Belaili : "Les supporteurs nous ont motivé et le prochain défi est de battre le Sénégal"    La SDC de Biskra nous écrit :    Les changements que vous allez observer en menant une vie sans boissons gazeuses    Bensebaini : "Cette victoire va nous donner de la confiance pour la suite"    Nouvelles de l'Ouest    Ammal : Une cinquantaine de familles oubliées du relogement    Cité des 800 logements : Le projet de rénovation non encore entamé    Annoncée pour cet été à la Casbah : Où en est l'opération d'ouverture d'espaces pour l'artisanat ?    Abderrahmane Hadj-Nacer: Les contours d'une sortie de crise «acceptable par l'armée et le Hirak»    L'ATTENTE ET LES EXIGENCES DE SOI AUSSI    CRB Abdelmalek Ramdane: La présidente du club dénonce un complot    CAN-2019: Maroc 1 - Namibie 0 - Les Marocains ont sué    Groupe E : Mali-Mauritanie, aujourd'hui à 21h00: Gare à l'excès de confiance !    Financement non conventionnel: L'Algérie renonce à la planche à billets    Tlemcen: L'ex-PDG d'Algérie Télécom devant le parquet général jeudi    Habitat: L'agrément des promoteurs immobiliers désormais du ressort des walis    Un projet pour la réhabilitation de la voirie à Haï Derb: 15 immeubles menaçant ruine toujours occupés par des mal-logés    Sept plaquettes de kif saisies, quatre arrestations    Chaleur caniculaire sur l'Est et le Sud    Gaïd Salah tempête mais le peuple décrète    Les papys font de la résistance    Entretien : La Tunisie et Naïm Sliti veulent "passer un cap"    USM Alger : La dette estimée à 104 milliards de centimes    Situation sécuritaire au Mali: L'armée renforce sa présence territoriale    Suite aux tensions des derniers jours : L'Iran lance un avertissement ferme aux USA    Police aux frontières : Des instructions pour fournir les meilleures prestations sécuritaires au citoyen    Compromis fraternel    "La banqueroute de Lehman Brothers paraîtra une simple gaminerie": Deutsche Bank lutte pour sa survie ?    Bourses : L'Europe termine en baisse avec les tensions USA-Iran    Alger : 40 milliards de centimes pour reconstruire le marché des "Trois horloges" à Bab El Oued    Avec une croissance à la peine : Le marché pétrolier s'inquiète de la demande    Sahara occidental : Des eurodéputés interpellent le Maroc sur le sort de militants sahraouis    Les Houthis affirment avoirabattu un avion militaire saoudien    Place au bilan    Reddition d'un terroriste    Mandat de dépôt pour 18 manifestants    Un putsch met fin au FFS du général Toufik    17 manifestants envoyés à la prison d'El Harrach pour port du drapeau amazigh    Nécessité d'une stratégie «intégrée» de lutte contre la violence et le terrorisme    Le front de l'opposition s'élargit    Les journalistes de Dzaïr News veulent sauver leur média    «Incha'Allah des surprises à Alger !»    Premier tour de l'élection présidentielle en Mauritanie : Un général favori pour succéder à un général ?    Nouvelles d'Oran    Culte : Un jeune Chrétien condamné à Akbou    L'unité, première arme    En finir avec l'indigénat néocolonial    Donald Trump, Président pour l'éternité ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Non à la mascarade électorale du 4 juillet 2019»
Marche des étudiants à Tizi Ouzou
Publié dans El Watan le 22 - 05 - 2019

La communauté estudiantine a organisé une marche, hier, dans la ville des Genêts pour manifester le soutien de cette frange de la société à ces millions de citoyens qui exigent le départ pur et simple des décideurs.
La protestation estudiantine pour réclamer le départ du système continue à Tizi Ouzou, où les étudiants de l'université Mouloud Mammeri ne cessent d'investir la rue, chaque semaine, dans le sillage du mouvement populaire enclenché le 22 février dernier. La communauté estudiantine a organisé ainsi une marche, hier, dans la ville des Genêts, afin de rester dans la dynamique de la mobilisation des campus, chaque mardi, pour manifester le soutien de cette frange de la société à ces millions de citoyens qui exigent le départ pur et simple des décideurs.
Malgré la chaleur et l'éprouvante journée de jeûne, des étudiants de différentes facultés de l'UMMTO ont battu le pavé, comme chaque semaine, dans les ruelles de la capitale du Djurdjura pour réaffirmer leur détermination jusqu'à, crient-ils, «la chute de la caste au pouvoir».
La marche s'est ébranlée à l'intérieur du campus universitaire de Hasnaoua, vers 12h, pour se diriger vers la montée du stade du 1er Novembre, où les manifestants se sont organisés en carrés, mettant en avant l'emblème national et le drapeau amazigh. Au fur et à mesure que la procession avançait, des étudiants rejoignaient la marche.
Des banderoles et des pancartes sur lesquelles on pouvait lire les principaux mots d'ordre du mouvement populaire ont été mises en avant. «Pour la dissolution de l'APN, du Sénat et du Conseil de la nation», «Non à la mascarade électorale du 4 juillet 2019», «Le temps a vomi votre mensonge» et «Système dégage» sont, entre autres, les slogans brandis par les marcheurs qui ont poursuivi leur action jusqu'au mémorial des martyrs de la Guerre de Libération nationale, en face de l'ancienne gare routière, et ce, avant de se disperser dans le calme.
Par ailleurs, il est utile de rappeler que l'université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou connaît une intense activité dans le cadre des débats sur la transition démocratique. Des rencontres animées par des universitaires et des personnalités politiques sont organisées par les enseignants et les étudiants de l'UMMTO.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.