Le Tribunal militaire de Blida rejette la demande de libération provisoire de Louisa Hanoune    Le Barça n'avait jamais laissé le Real aussi loin derrière    CRISE POLITIQUE EN ALGERIE : Gaïd Salah insiste sur la tenue de la présidentielle    TRIBUNAL DE BIR MOURAD RAIS : Le procès d'Ali Haddad reporté    En bref…    Juventus : Allegri donne la raison de son départ    Report du procès de l'homme d'affaires Ali Haddad au 3 juin prochain    CLASSEMENT ANNUEL ETABLI PAR L'HEBDOMADAIRE JEUNE AFRIQUE : Le Peuple algérien le plus influent d'Afrique    Constantine et Skikda : Les universitaires célèbrent le 19 Mai dans la rue    Les étudiants marchent dans des rues quadrillées    EXAMENS DE FIN D'ANNEE A MASCARA : Plus de 45.000 candidats face aux épreuves    Les pharmaciens d'officine protestent    Unions de wilaya UGTA : Les travailleurs appellent à une grève générale le 22 mai    Egypte: attentat contre des touristes près des pyramides    Pétrole: le panier de l'Opep se maintient plus de à 72 dollars le baril    Bélaïd et Sahli aux côtés d'une pléthore de plaisantins    Manœuvres saoudiennes et émiraties    La contestation veut un civil à la tête de la transition    Ankara va produire les S-500 avec Moscou    L'appui de Benflis    Quelques vérités bonnes à dire    Le NAHD dans tous les esprits    L'ES Tadjenant dernier qualifié pour les demi-finales    Le GS Pétroliers s'offre son 20e championnat d'Algérie    Mahrez : "Je retiens cette fin de saison ..."    M'bolhi rejoindra le CTN avant le 27 mai    «Il y a eu un manque de rigueur dans la formation des enseignants»    Les bénéficiaires peuvent contracter un nouveau prêt    Réflexion et débats au programme à Oran    Nette diminution des cas en 2018    Le nouveau directeur contesté    Appel à un dialogue "franc" avec l'institution militaire    ACTUCULT    Les antiquités en péril recherchent désespérément un nouveau musée    Tajine malsouka au poulet    Cheveux d'ange au miel    Ces chantiers qui n'en finissent pas    Du talent à revendre    On vous le dit    L'armée syrienne dément avoir utilisé des armes chimiques à Lattaquié    Chacha TV pourra-t-il concurrencer Netflix en Algérie?    Les joueurs en grève    Le drapeau palestinien flotte sur l'Eurovision    Almodovar ne tourne pas rond, tant mieux!    Jusqu'au bout de la nuit à Tizi Ouzou    "Une tempête" aux Glycines    Gaïd Salah peaufine sa réponse    Des législatives sur fond d'enjeu climatique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La BAD sollicite la communauté d'affaires en Algérie
En perspective du Forum Africain d'investissement
Publié dans El Watan le 17 - 07 - 2018

La Banque africaine de développement (BAD) procédera, le 29 juillet à Alger, à la présentation du Forum d'investissement africain, Africa Investment Forum (AIF), qui se tiendra à Johannesburg du 7 au 9 novembre 2018.
La visite de la délégation de la BAD vise à impliquer activement le secteur privé en Algérie, au même titre que la communauté des affaires à travers tous les pays africains, en vue de faciliter les projets à même de transformer le continent, et encourager les entrepreneurs à adhérer au «premier marché de l'investissement en Afrique».
Pour la BAD, il s'agit de «renforcer la coopération avec le secteur privé et stimuler l'investissement dans des secteurs d'intérêt stratégique». L'AIF se veut, en outre, «une plateforme multipartite et pluridisciplinaire destinée à appuyer l'instruction de projets jusqu'au financement, à lever des capitaux et à accélérer le bouclage financier desdits projets».
Selon Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement, «il n'y aura pas de discours politique» lors de l'AIF. Celui-ci est conçu non pas comme «un forum de discussion» mais plutôt comme «un espace ouvert qui vise à coordonner les efforts des institutions multilatérales, des gouvernements et du secteur privé afin d'améliorer une réserve de projets à même de transformer le continent».
Selon les organisateurs, le premier Forum sur l'investissement en Afrique vise à «faciliter les interactions africaines, afin de négocier et accélérer les transactions, pour des discussions franches avec les décideurs politiques, afin de façonner l'environnement commercial et réglementaire, ainsi que pour suivre la mise en œuvre des engagements».
Il est à noter que la Société financière internationale (SFI), la Banque mondiale, la Banque interaméricaine de développement, la Banque islamique de développement et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, entre autres, collaborent avec la BAD sur la plateforme AIF, en vue de mettre en place une «plateforme de cogarantie mutualisée» pour minimiser les risques sur les pratiques commerciales éthiques en Afrique.
Selon les perspectives économiques en Afrique 2018 de la BAD, les besoins en infrastructure de l'Afrique, par exemple, s'élèvent à 130-170 milliards de dollars/an, d'où l'importance du Forum sur l'investissement en Afrique en tant que plateforme permettant de booster les projets communs, en engageant activement le secteur privé africain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.