Mancity : Guardiola fait une annonce de taille pour son avenir    Nécessité pressante d'un réseau d'assainissement pour la zone industrielle de Hassi Ameur    Man City : Sterling est fan de Zidane    Centre nautique d'Oran: piscines dotées de bassins en Inox, une première en Afrique    Arbitrages d'investissement: l'Algérie est dotée des outils pour sanctuariser les intérêts de l'Etat    Tebboune évoque la fermeture des frontières avec le Maroc    DANS UNE ENTREVUE ACCORDEE A UNE CHAINE DE TELEVISION RUSSE : Tebboune nie toute exploitation du gaz de schiste    Mohamed Bedjaoui impliqué lui aussi    MOSTAGANEM : Les distributeurs de lait ne décolèrent pas    PROMOTION DU DIALOGUE SOCIAL : Une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    LUTTE CONTRE LE DISCOURS DE HAINE : Zeghmati présente l'avant-projet de loi    FRANCE : Quatre frères et sœurs algériens arrêtés à Bordeaux    Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Montréal aux couleurs algériennes    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    Serport annonce ses grands projets    Choc des extrêmes à Biskra    Résonances autour d'une année de contestations    Fausses adresses    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Report du derby USMA – MCA : Une décision politique    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Le PNC suspend sa grève    4morts et 32 blessés en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





crise libyenne: le ministre malien des AE insiste sur l'importance de conforter le rôle de l'UA
Publié dans Algérie Presse Service le 23 - 01 - 2020

Le ministre malien des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Tiébilé Dramé, a insisté, jeudi, à Alger, sur l'importance de conforter le rôle de l'Union Africaine (UA) et ses initiatives en vue du règlement de la crise libyenne qui impacte le voisinage et la région entière.
"Nous avons le devoir de conforter les institutions africaines et les initiatives africaines. Cette crise ne peut pas être résolue sans les voisins de la Libye et sans l'Afrique", a affirmé M. Dramé dans son intervention à la cérémonie d'ouverture de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays voisins de la Libye (Algérie, Egypte, Tunisie,Tchad, Niger, Soudan) à laquelle il a pris part au vu des retombées de la crise libyenne sur ce pays voisin.
"La semaine prochaine (30 janvier) se tiendra une réunion à Brazzaville, à l'initiative du président de la République du Congo, président du Comité de haut niveau de l'Union africaine sur la Libye. Il est souhaitable que cette réunion enregistre la même mobilisation internationale que celle constatée à Berlin et la même qualité de participation c'est à dire au niveau des chefs d'Etat", a-t-il ajouté.
M.Dramé a en outre insisté sur l'importance de faire entendre la voix de l'Afrique, des pays voisins et aussi celle des victimes de la crise libyenne, soulignant que "la crise libyenne fait l'objet d'enjeux de rivalités qui vont au delà de la Libye, la destruction de l'Etat libyen était déjà le signe annonciateur des interférences extérieures dangereuses, elle continue et n'ont pas cessé".
"Il ne peut pas y avoir de stabilité en Libye sans mettre fin aux interférences", a-t-il toutefois tenu à préciser, ajoutant qu'"il faut donc une mobilisation exceptionnelle de tous les voisins et de toute l'Afrique".
Le responsable malien a rappelé, dans ce cadre, que l'organisation continentale (UA) "s'était fixée une mission titanesque de faire taire les armes sur le continent africain", affirmant "l'impossibilité de faire taire les armes si la crise libyenne n'est pas résolue".
"Dans quelques semaines l'Afrique va se retrouver à Addis Abéba pour évoquer cette question : comment faire taire les armes? il est important qu'on aille à cette réunion avec des propositions concrètes visant à créer les conditions de la résolution de la crise libyenne", a-t-il soutenu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.