Enseignement supérieur: les conditions de reprise des activités pédagogiques acceptables    Zones d'ombre: la prise en charge des besoins de la population commence à donner ses fruits    Les articles de la discorde    Rassemblement et marche de soutien aux travailleurs de Numilog    Danger du futur tramway pour les habitants de la cité Chara    L'espoir renaît chez les agriculteurs suite aux dernières averses    Quelle chance pour la paix ?    Mise en échec de trois tentatives de migration irrégulière à Mahdia    Cinq jeunes intègrent l'équipe première    Amrani «content» de la reprise    Naceri à la Cour constitutionnelle    Le drabki, Abou Fadhel et tamazight    Un autre décès par strangulation    Lutte contre les gangs de rues à Blida: arrestation de 59 personnes depuis le début de l'année    Hommage à Abdelmadjid Merdaci    Avec Mustapha Toumi dites toujours «Sobhan Allah ya Ltif» !    Merci M6 ! Merci pour mes zygomatiques !    Enfin un gouverneur !    Benkhelifa signe pour trois ans    "C'est irréalisable"    Un pari difficile    Les journalistes n'abandonnent pas leur confrère    Alger tente de reprendre la main au Sahel    3 morts dans un accident de la route    Deux réseaux de passeurs démantelés à Aïn Turck    Distribution de plus de 4000 unités avant la fin de l'année    L'opposition appelle à la désobéissance civile en Côte d'Ivoire    Un suspect arrêté aux Etats-Unis    Béjaïa s'apprête à commémorer Octobre 88    L'ange blanc s'envole    Hommage au journaliste Salem Hammoum à Bouzeguène    Premier film en variante amazighe ouarglie    Flagrant délit !    Renouvellement des associations sportives : Le MJS fixe les modalités des AG    On vous le dit    7 astuces pour brûler des graisses et gagner en muscles avec l'alimentation    PSG-OM : Neymar accusé à son tour de propos racistes    Tlemcen: Trois SG de daïra et un ex-médiateur de wilaya promus    Retrouver la grandeur américaine    COLERES ET ENTORSES    Les importateurs face à leur destin    El-Bayadh: Un nouveau complexe sportif bientôt en chantier    US Biskra: Une instabilité chronique    Mines: Vers la création de 95 petites entreprises d'exploration d'or    «Khayrek sbaq»    La cause palestinienne est "sacrée pour le peuple algérien"    Tebboune annonce des législatives anticipées    Un ramassis de clichés et de mensonges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les candidats à la présidentielle tenus d'observer le silence électoral à partir de lundi
Publié dans Algérie Presse Service le 08 - 12 - 2019

Les cinq candidats à l'élection présidentielle du 12 décembre sont tenus d'observer la période de silence électoral qui débutera lundi, soit trois jours avant la date du scrutin, conformément à la loi organique portant régime électoral.
En effet, aux termes de l'article 173 du code électoral, et "sauf le cas prévu a l'article 103 (alinéa 3) de la Constitution, la campagne électorale est déclarée ouverte vingt-cinq (25) jours avant la date du scrutin" et "s'achève trois (3) jours avant la date du scrutin" ou "deux (2) deux jours en cas d'organisation d'un second tour".
Selon l'article 174, "nul ne peut, par quelque moyen et sous quelque forme que ce soit, faire campagne en dehors de la période prévue à l'article 173 de la présente loi organique".
En outre, l'article 181 stipule que "la publication et la diffusion de sondages portant sur les intentions de vote des électeurs et les côtes de popularité des candidats, à moins de soixante-douze (72) heures à l'échelle nationale et cinq (5) jours pour la communauté nationale établie à l'étranger, avant la date du scrutin, sont interdites".
Les différents acteurs participant au processus électoral ont signé avant le début de la campagne électorale une charte d'éthique des pratiques électorales, élaborée par l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE).
En vertu de cette charte, ils s'engagent à respecter les dispositions légales interdisant aux candidats ( MM. Abdelaziz Belaid, Ali Benflis, Abdelkader Bengrina, Abdelmadjid Tebboune et Azzedine Mihoubi) de faire campagne par quelque moyen et sous quelque forme que ce soit, en dehors de la période légale, notamment durant la période de trois jours précédant le jour du scrutin.
Le respect de la période de silence électoral concerne également les médias nationaux audiovisuels, de la presse écrite et électronique.
La charte contient les principes directeurs et les pratiques particulières qui forment le cadre du comportement moral attendu des acteurs et personnes participant au processus électoral. Elle est fondée sur le respect "profond et durable" du processus démocratique et sur l'observation des lois et textes subséquents qui codifient les règles des élections et des campagnes électorales.
Le président de l'ANIE, Mohamed Charfi, avait indiqué que l'instance "n'avait relevé aucun dépassement" depuis le début de la campagne électorale, appelant toutes les parties à "adopter le civisme sans le recours à la violence, en dépit des différents points de vue au sein des composante de la société".
1. Charfi a relevé que "les partisans du boycott ont le droit d'exprimer leur opinion sans toutefois porter atteinte aux droits des autres et leur intérêt à participer aux élections".
Le dernier week-end de la campagne électorale pour la présidentielle du 12 décembre a été marqué par un débat télévisé réunissant les cinq candidats en lice, qualifié d'"historique et de première en Algérie" par des titres de la presse nationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.