La clôture de la campagne référendaire mise en exergue par ses animateurs    Le projet d'amendement constitutionnel est bâti sur des bases garantissant l'équilibre des pouvoirs"    Projet d'amendement de la Constitution : assurer la construction de la confiance citoyen-institutions de l'Etat    L'amendement constitutionnel érige la société civile en porte-voix du peuple    Ces aliments trop sucrés qu'on ne soupçonne pas forcément    L'amendement de la Constitution: réaliser les objectifs ambitieux pour les enfants de l'Algérie    Real : Benzema égale un record de Messi    Liverpool : la blessure de Fabinho inquiète Klopp    Tlemcen: Deux ministres, des annonces et des promesses    Blida: Le ministre du Commerce incite les industriels à se préparer à l'exportation    Ligue des champions d'Europe: Gros suspense à Turin et Manchester    JS Kabylie: Zelfani mise sur le tournoi d'Alger    FAF: L'AGO a adopté les bilans    UN COMBAT CONTRE SOI    Covid-19: «Le retour au confinement partiel n'est pas exclu»    Recrudescence des cas de Covid-19: Hôpitaux : retour à la case départ ?    Le Vote Des Expatriés En Question    L'état de santé du président n'est pas inquiétant    Les produits pétroliers disponibles durant les fêtes d'El Mawlid Ennabaoui et du 1er novembre    Le procès de Zoukh, l'ex-wali d'Alger, reporté au 17 novembre    287 nouveaux cas en Algérie    L'Algérie saura relever tous les défis auxquels elle fait face et s'en sortira plus forte    Djerad inaugure la 1re Conférence nationale sur l'oeuvre de Malek Bennabi    Sahara occidental/Minurso: réunion mercredi du Conseil de sécurité    Sahara occidental : l'ONU doit obliger le Maroc à fermer la brèche illégale à El-Guerguerat    FAF: Zetchi évasif sur la question du deuxième mandat    L'amendement de la Constitution, un moyen de réaliser les objectifs ambitieux pour les enfants de l'Algérie    Projet d'amendement de la Constitution : le référendum, une opportunité pour tracer les contours de l'Algérie nouvelle    Covid-19: 287 nouveaux cas, 171 guérisons et 9 décès    BECHAR : Tentative de suicide par immolation    REVISION DE LA CONSTITUTION : La campagne électorale s'achève aujourd'hui    FETE DE LA REVOLUTION :La journée du dimanche prochain chômée et payée    CELEBRATION DU MAWLID ENNABAWI : Appel au strict respect des mesures préventives    Economie d'énergie : nécessité d'un nouveau mode de consommation du citoyen    Les arabes, les musulmans et la vie sans camembert Président    Actucult    Mine de Phosphate à Bir El Ater (Tébessa) : Un projet pour décongestionner le trafic routier    Village le plus propre de Béjaïa : «A Aguemoune Nat Amar, nous avons toujours été propres et organisés»    Le Real de Madrid doit réagir    Reprise des négociations tripartites aujourd'hui    La comptabilité analytique au sein des entreprises en vue d'assuer l'accès aux marchés extérieurs    Une troisième tentative de cessez-le-feu vole en éclats    BMS Corona    Une majorité de Soudanais contre la normalisation avec Israël    L'ENCRE ET L'HISTOIRE    Choc inévitable ?    Tlemcen: L'Institut français relance ses activités    Tiaret: La radio locale souffle sa 22e bougie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tizi Ouzou : Les distributeurs de lait saisissent les autorités
Publié dans El Watan le 17 - 09 - 2020

Les distributeurs de lait de la wilaya de Tizi Ouzou réclament la révision à la hausse de la marge bénéficiaire qu'ils perçoivent sur le litre collecté. Ils demandent aussi l'établissement d'une carte fellah au lieu d'un registre de commerce pour les distributeurs.
Dans un courrier adressé au président de la République, le représentant de la fédération des distributeurs de lait à Tizi Ouzou, affiliée à l'UGCAA estime que la faible marge bénéficiaire menace la profession.
Il note en effet que «la profession accumule depuis quelques années de multiples contraintes qui sont en train de provoquer l'exaspération des distributeurs de lait et qui risquent à court terme de provoquer la disparition de l'activité», rappelant la non rentabilité du métier étant donné que «la marge bénéficiaire qui ne dépasse pas 0,90 da par sachet, n'a pas évolué depuis 20 années».
Le représentant des distributeurs de lait souligne au passage les nombreuses charges dont ils doivent s'acquitter comme c'est le cas des cotisations à la Casnos, les impôts ou encore l'assurance pour les véhicules.
En plus de ces charges, les déplacements nécessitent plus de dépenses notamment depuis la hausse des prix des carburants, affirme-t-on. «Les distributeurs sont contraints à des déplacements dans d'autres wilayas où sont implantées les laiteries.
La marge bénéficiaire actuelle ne permet pas de couvrir les coûts du transport», a-t-on affirmé dans la lettre au Président, où le représentant de la profession à Tizi Ouzou estime que «les distances parcourues par nos distributeurs, dépassent des fois les 600 km, afin de rendre accessible aux citoyens ce produit de première nécessité».
D'autre part, les distributeurs de lait demandent aussi l'établissement de la carte fellah au lieu du registre de commerce, «étant donné que la subvention est accordée par le ministère de l'agriculture», soulignent-t-ils. Il y a lieu de noter que ces revendications datent de nombreuses années, et que les courriers se sont multipliés pour interpeller les instances concernées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.