Coupe de la CAF/Coton Sport-JSK: les "Canaris" pour faire un pas vers la finale    Iran : Raïssi élu président avec 62% des voix, selon des résultats partiels    Hongrie-France : Les compositions d'équipes    BAC : Plus de 731.000 candidats attendus dimanche aux preuves du Baccalauréat    Le gouvernement s'engage à la mise en œuvre de l'accord d'Alger    Le droit à l'indépendance du Sahara Occidental    Le ministre interpellé sur la qualité de l'eau    De l'électricité algérienne pour la Libye    Coup de poker, coup de maître !    Glody Kilangalanga libéré    Les Canaris à pied d'œuvre à Yaoundé    Tahar Khaoua et Arezki Berraki sous mandat de dépôt    43 millions de dollars pour subventionner le Barrage vert    Actuculte    Laurent Gbagbo revient en Côte d'Ivoire    L'Algérie veut relancer son accession à l'OMC    Le Cnese appelle à exploiter davantage les traités bilatéraux    Cinq étudiants primés    Hamid Lounaouci nommé conseiller à la Présidence    SEPT PERSONNES PLACEES SOUS MANDAT DE DEPÔT    Raouraoua garde son poste    "La future APN aggravera la crise"    Espagne : une marche en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    LES GERANTS DES SALLES DES FÊTES ONT MARCHE À TIZI OUZOU    Quelque 3 millions de quintaux attendus    D'ENORMES INSUFFISANCES À COMBLER    L'Ethiopie aux urnes lundi pour des élections législatives    TAKFARINAS,DANSE AVEC L'HISTOIRE    LE VIOL, UN MARQUEUR INDELEBILE    Deux morts déplorés à Zéralda    RCA – MOB : Décisif pour les play-offs    Mouloudia d'Alger : Bensaha, Allati et Rebiai lynchés à l'entraînement    Ath Kouffi (Tizi Ouzou) : Les villageois réalisent un projet d'AEP    Héliopolis a été le théâtre d'un génocide    DES CHOIX ET DES ACTES    Infrastructures scolaires, centres de santé, sûretés urbaines...: D'importants équipements publics dans les nouveaux pôles urbains    Logements promotionnels publics: Ouverture de l'opération de souscription dans 39 wilayas    Journaliste: être ou ne pas être (II/II)    Bengrina souffle le chaud et le froid    Le dialogue comme seule alternative    Le défi que s'apprête à réussir le gouvernement    La cybercriminalité dans le viseur de l'Algérie    Chanegriha reçoit une délégation russe    Le Niger rouvre ses frontières terrestres    Trois personnes tuées dans une attaque armée dans l'Est du pays    Une édition sous le signe de l'espoir    L'activité culturelle reprend de plus belle    Un programme artistique riche    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'avocat américain Jared Genser se joint à l'équipe de défense de la militante sahraouie Soltana Khaya
Publié dans Algérie Presse Service le 15 - 05 - 2021

L'éminent avocat international des droits de l'homme, Jared Genser, a annoncé qu'il se joignait à l'équipe de défense de la militante sahraouie Sultana Khaya, appelant la communauté internationale à accorder une attention particulière à son cas et à tenir le Maroc pour responsable de sa violation flagrante des droits de l'homme.
Dans un communiqué relayé samedi par des médias, Me. Jared Genser, a annoncé qu'il va assurer la défense de Khaya. "C'est un grand privilège pour moi de se joindre à l'équipe de défense de Sultana Khaya en tant qu'avocat international", a-t-il écrit.
Sa détention et les mauvais traitements qu'elle subit - qui violent de nombreuses dispositions du droit international - sont clairement liés à sa critique ouverte du gouvernement marocain et à son activisme pacifique en faveur de l'autodétermination sahraouie. Son équipe et moi travaillerons sans relâche pour dénoncer cette injustice et plaider pour sa libération immédiate ", a-t-il ajouté.
"Je suis impressionné par la force de Soltana face à un traitement aussi horrible, mais je crains aussi pour sa vie", a déclaré, par ailleurs, Tone Sorfonn Moe, professeur norvégien des droits de l'homme, faisant également partie de l'équipe de défense internationale de Khaya aux côtés du professeur de droit norvégien, et ancien président et membre du Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire, Mads Andenaes.
La récente "descente (policière) marque une escalade intense et très préoccupante des mauvais traitements infligés par les autorités marocaines à Soltana et à sa famille, et je crains que leur comportement ne continue de s'aggraver. Il est vital que la communauté internationale accorde une attention particulière à son cas, ainsi qu'à ceux d'autres militants sahraouis, et tient le Maroc responsable de sa violation flagrante des droits de l'homme et du droit humanitaire", a-t-il plaidé.
Khaya était placée en résidence surveillée par les autorités de l'occupation marocaine à Boujdour, au Sahara occidental depuis novembre 2020.
La militante du droit du Sahara occidental à l'autodétermination, est depuis longtemps la cible des autorités marocaines. Elle a été déjà torturée à plusieurs reprises, et violemment battue par la police lors d'une manifestation pacifique en 2007 au cours de laquelle elle a perdu son œil droit
Depuis le 19 novembre 2020, la militante sahraouie a été assignée à résidence sans justification et menacée de tortures si elle quittait les lieux.
Au cours des six derniers mois, les forces marocaines ont pris d'assaut sa maison sans mandat et y jeté des substances nocives et coupé l'électricité.
La militante menacée de mort et privée de soins, a été agressée physiquement, harcelée ainsi que d'autres personnes présentes dans la maison.
La situation s'est brusquement aggravée ces derniers jours dans le cadre d'une répression plus large des militants sahraouis dans les territoires occupés. Le 10 mai, la police a fait une descente au domicile de Khaya et a expulsé trois militants des droits humains qui vivaient avec la famille.
La police a placé les trois militants en garde à vue, torturés pendant plusieurs heures puis abandonnés dans une partie reculée du désert.
Dans la nuit du 11 mai, la police marocaine a de nouveau fait irruption dans le domicile de Khaya. Bien qu'elle ait tenté de s'échapper et de demander de l'aide, la police l'a traînée dans la maison. Elle souffre encore de beaucoup des blessures infligées lors de l'attaque.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.