Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Le Hirak maintient la pression    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Le Palais des expositions en fête    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La militante sahraouie Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique
Publié dans Algérie Presse Service le 06 - 03 - 2021

BOUJDOUR (Territoires sahraouis occupés) - La militante sahraouie Sultana Khaya a été victime, vendredi soir, d'une tentative de liquidation physique par "une substance dangereuse" jetée sur elle par "des baltaguia" de l'Etat d'occupation marocaine, exhortant tous les Hommes épris de liberté dans le Monde à agir en urgence pour la protection des civils sahraouis sans défense contre "la répression systématique" du régime du Makhzen.
Depuis sa résidence surveillée dans la ville occupée de Boujdour, Mme Sultana Khaya a précisé à l'APS dans un appel téléphonique que "des baltaguia cagoulés des forces d'occupation marocaine ont attaqué son domicile, en lui jetant une substance dangereuse, qui pourrait être un mélange de brai et d'acide".
Relatant dans une vidéo les détails de "l'attaque brutale" dont elle a fait l'objet, la militante des droits de l'homme affirme que "l'Etat d'occupation marocaine cherche à l'éliminer physiquement ainsi que sa sœur", rappelant "les tentatives de l'occupant marocain de l'éborgner".
Elle a fait savoir, en outre, que la substance que lui ont jeté "les baltaguia du régime marocain" lui a causé une thrombose de l'œil gauche", rappelant qu'elle avait "déjà du mal à voir avec cet œil en raison d'une précédente attaque par des éléments du Makhzen lors d'une manifestation estudiantine contre l'occupation marocaine".
La vidéo de la nouvelle attaque des éléments de la sécurité marocaine filmée par la militante sahraouie montre des personnes cagoulées et confirme la présence d'une substance noire sur son visage.
Sultana Khaya rappelle,dans le même contexte, que son domicile avait été "jeudi vers 02h00 la cible d'une tentative d'introduction par "les forces de l'occupation marocaine"
Affirmant que sa vie et celle de sa famille est en danger, elle dénonce également "la torture psychologique et la répression barbare", appelant tous les Hommes épris de liberté dans le Monde à agir en urgence pour protéger les civils sahraouis de "la répression menée par les forces de l'occupation marocaine"
Pour la militante sahraouie Sultana Kheya "la répression systématique" dans les villes sahraouies occupées est une honte pour toute l'Humanité", assurant que "le peuple sahraoui ne renoncera point à son droit légitime à l'édification de la RASD sur l'ensemble de ses territoires".
Sultana Khiya qui a subi des "agressions successives" depuis l'attaque de sa maison, le 13 février dernier, a échappé mardi passé, à une tentative d'assassinat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.