Coupe de la Ligue: le NAHD, l'OM et le NCM passent en 8es de finale    Décès d'Idris Deby : l'Algérie suit avec une grande préoccupation les événements en cours au Tchad    Le Conseil de sécurité appelé à accélérer la décolonisation du Sahara occidental    MCA : Brahmia, nouveau président    Lancement de l'opération de vaccination anti-covid dans les wilayas et les institutions sahraouies    Nette hausse des exportations gazière au 1er trimestre 2021    Le pari électrique officialisé    Sûreté nationale: installation de nouveaux chefs de sûreté de wilayas    Nahda participera avec une trentaine de listes    Le soutien continu de l'Algérie aux efforts visant l'unification des rangs en Libye réaffirmé    Le front anti-Rachad se consolide    Constantine: réception du tunnel de Djebel Ouahch "durant l'année 2025"    Ceferin fustige    Mourinho n'est plus entraîneur des Spurs    Délocalisation de l'AGE bis de la FABB à l'ESSTS    Hausse des prix : Rezig évoque les «spéculateurs»    Accidents de la route: 25 morts et 1322 blessés en une semaine    Gâteau de crêpes    Mécontentement    Naïma Ababsa    "Les stocks des produits alimentaires ont atteint un niveau rassurant"    Communiqué de Liberté    "Cessez la répression et libérez les détenus !"    L'AUTRE COUP BAS DE LA CAF    Relaxe pour Fodil Boumala    Que décidera Macron ?    Un sans-papiers algérien expulsé de France    Seaal dans le viseur des pouvoirs publics    La mercuriale en roue libre    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Les travailleurs de l'ETRHB veulent sauvegarder leur entreprise    Le greffon de la liberté    Pour une valorisation des ressources archéologiques    Tamazight avance doucement, mais sûrement    Sidi Bel Abbès : La prolongation du couvre-feu asphyxie les commerçants    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    LE RAMADHAN A BON DOS    Hadj Merine ne s'enflamme pas    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Le gouvernement examinera le projet en juin prochain    Boumala victime de son paradoxe    Brèves    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    HCA: Une célébration dans la fierté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue arabe: les MAE prônent une position commune qui rompt avec l'ingérence étrangère
Publié dans Algérie Presse Service le 09 - 02 - 2021

Les ministres arabes des affaires étrangères ont affirmé, lundi au Caire à l'issue de leur réunion d'urgence, que les développements que connaît la région exigent une position inclusive qui devrait asseoir la sécurité nationale des pays arabes, au service de leurs intérêts communs, sans ingérence étrangère.
Dans une recommandation ayant sanctionné les travaux de la réunion, ils ont souligné la nécessité de consolider l'action arabe commune sur la base d'une vision à la hauteur des développements, dans l'objectif de servir les intérêts des peuples arabes dans un monde en mutation et à multiples défis, tout en mettant l'accent sur le principe de la souveraineté des pays arabes dans la prise de décisions, avec l'attachement plein aux questions et droits constants, à leur tête la cause palestinienne.
Les chefs de la diplomatie des pays arabes ont, en outre, indiqué que la sécurité dans la région demeure une partie intégrante de la sécurité nationale de chaque pays, soulignant "l'impératif pour les pays arabes de faire front commun face aux dangers qui les guettent et aux ingérences internationales et régionales, ainsi qu'aux violations israéliennes de la souveraineté des pays arabes dans la défenses de leurs intérêts communs".
"Sous l'égide de la Ligue arabe, les Etats membres doivent constituer un bloc qui défend des intérêts communs, à même d'empêcher les ingérences de puissances régionales et internationales", ont-ils insisté.
Ils ont, dans ce sens, réaffirmé la centralité de la cause palestinienne et l'engagement de tous les pays arabes à soutenir les droits légitimes et inaliénables du peuple palestinien, notamment son droit à l'autodétermination et à la création d'un Etat palestinien indépendant, tout en exprimant leur attachement à une solution à deux Etats pour parvenir à une paix juste et durable dans la région du Moyen-Orient, appelant la partie israélienne à répondre favorablement à l'Initiative arabe de paix.
Lire aussi : Boukadoum prend part à la réunion extraordinaire du Conseil de la Ligue arabe sur la Palestine
Les ministres arabes ont également exhorté les parties internationales, y compris l'Organisation des Nations Unies et le Quartet, à prendre des mesures concrètes afin de lancer des pourparlers crédibles qui abordent toutes les questions relatives à une solution finale qui devrait mettre un terme à l'occupation israélienne des territoires palestiniens occupés.
Notant, par ailleurs, le besoin urgent d'honorer les engagements pris lors des différents sommets arabes relatifs au soutien financier à l'Etat de Palestine, ils sont mis en relief le rôle de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA) dans la fourniture de l'aide humanitaire et des services de base aux réfugiés palestiniens, appelant la communauté internationale à s'acquitter de ses obligations envers cet organisme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.