sacré «Meilleur nageur» à juste titre    Algérie : le 7 février, dernier délai pour fixer le reste du calendrier    La collection «Continents Noirs» fête ses 20 ans    Découverte d'un bain romain à Ferkane (Tébessa)    Les militairesisraéliens frappent une cible du Hamas    Le chiffre d'affaires de la CNMA s'est établi à 15 milliards de dinars    Le président du Conseil scientifique de l'Agence de greffe d''organes    «L'équipe a retrouvé sa confiance et sa stabilité après le départ de Lavagne»    Poursuites contre l'ancien wali de Mostaganem Abdelwahid Temmar    «L'Hommage au jazz» de Noredine Chegrane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pétrole: le prix du panier de l'OPEP à plus de 68 dollars le baril
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 04 - 2019

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), a baissé jeudi à 68,76 dollars le baril, contre 69,12 dollars la veille, a indiqué vendredi l'Organisation pétrolière sur son site web.
Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l'OPEP (ORB) comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen(Congo),Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale),Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran),Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela).
Jeudi, les cours du pétrole divergeaient en cours d'échanges européens mais restaient proches des sommets de la veille, alors que les stocks américains ont bondi mais que l'OPEP poursuit ses efforts.
Dans l'après-midi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 69,47 dollars à Londres, en hausse de 16 cents par rapport à la clôture de mercredi.
Mais deux des membres de l'Organisation, le Venezuela et l'Iran, voient leurs extractions fondre, notamment en raison de sanctions américaines.
"La stabilité politique du Venezuela continue de se détériorer, avec des pannes d'électricité récurrentes qui handicapent la production de pétrole", ont commenté des analystes.
Selon eux, si le président Nicolas Maduro parvient à rester à la tête du pays, les exportations du pays vont continuer à diminuer sur les 18 prochains mois.
Dans ce contexte, "il est possible que l'OPEP retouche à la marge ses objectifs de production", ont estimé des spécialistes, qui jugent que l'accord sera reconduit jusqu'à la fin de l'année lors de la prochaine réunion plénière, fin juin à Vienne.
Menés par l'Arabie saoudite et la Russie, l'OPEP et ses partenaires appliquent un accord de limitation de leur production, renforcé depuis début janvier, qui a fait grimper les prix sur cette période.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.