ARRIVES AU PORT DE MOSTAGANEM EN 2019 : L'usine Tahkout demande le déblocage de sa marchandise    AUTOMOBILE : Les premières voitures Peugeot dès janvier 2020    Zetchi écarté de la photo souvenir    AIN TEMOUCHENT : Un train de voyageurs percute un semi-remorque    «Le meilleur moyen de procurer de la joie au peuple est de gagner des titres»    Officiel : Bennacer à Milan pour la visite médicale !    Loukal appelle L'OFID à poursuivre ses efforts    Les auteurs du cambriolage neutralisés    Résultats du BAC : Session de juin 2019 à Aïn Témouchent    La fanfare de la Protection civile égaye les annabis    Affaire Tahkout : Le wali d'El Bayadh Mohamed Khenfar auditionné à la Cour suprême    Zinédine Zidane félicite l'Algérie    Renard, c'est fini !    L'Algérie dans le groupe A avec le pays hôte    Djemaï boude ?    Un dialogue, deux approches    Un calvaire quotidien pour les populations    Un jeune de 18 ans meurt noyé à Oued Fragha    Des habitants de Kendoula ferment la route    L'autre casse-tête pour le gouvernement    ACTUCULT    Le faux débat sur les langues en Algérie    "La présidentielle a pour vocation de désigner un autre potentat"    L'intruse    La majorité des Français trouve le phénomène "normal"    Le Forum France-Algérie se joint à l'appel du mouvement associatif    Essebsi refuse de ratifier la nouvelle loi électorale    Le dialogue politique au point mort    Rassemblement de soutien aux détenus d'opinion    Plus de 7530 microentreprises créées    Le calvaire des usagers à Draâ Ben-Khedda    Les travailleurs de l'ADE menacent de couper l'eau    Une chaîne de télé franco-algérienne sera lancée en 2020    Jack Lang : "Nous sommes tous un peu algériens"    L'Ukrainienne Juicy M en guest star au Blackout Festival    France : Un quai baptisé Josette et Maurice Audin à Aubervilliers    Bouira : Hausse des piqûres de scorpions    Une cache d'armes et de munitions découverte à Tamanrasset    Guterres appelle à des partenariats plus forts pour les transitions post-conflits    La liste des accusations s'élargit    De la conquête par Tarik Ibn Ziad aux principautés    Vers la réhabilitation du vieux lycée technique    Wilaya d'Alger: Large campagne de nettoiement des cités des communes d'El Harrach    Lac Tchad : Boko Haram continue à faire des morts et des milliers de réfugiés    Aïd El Adha: Fixation de points de vente de bétail contrôlés à travers le pays    Les exigences de "l'Alternative démocratique"    Des centaines de fans coincés au Caire    Le blocage du pétrolier algérien a duré 1h15mn    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





31e année consécutive de rentabilité
Le groupe émirates publie ses résultats
Publié dans El Watan le 13 - 05 - 2019

Le groupe Emirates annonce dans un communiqué de presse envoyé à El Watan sa 31e année consécutive de rentabilité et d'expansion régulière de l'activité. Le bénéfice du groupe Emirates, tel qu'il ressort du rapport annuel 2018-2019, s'inscrit à 2,3 milliards AED (631 millions dollars) pour l'exercice clos le 31 mars 2019, en retrait de 44% par rapport à l'année précédente.
Le chiffre d'affaires du groupe ressort à 109,3 milliards AED (29,8 milliards dollars), en progression de 7% par rapport à l'exercice précédent. La trésorerie du Groupe s'établit à 22,2 milliards AED (6 milliards dollars), en recul de 13%, du fait principalement d'investissements importants soutenant l'activité, et notamment d'acquisitions significatives, et du paiement du dividende de l'année dernière pour un montant de 2 milliards AED (545 millions dollars).
Le bénéfice réalisé a permis au groupe de déclarer le versement d'un dividende de 500 millions AED (136 millions dollars) au profit de la société Investment Corporation of Dubai au titre de l'exercice 2018-2019. Son Altesse le Cheikh Ahmed Bin Saeed Al Maktoum, président-directeur général d'Emirates Airline et du groupe, a déclaré : «2018-19 a été une année difficile et nos performances n'ont pas été à la hauteur de nos espérances. La hausse des cours du pétrole et le raffermissement du dollar ont pesé sur nos résultats, alors même que la concurrence s'intensifiait sur nos principaux marchés.» Il semble, selon lui, «que l'on assiste à une inversion de la tendance de la demande mondiale de fret aérien, qui était en légère augmentation l'année dernière, tandis que la demande de voyages a faibli, en particulier dans notre région, ce qui affecte à la fois dnata et Emirates».
Les coûts du carburant sont l'une des dépenses opérationnelles les plus importantes des compagnies aériennes. La compagnie continue de déployer son énergie pour relever les défis et saisir les opportunités. L'objectif reste de bâtir une entreprise rentable, durable et responsable basée à Dubaï. Au cours de l'exercice, Emirates a inauguré trois nouvelles destinations pour les passagers : London Stansted (Royaume-Uni), Santiago (Chili) et Edimbourg (Ecosse), et rouvert la liaison avec Sabiha Gokcen (Turquie). La compagnie a également augmenté ses liaisons vers 14 destinations existantes et ses capacités vers six destinations, proposant à ses clients davantage de choix horaires et de correspondances.
La compagnie évolue dans un contexte de hausse des coûts du carburant et des fluctuations monétaires défavorables. «Les résultats n'ont pas été faciles», a déclaré Le président d'Emirates, Tim Clark, lors du Salon Arabian Travel Market à Dubaï, qui a dévoilé en partie les orientations du transporteur. «Nous avons réussi à obtenir des résultats positifs, même si ce n'est pas aussi bon que par le passé». La compagnie aérienne ne développe plus le rythme de croissance, en raison de problèmes géopolitiques au Moyen-Orient et ailleurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.