Ouargla: l'opération de vote se déroule dans des conditions normales aux bureaux itinérants    Sahara occidental: Haidar apporte son soutien aux manifestants à El Guerguerat    Cinq anciens ministres concernés    Le terroriste Mustapha Derrar arrêté à Tlemcen    La constitution 2020 est la priorité du régime    Sans relief    Blocage    Pôles d'excellence    «Réduire la facture des importations est une de nos priorités»    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    Nouvelle ruée sur la semoule    Les ministres s'impliquent en force    Un terroriste libéré au Mali arrêté à Tlemcen    Au moins 69 civils tués dans des attaques au Karabakh    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    L'ONU appelle les Libyens à tenir leurs engagements    Taoufik Makhloufi : «je suis un athlète propre»    Reprise des entraînements samedi à Tizi Ouzou    Soumana prêté une saison au NC Magra    Sonelgaz sponsorise l'équipe de handball IR Boufarik    Les joueurs recrutés pas encore enregistrés    "Le Mouloudia est victime d'un conflit d'intérêt"    Perpétuer la tradition malgré le Covid-19    Remets tes savates, ça chlingue !    Des classes de huit élèves divisées en groupes    Transportés à 7h du matin pour des cours donnés à 13h    Abdelmadjid Tebboune transféré, hier, en Allemagne    Qui est Malek Bennabi ?    Le monde du cinéma proteste contre une nouvelle fermeture des salles    La collection d'un éphémère musée new-yorkais du KGB bientôt aux enchères    IL Y A 31 ANS, DISPARAISSAIT KATEB YACINE    L'engagement d'un poète    Le Conseil d'Etat français sous pression    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Le référendum sur l'amendement de la Constitution, une consécration de la volonté populaire    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    Bouira : La rupture avec les anciennes pratiques n'est pas pour demain !    La consécration du projet de révision constitutionnelle, premier jalon dans l'édification de l'Algérie nouvelle"    GICA: début d'exportation de 40.000 tonnes de clinker vers l'Etat Dominicain    Jijel: raccordement au réseau du gaz naturel de 395 foyers    LDC : Sans Ronaldo, la Juventus chute à domicile face au Barça    LDC : Man United balaye le RB Leipzig. Triplé pour Rashford    Sahara occidental: le Conseil de sécurité reporte à vendredi    Conférences autour de l'Homme et de la Culture dans la pensée de Malek Bennabi    La médiation demande l'accès au chef de l'opposition en Guinée    Panamera délivre, désormais, jusqu'à 700 chevaux    Mawlid: lancement de la caravane culturelle "El Manara"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zeghmati: promulgation prochaine d'un texte de loi contre l'enlèvement
Publié dans Algérie Presse Service le 25 - 09 - 2020

Le secteur de la justice s'attèle, actuellement, à l'élaboration d'un texte de loi contre l'enlèvement devant être promulgué prochainement, a annoncé, jeudi à Oran, le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Belkacem Zeghmati.
Lors d'une visite de travail et d'inspection dans la wilaya d'Oran, le ministre a indiqué que de nombreux ateliers sont ouverts actuellement dans le secteur de la justice et à leur tête la loi criminalisant l'enlèvement que le Président de la République M. Abdelmadjid Tebboune a instruit sa préparation en août dernier afin de garantir la sécurité du citoyen.
Le Président de la République a chargé le ministre de la Justice, Garde des sceaux d'entamer la préparation de la loi contre l'enlèvement en vue de garantir la sécurité du citoyen et de lutter contre ce crime dont la peine d'emprisonnement proposée sera de cinq (5) ans de prison à la perpétuité en cas d'assassinat, en plus d'une amende qui atteindra les deux millions de dinars.
M.Zeghmati a également fait savoir que de nombreux textes de lois sont actuellement en phase de révision, dont la loi 01-06 concernant la lutte contre la corruption.
Le ministre a annoncé, d'autre part, qu'une loi de procédure pénale est en cours d'élaboration dont la mouture sera soumise aux magistrats pour l'enrichir par des propositions, soulignant que "cette loi est importante et son enrichissement doit se faire par des propositions constructives de la part des magistrats du domaine".
Il a également annoncé le projet de revoir le tribunal criminel, faisant part d'une approche différente à ce qui existe actuellement, avant d'ajouter que le texte sera soumis aux magistrats et ensuite aux avocats et aux professeurs universitaires pour un débat national sur le sujet, car "cette question sera entièrement revue".
Le ministre a indiqué à ce propos que ce tribunal est devenu très coûteux à l'Etat au vu de l'effort et du temps consommés par les magistrats et les avocats, voire également les citoyens, soulignant qu'une grande problématique existe également au niveau du tribunal criminel d'appel, sachant que la majorité des jugements de première instance font l'objet d'appels et sont pour la plupart confirmés, ce qui consomme beaucoup de temps et d'efforts.
Lire aussi: Etablissement pénitentiaires : des milieux ouverts pour mieux intégrer les détenus
D'autre part, M. Zeghmati a insisté sur la nécessité de programmer les affaires en retard au niveau des tribunaux pour qu'elles n'agissent pas contre les intérêts des citoyens, affirmant que le problème des notifications sera prochainement réglé définitivement.
Dans ce cadre et en réponse à la question d'un magistrat qui a fait état d'un grand nombre de justiciables absents lors des procès car n'ayant pas reçu de convocations, le ministre a indiqué que "le taux des jugements et des décisions par défaut est de l'ordre de 32% au niveau national, ce qui représente une problématique devant être réglée bientôt par la numérisation".
Il a également déclaré que, dans les deux ou trois prochaines semaines, une plateforme numérique réalisée avec le ministère de la Poste et des Télécommunications sera lancée pour les notifications, grâce à laquelle le problème sera réglé de manière définitive et il sera possible de notifier tout justiciable habitant en Algérie d'être informé sur la date de son procès.
Le ministre s'est enquis, dans l'après-midi des conditions de travail au niveau de la Cour de justice d'Oran et a inspecté les travaux de réalisation du nouveau siège du tribunal d'Es-Sénia.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.