Réunion du Gouvernement: Des mesures d'urgence pour l'industrie et l'agriculture    Le président de la CIPA: «L'objectif premier c'est de combattre la bureaucratie»    Habitat: Les logements LPL font jaser    Revirement ou tactique ? Mohamed VI feint l'apaisement    Lamamra en Egypte: Libye, Tunisie et coopération au menu    Le président Kaïs Saïed rassure: «La Tunisie est sur le bon chemin»    Football - Ligue 1: La relégation hante les esprits    La bonne affaire pour l'Afrique ?    Analyses médicales, tests antigéniques et PCR: Les assurances sociales appelées à faire plus    Un dentiste dément les rumeurs: «Aucun danger de l'anesthésie buccale sur les vaccinés»    Richesses humaines ensevelies    La démocratie en terre d'islam : «Allah ghaleb est inscrit sur tous les fronts» !    Mettez fin à l'occupation du Sahara occidental    Le dinar reprend du poil de la bête face au dollar    Abdelkrim Fergat aux repêchages    Cinquième or pour Dressel    Le trophée pour Zverev    Le temps des solidarités    Alger-Tripoli    Les grandes urgences du secteur de l'industrie    On vaccine les zones d'ombre    Les médecins de la diaspora attendent le feu vert    50000 Employés risquent le chômage    Le formidable élan de solidarité des Algériens    37 décès et 1.172 nouveaux cas en 24 heures    Plus de 200.000 manifestants dans les rues contre le pass sanitaire    L'ONU salue une « réalisation historique » en Libye    Mémoire et traumatisme de guerre    Une figure de la musique andalouse s'éteint    Le TNA et le Cadc optent pour le virtuel    Tenue de la 45e Eucoco les 10 et 11 décembre prochain    L'échec de Flissi    Retrait de l'accréditation à la chaîne TV El Arabia    Une fresque murale à l'entrée de la nouvelle cité Djerda    Apulée de Madaure célébré en Hongrie    Publication de 20 ouvrages par l'Enag    Tennis : Djokovic repart bredouille, et blessé    L'AS FAR valide son billet    Les prix à la consommation en baisse de 1,1% sur un mois en juin    Après France 24: Retrait d'accréditation à la chaîne «El-Arabia»    FAF - Coupe de la Ligue: Un véritable casse-tête !    Retrait de l'accréditation en Algérie    Al Arabia interdite en Algérie    Quelle chance pour la médiation algérienne ?    LE RCD CHARGE LE GOUVERNEMENT    Chanegriha: «Mettre en échec tous les plans hostiles»    Le journaliste de Canal Algérie Salem Azzi n'est plus    Absence de culture ou...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Charfi exclut l'organisation des prochaines élections législatives et locales le même jour
Publié dans Algérie Presse Service le 28 - 12 - 2020

Le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, a exclut lundi l'organisation des prochaines élections législatives et locales le même jour "faute de magistrats en nombre suffisant".
Invité de la Radio algérienne, M. Charfi a précisé que "sur le plan juridique et technique, rien n'empêche l'organisation des prochaines échéances législatives et locales le même jour, mais il n'y a pas suffisamment de magistrats pour pouvoir le faire". En effet, l'organisation de ces deux rendez-vous le même jour "nécessite la mobilisation de 9.000 magistrats, or nous comptons actuellement en Algérie 6.000 magistrats", a-t-il expliqué.
A propos de la préparation de ces élections, M. Charfi a fait savoir que l'ANIE "a pour la première fois supprimé 800.000 doubles inscriptions sur les listes électorales dans le cadre de l'assainissement du fichier électoral" qui sera, a-t-il dit, "complètement assaini avant l'organisation de ces deux rendez-vous électoraux".
Concernant le recours au vote électronique en Algérie, le président de l'ANIE a souligné que "même s'il est facile à mettre en place sur le plan technique, les risques de fraude pouvant accompagner ce mode de vote ne nous encouragent pas à l'envisager pour le moment".
Concernant les propositions que l'ANIE présentera dans le cadre de la révision du code électoral, M. Charfi a précisé qu'elles s'articuleront sur la présentation de "solutions juridiques à même d'éliminer définitivement toutes formes de corruption ayant marqué précédemment le processus électoral, particulièrement en ce qui concerne le financement de la campagne électorale de manière à faire face à la corruption qui a pris de l'ampleur au sein de la société ces dernières années".
A cette occasion, il a salué "la forte" contribution des citoyens dans l'encadrement des bureaux de vote le jour du scrutin, à travers leur présence "massive" en tant qu'observateurs bénévoles, souhaitant que cette question soit introduite dans la révision du code électoral.
Le Président de la République avait indiqué avoir enjoint à la Présidence de la République de coordonner avec la commission chargée de l'élaboration du projet de révision de la loi organique relative au régime électoral afin que le document en question soit prêt "dans les meilleurs délais" en vue de "lancer le processus post-Constitution".
Par ailleurs, le président de l'ANIE M. Charfi a rappelé les directives du Président Tebboune concernant l'enrichissement et la révision du code électoral, notamment en ce qui concerne la participation des formations politiques, précisant que cette révision s'inscrit dans le cadre de la concrétisation effective du sens du "consensus national" qui constitue un support pour "l'édification de l'Algérie nouvelle".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.