Bouira : Deux manifestants placés sous mandat de dépôt    L'Agence nationale du sang célèbre la Journée mondiale du donneur de sang    Hand/ Championnat Excellence (messieurs) : le GS Pétroliers déclare forfait pour les play-offs    Logements AADL: des instructions pour l'examen de la 2ème vague de recours des souscripteurs de l'AADL 2013    Enseignement professionnel: création d'un centre de formation dans les énergies renouvelables à Cherchell    Coronavirus: 354 nouveaux cas, 242 guérisons et 8 décès    11.000 policiers mobilisés pour garantir la couverture sécuritaire des épreuves du BEM    Dossier sahraoui: le Maroc enchaine les camouflets    Coupe Billie Jean King: "On s'attend à un niveau assez élevé"    Espagne : Luis Enrique envoie un message à Eriksen    La 26e journée se jouera vendredi et samedi    L'Algérien Fethi Nourine (-73 kg) qualifié aux JO de Tokyo    El-Hamri cale au mauvais moment    Vive polémique entre Macron et Johnson    28 millions de dollars pour un vol dans l'espace avec Jeff Bezos    Des mesures spéciales au niveau des plages ?    Le record mondial de l'association Errakim de Médéa    L'Unicef et l'OIT promettent d'éliminer le travail des enfants    Sonatrach et des sociétés danoises en quête de partenariats    Choc et impact !    La saturation risque de compromettre les programmes de logements    Un déficit de 45% de la production céréalière    3 soldats tués et 4 autres blessés    CES LOIS QUI FONT LE LIT DU FEMINICIDE    Cité Kouhil Lakhdar à Constantine : Un nouvel effondrement inquiète les habitants    3400 affaires élucidées et 3799 suspects arrêtés en mai dernier    AEP à Alger : Instructions fermes pour un approvisionnement régulier    Vaccination contre la Covid à Annaba : 41% de la population ciblée touchés    La Journée nationale de l'artiste célébrée    Le ministère de la Communication retire l'accréditation à France 24    Ministère des Finances: L'économie se remet progressivement de la crise Covid-19    Tiaret - Foncier industriel : 24 hectares inexploités récupérés    DNA - Ligue 2: Les probabilités à deux journées de la fin    En attendant la proclamation des résultats: Un taux de participation de 30,20% aux législatives    Tribulations d'un raboteur d'urnes !    L'Egypte rejette les mesures unilatérales de l'Ethiopie    Moyenne du taux de participation de 30,20 %    Le FLN «rafle la mise»    La longue nuit du dépouillement    Le discours politique sans impact    «C'est un jour heureux pour l'Algérie»    Le choc post-traumatique de la barbarie israélienne    «Je deviens Ifru Nomade!»    Un livre sur les victimes des traumatismes    Premier festival sur les plantes médicinales en Algérie    Un colloque virtuel sur l'économie informelle et les inégalités de genre    Le livre sur la question kabyle disponible en Algérie    Me Abdelkrim Khaldi tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ahcène Mariche. poète et auteur : «Mes livres sont des supports didactiques»
Publié dans El Watan le 16 - 05 - 2021

Professeur d'enseignement moyen, Ahcène Mariche, originaire de Tizi Rached, dans la wilaya de Tizi Ouzou, est un poète et auteur de plusieurs publications. Il a, entre autres, à son actif trois contes, un ouvrage de poésie pédagogique et un livre de 7020 proverbes en kabyle.

Entretien réalisé par Hafid Azzouzi

-Vous avez édité récemment quatre publications portant sur des jeux culturels et pédagogiques. Pouvez-vous nous parler de ces ouvrages ?
Ces quatre ouvrages sont des jeux culturels et pédagogiques avec des cartes dans des boîtes contenant 50 cartes. 1- Urar s yinnan (jeu avec les citations en kabyle) qui consiste à trouver l'auteur d'une citation des animaux et la 50e carte porte sur les solutions. 2- Timsaaraq (Les devinettes anciennes kabyles). 50 cartes ; 49 cartes sont des devinettes et la 50e porte sur les réponses. 3- Les devinettes de M. Mariche est la version française de mes devinettes que j'ai créées en kabyle). 50 cartes ; 49 cartes sont des devinettes et la 50e porte aussi sur les réponses. 4- Ighersiwen d wayen nnan (Les animaux et leurs citations en cartes avec les images). Les cartes comportent le nom de l'animal, sa photo et sa citation (50 cartes).
-Peut-on savoir quel est le lectorat ciblé par ces cartes ?
Ces jeux sont destinés à la famille algérienne, et ce, pour les rassembler avec leurs enfants, se remémorer et apprendre leur culture. Les enseignants de tamazight et français peuvent les utiliser en classe avec leurs élèves comme moyen didactique et de divertissement. Les enfants peuvent aussi jouer entre eux au lieu de rester collés à leurs tablettes ou téléphones portables. Cela leur permettra de lire, de jouer, de passer le temps et d'apprendre beaucoup de belles choses sur leur culture. Ils apprendront même à utiliser les proverbes et les citations dans leurs discussions. Les enseignants de tamazight et leurs inspecteurs ont vraiment aimé cette idée quand je leur ai présenté ces quatre jeux culturels et pédagogiques. Ces jeux, je les ai traduits en français, anglais et arabe et paraîtront aussi dans quelques mois pour qu'ils servent également d'autres enseignants et à véhiculer notre culture dans d'autres langues.
-Vous avez également à votre actif d'autres publications comme Les nuits volubiles, Confidences et mémoires, Contusions et des recueils en tamazight. Pouvez-vous nous retracer votre parcours dans le domaine de l'écriture ?
J'ai commencé à publier mes poèmes aux USA, à l'université de l'Oregon, au printemps 2005. Ici, en Algérie, mon premier livre a été édité en juin 2005, en kabyle, traduit en français. A ce jour, j'ai édité 28 livres en quatre langues, à savoir tamazight, français, anglais et arabe. 17 recueils de poésie, trois contes, quatre devinettes en kabyle et en français, trois citations des animaux, des objets et des organes, un livre de 7020 proverbes en kabyle. J'ai édité deux CD de slam accompagnés de musique avec six instruments. J'ai publié dans six anthologies internationales de poésie, dont deux aux Etats-Unis d'Amérique, en 2005 et 2020, ainsi que quatre en France 2010, 2011, 2012 et 2015.
-Avez-vous d'autres ouvrages en chantier ?
L'année du confinement, je l'ai optimisée au maximum, elle m'a permis de finaliser plein de projets dans divers domaines qui attendaient leur tour. Il s'agit d'un livre de poésie pédagogique en trois langues qui sera un support didactique aux enseignants en raison des approches choisies. Cet ouvrage aidera les enseignants et même les élèves. Un CD de slam est aussi parmi mes travaux en chantier. Il va égayer l'oreille avec mes poèmes en kabyle, accompagnés de musique. Quatre contes en kabyle, traduits en français, anglais et arabe illustrés par plusieurs dessinateurs, destinés à nos enfants, d'autres jeux culturels et pédagogiques avec cartes en quatre langues, deux autres livres de devinettes de ma création en kabyle, traduits en anglais, en français et en arabe, sont aussi en préparation. Mes livres sont généralement des supports didactiques.
-Un mot pour conclure cet entretien ?
Je tiens à remercier tous les amis qui m'ont soutenu et aidé, dont Smaïl Benhamna, Youcef Aouchiche, Farid Rabia, Nabila Goumeziane, Karim Cherief, Mhenna Chaouti...


Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.