Tottenham : Une offre pour En-Nesyri ?    [Vidéo] La déferlante Casbah-Bab El Oued en puissance    Sous le signe de solidarité avec les pompiers à Bouira    Prix littéraire Méditerranée 2021 : Boualem Sansal lauréat    Législatives du 12 juin: Ennahda appelle les citoyens à se rendre massivement aux urnes pour choisir leurs représentants    Football / Coupe de la Ligue : USMA-MCA éclipse tout    La stabilité de la région tributaire du respect par le Maroc de ses frontières internationales    LE 8 MAI 1945, LE 8 MAI 2021, UN MÊME MOT D'ORDRE : RENDEZ-NOUS L'ALGERIE !    V 116 : Le Hirak change d'itinéraire    Coronavirus: 219 nouveaux cas, 142 guérisons et 8 décès    Equipe nationale de football : Algérie - Mauritanie le 3 juin à Blida    UA: échange de vues entre Boukadoum et Faki au sujet des travaux du CPS    Insistance sur la nécessaire implication dans le processus électoral    Elaboration d'une feuille de route relative à l'enseignement de Tamazight    La journée de la mémoire "n'est pas exclusive aux seules massacres du 8 mai 1945"    L'opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années    Covid-19: des autorisations d'exportation de masques "prochainement délivrées"    Les réserves d'eau du pays "suffisantes jusqu'à l'automne prochain"    Massacres du 8 mai 1945: Des films sur la résistance et la révolution programmés à Sétif    Juanfran pas tendre avec Neymar : "Il est insupportable"    Mahrez: "difficile de remporter la ligue des champions si..."    Un jeudi apocalyptique à M'sila    Coopération : lancement officiel du projet de création d'un Conseil d'affaires algéro-mozambicain    La recherche de solutions aux différentes revendications doit se faire dans le cadre d'une approche progressive    Mahrez a mis Paris à ses pieds    Messaoudi (JSS) maintient le cap    L'opposition conteste la prise de pouvoir par les militaires    Sonatrach évoque une reprise de ses activités en Libye    2 personnes trouvent la mort sur la RN 47    Tajine de poulet sucré-salé    Les pompiers exigent la réintégration de leurs collègues    Relâchement généralisé et persistant    Les prix se consolident    L'ouverture de bureaux de change n'est pas envisageable    La Cnas lance une application au profit des femmes enceintes    Algérie-Libye : une position ferme et réaliste (1re partie)    Le Parlement adopte l'amendement de la loi sur la Cour constitutionnelle    Inexistant au centre-ouest du pays : Le projet de CHU relancé à Chlef    563 LSP à Souidania : Le projet en stand-by    Les démarches de sa prise en charge engagées    Les candidats retiennent leur souffle    Les agents agréés de l'Otan aux abois    L'armée hausse le ton    L'UA condamne les attaques terroristes au Burkina-Faso, Mali et Niger    Un policier tué dans une attaque jihadiste sur des puits de pétrole    «Nous voulons la vérité des faits sans complexes»    Appel à l'exploitation économique du patrimoine culturel    Le roman de Salim Bachi parait aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





COVID-19 : un rapport à soumettre au Gouvernement sur les secteurs impactés et l'évaluation des répercussions
Publié dans Algérie Presse Service le 19 - 04 - 2020

Le Forum des chefs d'entreprises (FCE) s'attèle à l'élaboration d'une fiche de données sur les secteurs impactés par la pandémie COVID-19 et une évaluation des répercussions sur l'activité économique à présenter aux services du Premier ministre, a annoncé, dimanche à Alger, son vice-président Salim Djouad.
M.Djouad a indiqué sur les ondes de la Radio nationale que "le FCE a mis à la disposition de ses membres un questionnaire détaillé, une sorte de fiche d'informations sur les secteurs et les entreprises en activité dans les 48 wilayas, en vue de connaitre les contraintes et évaluer les pertes occasionnées par la pandémie, y compris la situation des travailleurs", précisant que ces données permettront une évaluation des répercussions de l'actuelle crise sanitaire.
Cette étude porte, en outre, sur l'évaluation de l'application des mesures prises par le Gouvernement pour la préservation des entreprises et le maintien de l'activité économique ainsi que sur le degré d'adaptation des services concernés tels que les banques et les services de la sécurité sociale à ces mesures, a-t-il encore ajouté.
Ce rapport, qui comprendra également les propositions des chefs d'entreprises concernant les mesures à prendre à la fin de cette pandémie pour contribuer à la relance de l'économie nationale, sera prêt dans les prochains jours et déposé au niveau des services du Premier ministre", a fait savoir le vice-président du FCE.
M.Djouad a indiqué que les secteurs les plus impactés par cette pandémie, sont le secteur tertiaire et le bâtiment ainsi que les petites professions libérales, c'est-à-dire les artisans.
Dans ce contexte, le représentant du FCE a salué la décision du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, exhortant les membres du Gouvernement à engager des concertations sectorielles avec les organisations patronales et les syndicats en vue d'évaluer les effets induits par la propagation de la pandémie de Covid-19 sur l'entreprise, l'outil de production et la vie économique, en générale.
Soulignant, à ce propos, que le Forum a été saisi par plusieurs ministères pour une évaluation de la crise, il a rappelé la réunion de concertation, présidée samedi par le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri, avec les représentants du patronat et consacrée à l'examen des retombées économiques de la pandémie, notamment au plan financier (impact pour les travailleurs, les charges et les créances).
La réunion a porté également sur les moyens de relancer les chantiers de constructions et de préserver l'outil de production national.
Par ailleurs, M. Djouad a salué la série de mesures annoncées récemment par le Gouvernement en vue d'atténuer les retombées de la pandémie du nouveau coronavirus sur le secteur économique national, et partant permettre aux entreprises de préserver les emplois et de pouvoir payer les salaires.
Le vice-président du FCE a rappelé également que les entreprises économiques avaient bénéficié d'un report de six (06) mois en matière d'impôts, de cotisations de la sécurité sociale, d'intérêts bancaires et de sanctions en rapport avec les marchés et de paiement des factures outre l'annulation des pénalités.
Il a mis en avant aussi la décision prise par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, portant la suspension des pénalités financières imposées aux entreprises accusant un retard de réalisation.
A cette occasion, le vice-président du FCE a plaidé pour une exonération fiscale au profit des petites entreprises en vue de les aider à poursuivre leurs activités impactées par cette crise sanitaire.
Il a estimé, par ailleurs, que la pandémie Covid-19 constituera une occasion pour une refonte "radicale" du secteur économique pour sa relance en accordant un plus grand intérêt à la production de la valeur ajoutée et en focalisant sur la sécurité alimentaire et énergétique ainsi que sur la numérisation et la préservation des outils de la production nationale.
Pour M. Djouad, les deux plus grands obstacles au décollage économique sont la bureaucratie et le mode de gestion des banques, appelant à une réforme profonde du système bancaire, à la libération des initiatives et à l'encouragement de l'investissement et de l'innovation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.