Université Blida 1 : Séjour d'études en Allemagne des étudiants en gestion des déchets    Baccalauréat 2019 à Médéa : L'heure de vérité pour les 12 566 candidats    Médéa : La place du 1er Novembre fait pitié    Des astuces pour améliorer naturellement sa vue    Un scandale du foncier industriel à Skikda : Un investisseur «curieusement» écarté et remplacé !    Situation du logement public locatif à Sétif : 10 613 appartements non distribués    Revêtement de la route principale de la commune de Berrahal : Désagréments et soupçon de dilapidation    16e édition du rallye féminin    Parution : Amour sublime, un roman de Abdelkader Gouchène    RC Relizane: Le président Hamri jette l'éponge    Sa gestion sera confiée à une EPIC de wilaya: La plage artificielle des Genêts officiellement ouverte l'été prochain    Une attitude pour le moins équivoque    Justice: L'ex-wali d'Alger et le wali d'El Bayadh sous contrôle judiciaire    DES DIPLOMES COMME ORNEMENT    Bordj Badji-Mokhtar: Deux enfants meurent piqués par des scorpions    Bac 2019: Les maths «abordables» pour certains, «compliquées» pour d'autres    Equipe nationale: Une notable progression est à relever    MC Oran: L'éclaircie n'est pas pour demain    Requête pour un réarmement moral de l'Algérie    Tlemcen: Disparition de la tente géante : Khalida Toumi et Abdelouahab Nourri devant la Justice    CAT: L'Algérien Mohamed Bessaâd élu vice-président    Equipe Nationale : Delort signe son baptême du feu et offre la victoire aux Verts    Sucre: Salariés et betteraviers font pression sur l'Allemagne    Libye : Poursuite des bombardements sur Tripoli malgré les appels au cessez-le-feu    Sénégal : Le "dialogue national" engagé, "nécessaire" ou "jeu de dupes"?    Après une pique à l'Iran : La Royal Navy a-t-elle déployé des troupes en mer d'Oman ?    Dans le respect des dispositions de la constitution : Urgence d'accélerer l'élection présidentielle affirme Gaïd Salah    Ecole supérieure d'infanterie de Cherchell : Sortie de neuf (9) nouvelles promotions d'officiers et de sous-officiers    Prévarication, concussion, corruption, dilapidation    Foire internationale d'Alger : Ouverture de la 52e édition ce mardi avec la participation de 15 pays    Avionneur : Boeing veut réduire la portée et la durée de certains essais    Préparation de la CAN-2019 : L'Algérie bat le Mali (3-2)    Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés    Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    Les personnes sinistrées seront indemnisées    Mohamed Morsi meurt pendant son procès    L'ex-P.-dg du CPA placé sous mandat de dépôt    300 milliards de dollars détournés en 20 ans !    Seat algérie : main-d'oeuvre gratuite pour la première vidange    Le sujet qui fâche    130 millions DA pour l'aménagement de lazaouia de Sidi Cheikh    Des troupes de la Royal Navy déployées dans le golfe d'Oman    L'armée veut imposer sa feuille de route    La procédure de levée de l'immunité parlementaire de Talaï enclenchée    Remise des prix de la meilleure photo    ACTUCULT    L'ex-wali d'Alger Abdelkader Zoukh mis sous contrôle judiciaire    La présidentielle et la lutte contre la corruption, deux priorités pour l'ANP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Forte mobilisation pour le départ des symboles du système à Sidi Bel Abbès
Publié dans El Watan le 26 - 04 - 2019

Plusieurs milliers de manifestants ont envahis la rue aujourd'hui, vendredi 26 avril 2019, à Sidi Bel Abbès, pour la dixième semaine consécutive de protestation.
Ils ont, comme à l'accoutumée, sillonné les principales artères de la ville dans une ambiance festive et de manière pacifique.
C'est vers 14 h que les premiers manifestants ont commencé à converger vers la place principale du 1e Novembre (ex-Carnot) où un tifo géant verts, blanc et rouge, aux couleurs de l'emblème national, a été déployé par des centaines de citoyens.
Il a été confectionné et mis en place par de jeunes manifestants pour marquer la symbolique de cette révolution du sourire qui ne cesse d'étonner de par la créativité de ses principaux animateurs.
« L'idée a germé la semaine passée lors du spectacle de rue Jib fenek (ramènes ton art et rejoins nous, ndlr). Jib fenek est un espace de libre parole qu'anime chaque jeudi des artistes et des étudiants des beaux arts sur la place Carnot », explique Abbès, l'inventable homme de théâtre du centre de la ville.
Lui et ses amis du hirak ont encore démontré hier, aux cotés des manifestants, un grand sens de l'organisation et un degré élevé de conscience politique. Des manifestants venus avec des pancartes sur lesquelles étaient écrit : « FLN au musée », « Algérie libre et démocratique », « Sortons tous pour qu'ils partent tous ».
« Chaab yourid tjibou Said (le peuple veut juger Said Bouteflika)», « tetnahaw ga3 (dégagez tous) », « Ni Gaid, ni Bensalah ni le gouvernement de Bedoui », « tethasbou ga3 (Vous allez tous devoir rendre des comptes)» sont, entre autres, les slogans scandés par une impressionnante foule composée de femmes, de personnes âgées et de beaucoup de jeunes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.