Mohammed VI invité au Sommet arabe d'Alger    Real : Un gros chèque pour le recrutement    Accidents de la circulation: 45 morts et 1245 blessés en une semaine    Organisation à Londres du Festival algérien des arts et de la culture "Dz Fest"    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Déclaration de politique générale du Gouvernement: Une politique sociale "efficiente" et "équitable"    Mostaganem: lancement de la 53e édition du Festival culturel national du théâtre amateur    Festival national du Malouf de Constantine: le chant traditionnel authentique ravive la scène artistique    Médicaments: Aaon évoque avec une délégation du Snapo l'amélioration de l'approvisionnement    Football: la DGSN prend des mesures en prévision du match Algérie-Nigéria    Juventus : Paredes n'avait pas de contact avec Mbappé    OL : Cherki veut plus de temps de jeu    Le wali, homme-orchestre    Développement local: Passer d'une gestion administrative à une gestion économique    Football Algérie-Nigéria aujourd'hui à 20h00: Un nouveau test à exploiter    Un choc nucléaire inévitable ?    Transport universitaire: L'application «MyBus» lancée en octobre    Santé: 11 décès par rage en 2021    El Kerma: Ouverture du marché de gros de poisson le mois prochain    Youssef: Al-Qaradaoui est mort    Algérie-Russie: Ouverture demain de la 10e Commission mixte économique    Réunion gouvernement-walis: Les équilibres financiers au vert    Peaux de banane !    Brèves Omnisports    Bouloussa meilleur algérien au classement mondial    La bombe Benkirane    Mohammed VI: le Noriega du Maghreb    Les étudiants en costume de startupeurs    Un coup de piston et...    De la drogue et de la pédophilie    «Tous les indicateurs sont positifs»    De charmante hôtesse, à femme violentée!    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Du coke russe pour le haut-fourneau    Strictes recommandations aux commis de l'état    Le plan de Benzema    «Les Algériens n'admettent pas la mémoire sélective»    Proposition pour la création de marchés de l'art    Quand la science se combine au religieux    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Sommet arabe: les dirigeants arabes confirment leur participation    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Des cadeaux attendrissants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rezig invite les opérateurs économiques jordaniens à investir en Algérie
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 06 - 2022

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, a invité dimanche à Alger les opérateurs économiques jordaniens à saisir les opportunités d'investissement qu'offre l'Algérie dans divers domaines pour établir des partenariats pérennes et promouvoir la croissance économique.
Lors du Forum d'affaires algéro-jordanien tenu à Alger avec la participation d'opérateurs économiques des deux pays dans différents domaines, M. Rezig a souligné l'importance de saisir les opportunités d'investissement et les avantages qu'offre le climat des affaires en Algérie pour concrétiser un partenariat effectif et pérenne, rappelant l'orientation de l'Algérie visant à asseoir une politique de développement durable à travers l'amendement de certaines lois et la promulgation d'autres pour appuyer et développer les activités économiques.
Dans ce cadre, le ministre a fait savoir que le gouvernement avait opéré une série de réformes relatives au renouveau économique, en sus de la réforme financière en vue de créer un climat des affaires transparent qui encourage les investissements étrangers et l'entrepreneuriat, comme en témoigne, a-t-il dit, la suppression de la règle 49/51 pour la plupart des secteurs à l'exception des secteurs stratégiques.
M. Rezig a également mis l'accent sur le renforcement du rôle de la diplomatie économique dans le développement des relations bilatérales avec les différents partenaires.
Le ministre a rappelé que le Royaume hachémite de Jordanie est le sixième partenaire de l'Algérie au plan arabe, avec un volume global des échanges commerciaux de 219,24 millions Usd en 2021, dont 101,31 millions Usd d'exportations algériennes, contre 117,93 millions Usd d'importations.
D'importantes opportunités s'offrent notamment dans les domaines du Commerce et de l'investissement, a soutenu M. Rezig, jugeant nécessaire de définir les objectifs et les nouvelles perspectives afin de développer les relations bilatérales selon le principe gagnant-gagnant.
L'organisation du forum d'affaires algéro-jordanien est à même d'asseoir les fondements de nouveaux partenariats, d'ouvrir de larges perspectives de coopération, et de lancer des projets communs mutuellement bénéfiques, a-t-il souligné.
Des perspectives de coopération économique et d'investissement s'annoncent "prometteuses" entre l'Algérie et la Jordanie, eu égard aux potentialités que recèlent les deux pays, d'autant plus que l'Algérie, de par sa position géographique, constitue une porte sur le continent africain.
De son côté, le ministre jordanien de l'Industrie et du Commerce, Youcef Chemali s'est félicité des réformes adoptées par l'Algérie à l'effet d'encourager l'investissement étranger et de relancer la croissance économique, appelant à la nécessité de redoubler d'efforts pour intensifier les échanges commerciaux entre les deux pays.
Il faudra également réaliser l'intégration commerciale et économique entre l'Algérie et la Jordanie en usant de mécanismes efficaces et concrets au mieux des intérêts communs, a-t-il recommandé.
Dans son intervention, le président de la Chambre algérienne de commerce et d'industrie (CACI), Chebab Tayeb a souligné que l'Algérie aspire à créer un climat attractif des investissements étrangers pour construire une économie forte dans divers secteurs, à travers la promulgation de lois dans les secteurs du commerce et de l'industrie pour impulser davantage l'économie nationale.
A cet effet, il a salué la nouvelle loi sur l'investissement qui accorde des facilités et des privilèges aux investisseurs dans de larges secteurs pour impulser davantage l'économie nationale et diversifier ses sources, précisant que l'Algérie offre des avantages qui encouragent les investisseurs étrangers à placer leurs capitaux et réaliser des profits.
L'Algérie discute avec la Jordanie de la possibilité d'établir un partenariat réel et durable dans divers domaines pour faire face aux futurs défis économiques, a-t-il ajouté, appelant les opérateurs jordaniens à examiner les voies de partenariat et de coopération avec leurs homologues algériens.
Pour sa part, le président des Chambres d'industrie de Jordanie et d'Amman, Fathi Al-Jaghbir a mis l'accent sur la nécessité de relancer le partenariat arabe pour réaliser l'intégration et la coopération et impulser la croissance économique dans tous les domaines.
Il a également rappelé l'importance d'entreprendre les démarches nécessaires en vue de relever les divers défis économiques, particulièrement dans le cadre des mutations enregistrées à travers le monde.
Lors de ce forum organisé au siège de la CACI, des rencontres bilatérales ont eu lieu entre les opérateurs algériens et jordaniens pour examiner et discuter des voies de partenariat et de coopération dans les divers secteurs créateurs de richesse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.