Youcef Nebbache comparaîtra en citation directe le 28 janvier    "Le pouvoir se fait hara-kiri"    Six mois de prison ferme pour cinq hirakistes    La pression est la force appliquée à la surface pressée    Le marché du travail touché de plein fouet par la crise : Les offres d'emploi ont baissé de 30% en 2020    Ferhat Aït Ali signe quatre autorisations provisoires    Transition énergétique : «Le rôle de Sonelgaz est incontournable» selon Chaher Boulakhras    Une "Sonelgaz bis" pour le renouvelable    Les élus de l'APW exigent une enquête    L'après-Trump commence aux Etats-Unis : Investiture du président élu Joe Biden    Peugeot Algérie et IRIS signent un partenariat    Conseils simples d'entretien du véhicule pour l'hiver extrême    Un incendie détruit quatre écoles au Bangladesh    Maroc : Premier cas de variant du nouveau coronavirus    Les ventes d'automobiles plongent en 2020 à cause de la Covid-19    Mondial 2021 de Handball : Retrouvailles entre l'Algérie et la France en fin d'après-midi    3 décès et 249 nouveaux cas    MO Béjaïa : Sebaâ remercié, Abbès arrive    USM Alger : Nadir Bouzenad nouveau secrétaire général    Plusieurs joueurs sanctionnés    Le MCA aura le statut de filiale de Sonatrach    Les personnels du Commerce à nouveau en grève    Arrivage de vaccins contre la Covid-19 : La confusion persiste    La commune se tourne vers les marchés couverts    Journée de protestation des enseignants    Boumerdès : Quel sort pour l'industrie de la pêche ?    Les Marocains "digèrent mal" le couscous maghrébin    "La question kabyle dans le nationalisme algérien 1949-1962", un livre de Ali Guenoun    Roman-pamphlet contre les tabous du viol    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Chlef: Des constructions illicites sur des terres agricoles    Bouira: L'université Akli Mohand Oulhadj classée 22ème à l'échelle nationale    Un avant-projet en question    Une voiture dérape, un mort et deux blessés    Oran: Un carambolage impliquant 19 véhicules sur le 4eme périphérique    Des familles en danger de mort au 26 rue Larbi Ben M'hidi: Risque imminent d'un effondrement d'un immeuble au centre-ville    Un détachement de navires de guerre russes accoste au port d'Alger    Bir El Djir: Des aménagement en prévision des JM 2022    JSM Béjaïa: La feuille de route en application    La future loi, le sexe et l'âge    Métro d'Alger: Aucune date n'a été fixée pour la reprise de service    2,382 millions de km2 attendent l'amour et le travail du citoyen    Tiaret: Un film en hommage au comédien Hamza Feghouli    Le visa est devenu un enjeu diplomatique    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    La mouture de la commission Laraba favorise les partis de l'ancienne majorité : Les écueils aux changements maintenus    Rêver à perdre la raison !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'hommage rendu aux journalistes par le président Tebboune largement repris par la presse nationale
Publié dans Algérie Presse Service le 24 - 10 - 2020

L'hommage rendu aux journalistes, par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, notamment leur "professionnalisme" dans la couverture des différentes étapes du scrutin référendaire sur le projet d'amendement de la Constitution du 1er novembre, a été largement rapporté par la presse nationale de samedi.
Le quotidien El Moudjahid relève que le chef de l'Etat, dans un message à l'occasion de la journée nationale de la liberté de la presse, "a pris acte du professionnalisme des journalistes qui ont manifesté l'étendue de leur implication lors de la préparation du référendum sur la révision constitutionnelle pour tenir informé la population à propos des différentes étapes de ce scrutin décisif".
"Cette mobilisation, que l'on peut qualifier d'hautement patriotique, constitue la réponse la plus appropriée aux médias de certains pays, qui ne s'embarrassent aucunement de l'éthique professionnelle, oublient leurs grands discours sur la liberté de la presse et les droits de l'homme, pour tenter de stigmatiser l'Algérie à coup de fake-news", ajoute le journal.
Horizons rapporte également l'hommage rendu par le chef de l'Etat à la famille de la presse, dans lequel il a salué "hautement le professionnalisme des journalistes quant à l'accompagnement du processus de préparation du référendum de la révision constitutionnelle", tout en notant que le projet d'amendement de la Constitution "garantit la liberté de la presse sous toutes ses formes".
Dans le même sens, le Jour d'Algérie relève que le chef de l'Etat , après avoir rendu hommage à la famille de la presse pour son professionnalisme dans la couverture de cette échéance, indique avoir "perçu, avec grande satisfaction, la qualité et la crédibilité du service offert par les médias algériens, à travers l'utilisation des sites électroniques et des réseaux sociaux pour la diffusion de l'information en temps réel, la célérité dans la diffusion et le partage ainsi qu'une interaction immédiate avec le thème du référendum".
Le journal Al-Khabar a, également, abordé le contenu du message du président de la République, où il souligne "les engagements de Tebboune lors de la Journée nationale de la presse", mettant en lumière les éléments les plus importants de ce message, en particulier ce qui est lié au processus de préparation du référendum.
La Nouvelle République note, de son côté, que le Président Tebboune a réitéré son "engagement" à garantir la liberté de la presse et d'expression et rappelle que parmi les principales garanties contenues dans le projet de révision de la Constitution, "il y a lieu de citer la non-soumission du délit de presse aux sanctions privatives de liberté et la non-suspension d'une activité journalistique, quels que soient les moyens de sa diffusion ou publication, sans décision de justice".
Sous le titre, "Tebboune réitère l'engagement de l'Etat", le quotidien Liberté relève l'engagement du chef de l'Etat "à assurer l'appui et les garanties professionnelles nécessaires pour promouvoir la performance de toute la presse, sans exclusive".
Lire aussi Le projet d'amendement de la Constitution prévoit des garanties en faveur de la scène médiatique
Le journal El Massa met en avant, quant à lui, l'hommage rendu par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, à la famille de la presse, dans lequel il a fait part de son souhait de voir le projet d'amendement de la Constitution aboutir à "une presse libre qui permettra aux journalistes professionnels de développer leurs points de vue et leurs analyses dans le respect de la déontologie de la profession", ainsi qu'à l'émergence d'une presse "contre-pouvoir".
D'autres journaux ont mis l'accent sur les activités des partis politiques, organisations nationales et représentants du gouvernement relatives à la campagne référendaire sur le projet d'amendement de la Constitution et qui ont investi le terrain pour expliquer le contenu du projet.
"La nouvelle constitution rétablit la prise de décision pour les jeunes et la société civile", titre le journal El Massa, qui indique que les animateurs de la campagne référendaire "ont concentré leurs interventions, ce week-end, sur la place particulière que le projet d'amendement de la Constitution attribue à la jeunesse et au mouvement associatif en leur permettant de participer à la prise de décision et d'influencer la politique publique de l'Etat".
Le quotidien Echaab note qu'à quelques jours du référendum, les représentants de formations politiques et du mouvement associatif ont multiplié leurs sorties sur le terrain pour expliquer l'importance d'aller voter et souligner qu'un "oui" permettra d'édifier un Etat de droit et de poursuivre les réformes engagées.
L'Expression relève que les animateurs de la campagne référendaire "font barrages aux appels de la division", estimant que le rôle des partis politiques, de la société civile et des personnalités politiques consiste "à expliquer et à analyser le projet d'amendement de la Constitution".
"Entre appels à un vote massif et appels à éviter la discorde et les tentatives de manipulation, les animateurs de la campagne référendaire ont axé leurs interventions aux 15e et 16e jour, sur l'importance d'expliquer la portée de ce rendez-vous électoral, en détaillant les articles de la révision constitutionnelle, en vue de donner aux citoyens les arguments pour se dresser contre les appels à juger le document".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.