«Zoukh m'a demandé de choisir les bus Tahkout»    Le MSP pour un régime parlementaire    «Les revendications politiques occultées»    Visite du ministre de l'Industrie    «Notre économie fonctionne à un niveau sous optimal»    L'évolution et les perspectives du marché à l'ordre du jour    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    L'Algérie constitue "un point d'appui" dans la perspective de renforcer les relations du Chili avec l'Afrique    Bensebaïni nommé pour le titre de joueur de la saison    Le CHAN-2022 se jouera en été    «Rien ne va plus»    Sétif renoue avec le confinement    Remise de 860 clés aux bénéficiaires des logements AADL et LPA à Taher et El-Aouana    Programme spécial pour les zones d'ombre    Pourquoi une nouvelle république pour l'Algérie d'aujourd'hui ?    Un cycle cinématographique «Des classiques avec toi»    Le musée du Louvre rouvre, mais l'affluence est pour plus tard    Deux PME préparent leur introduction    9 décès et 475 nouveaux cas en 24 heures    Trois suspects arrêtés    Ali Laskri jette l'éponge    Le procès de l'ancien directeur de l'agence foncière reporté    Le procès de Belkacemi Zakaria reporté au 14 juillet    Minurso: l'Afrique du Sud regrette l'absence d'un mandat étendu aux droits de l'Homme    Russie : Un conseiller du chef de l'agence spatiale russe arrêté pour «trahison»    Thon rouge : L'Algérie a pêché la totalité de son quota pour 2020    Oran : Distribution de 5000 ouvrages aux bibliothèques communales    Lancement d'un service de prêt sur réservation    Sidi Bel-Abbès: Les blouses blanches descendent dans la rue    Usto, Es-Senia et Saint Eugène: 4 dealers arrêtés, de la cocaïne et des psychotropes saisis    Tiaret: Mesures renforcées pour stopper le Covid-19    Les 13 manifestants acquittés    Constructions inachevées et non conformes aux permis de construire: Plus de 15.000 dossiers régularisés par les commissions des daïras    Mali: tirs d'obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes    Ligues 1 et 2: La reprise du championnat s'éloigne    Bi-nationalisme    Le Salon international de Genève de 2021 annulé    Le groupe PSA se mobilise en Algérie    Belhadj actionne la tenue de l'AG    Derradji confiné à l'hôtel Mouradi en Tunisie    Griezmann, une reconnexion "brillante" avec Messi et Suarez    Marché automobile : le bout du tunnel ?    Le Coram soutient 27 projets pour 150 millions d'euros    Abderazak Makri, toujours dans la surenchère sur la question de l'identité    Colère des souscripteurs AADL à Médéa    Epopée d'un pays en construction    Beaucoup de promesses et peu de décisions concrètes de la France    "Il reste encore 80 crânes de résistants des Zaâtcha"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Libye: les combats s'intensifient, l'ONU et l'UA redoublent d'efforts
Publié dans Algérie Presse Service le 23 - 04 - 2019

Les combats se sont intensifiés au sud de la capitale libyenne Tripoli au moment où l'Organisation des Nations unies (ONU) et l'Union africaine (UA) redoublent d'efforts afin de trouver une solution pacifique à la crise.
L'ONU qui suit de très près les développements de la situation en Libye a exprimé lundi son inquiétude quant à la violence et à l'intensification que ne cessent de prendre les affrontements entre les forces du gouvernement d'union nationale (GNA) libyen et les troupes du général à la retraire Khalifa Haftar sur le front.
"La situation est en train d'empirer (...) avec un rythme ascendant des combats chaque jour", a déclaré Maria do Valle Ribeiro, représentante spéciale adjointe du Secrétaire général de l'ONU pour la Libye, lors d'une conférence de presse.
Dimanche, les forces du GNA appuyées par la force anti-terroristes de la ville de Misrata ont pu à la faveur de "contre-attaques" qu'elles ont menées contre les troupes de Haftar, avancer à Wadi Rabie, dans la banlieue sud de Tripoli.
Dans la même journée, sept frappes aériennes ont été menées contre des positions de Haftar, notamment au sud de Gharian, localité sise au sud-ouest de Tripoli, ainsi que contre la base aérienne d'al-Wotya, à une cinquantaine de kilomètres plus loin, selon le colonel Mohamad Gnounou, un des porte-parole de l'armée du GNA.
"Le trafic aérien a été suspendu durant plusieurs heures à Tripoli dans la nuit de samedi à dimanche pour des raisons de sécurité ", a annoncé l'aéroport de Mitiga, le seul fonctionnel dans la capitale.
"A la troisième semaine des combats, on dénombre 254 morts, 1228 blessés et quelque 35000 personnes déplacées", a précisé la responsable onusienne, qui s'exprimait par visioconférence depuis Tripoli, faisant part par la même occasion de sa "préoccupation" concernant la situation des civils rencontrant des difficultés de fuir les zones de combats ainsi que celle des blessés qui n'arrivent pas à accéder aux soins.
Mme do Valle Ribeiro n'a pas manqué d'appeler les pays pouvant avoir une influence sur les parties en conflit d'user de cette influence pour la protection des civils. "Tout pays qui a de l'influence sur les parties devrait l'utiliser pour s'assurer que les civils sont protégés", a-t-elle plaidé.
De son côté, Ghassan Salamé, l'émissaire spécial de l'ONU pour la Libye, en déplacement lundi à Tunis, a estimé que le "processus politique de facilitation de l'ONU était le seul moyen de résoudre la crise en Libye".
L'Union africaine (UA) a pour sa part décidé d'organiser mardi un sommet au Caire spécialement pour aborder la situation en Libye.
Le sommet que présidera le chef d'Etat égyptien Abdel Fattah al-Sissi, dont le pays assure la présidence tournante de l'UA, verra la présence des présidents du Rwanda, d'Afrique du Sud, du Congo, et du président de la commission sur la Libye à l'UA.
Le Caire va abriter aussi en parallèle un autre sommet sur le Soudan, qui devra aborder la situation politique au Soudan, "en discuter (...) des moyens les plus appropriés pour faire face à l'évolution de la situation et de contribuer à la stabilité et à la paix", selon une source officielle .
Ce sommet verra la participation des présidents Idriss Déby (Tchad), Ismaïl Omar Guelleh (Djibouti), Paul Kagame (Rwanda), Denis Sassou-Nguesso (Congo), Mohamed Abdullahi Mohamed (Somalie) et Cyril Ramaphosa (Afrique du Sud).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.