Ecole nationale supérieure d'Agronomie: sortie de la 57e promotion d'étudiants    Migrants tués par la police marocaine: "le Maroc essaie d'effacer les preuves de la tragédie"    JM / haltérophilie : l'Algérien Fardjalla au pied du podium à l'épaulé-jeté    JM / Athlétisme (2e journée): résultats techniques des finales    JM /Handball dames/ Gr.A : le point après la 3e et dernière journée    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Deux clubs espagnols se disputent Isco    Feuille de route admissible ?    Nombreux forages et exploitations agricoles raccordés à l'électricité    El Tarf: Renforcement du réseau d'électricité    Pièces de rechange automobiles: «Pas de rupture d'approvisionnement»    Sahara occidental: L'émissaire de l'ONU en tournée dans la région    Tiaret - Match gala pour Tahar Benferhat: Dans l'attente d'un Mémorial    «Les attributions de logements ne vont pas s'arrêter»    Le partage du mouton et du repas    La tenue des gymnastes olympiques et le délire collectif    Libye : des manifestants investissent le siège du Parlement    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Le directeur de l'Anad placé en garde à vue    Le sens et les messages d'un défilé    Le 60ème anniversaire de l'indépendance, "une opportunité pour mettre en relief les réalisations de l'Algérie indépendante"    Makri avance sa proposition    Bilal Afer crée la sensation    Les pros ou les charlatans?    Le bout du tunnel    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    La plaidoirie de Lamamra    Deux repentis de Boko Haram se rendent à l'armée    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    Le Hamas salue un rapport de l'ONU    L'Algérie se dote d'une unité d'insuline    «C'est un superbe cadeau!»    Oran vibre au rythme de la mode algérienne    Il était une fois le rai d'antan!    "L'Algérie est une nation ancienne dont l'authenticité ne peut être mise en doute"    Le renforcement du front interne, un message de fidélité aux martyrs    Lancement de la distribution de 160.000 logements à l'échelle nationale    Des milliers de logements attribués à leurs bénéficiaires dans l'Ouest du pays    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Algérie-Unesco: volonté de renforcer la coopération dans le domaine éducatif    Migrants tués par la police marocaine: la CADHP déplore le recours excessif à la force    Zeroual: l'Algérie a besoin de tous ses enfants pour parachever l'édification d'un Etat moderne    Le DG du journal «Echaab» limogé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    El-Bayadh: Le célèbre «Rakb Sid Cheikh» de retour    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Oran sous psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



COP26 sur le climat : Sale temps pour l'Afrique
Publié dans El Watan le 11 - 11 - 2021

Avec moins de 5% des émissions globales des gaz à effet de serre (GES), l'Afrique est le continent le plus vulnérable face aux effets du réchauffement climatique. Continent n'ayant aucune responsabilité dans le dérèglement climatique, il en subit les effets de plein fouet, comme du reste beaucoup d'autre ailleurs, sans avoir les moyens de s'en prévenir à court terme. Une injustice climatique. Zoom sur ces effets néfastes après 10 jours de négociations à la COP26 qui prendra fin demain.
La vulnérabilité de l'Afrique au changement climatique est due à une série de facteurs, notamment une faible capacité d'adaptation, une forte dépendance aux biens des écosystèmes pour les moyens de subsistance et des systèmes de production agricole moins développés », a indiqué le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat.
Le Giec qui, dans son rapport publié en août 2021, soit 3 mois avant la COP 26, ne cache pas le pessimisme de ses auteurs sur l'avenir de la planète. «Sans une baisse imminente de 43% des émissions des GES, il est impossible de contenir la hausse de la température globale au-dessous de 2,7°C à la fin du siècle.» C'est du reste l'un des enjeux de la Conférence des parties contractantes à la Convention cadre sur le changement climatique (COP 26) qui s'est ouverte pour 15 jours à Glasgow en Ecosse le 31 octobre.
En Afrique, une famine historique affecte actuellement Madagascar avec la pire sécheresse en 40 ans où 1,14 million de Malgaches souffrent de la faim (Banque Africaine de développement, BAD). La rareté des pluies depuis 4 ans a ravagé l'agriculture et des tempêtes de sable ont transformé de vastes étendues de terres exploitables en friches (FranceInfoAfrique).
Pour les scientifiques malgaches, il ne fait aucun doute que ces épisodes climatiques successifs ont pour cause le réchauffement climatique. Dix pays du Sahel ont été également fortement touchés : le Burkina Faso, le Cameroun, la Gambie, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, le Sénégal et le Tchad. Dans la corne de l'Afrique, l'Ethiopie, la Somalie et le Kenya n'ont pas été épargnés.
Une sécheresse qui a gagné les littoraux traditionnellement arrosés des bandes côtières de l'Afrique du Nord où cet été ont sévit de grands incendies de forêt.
Des conflits locaux sont apparus avec la rareté de l'eau dans toutes les régions du continent selon leur gravité. Dans la corne de l'Afrique, L'Egypte, le Soudan et l'Ethiopie en sont presque arrivés aux armes pour contrôle des eaux du Nil par le Barrage de la Renaissance élevé en travers du Nil bleu en Ethiopie.
Le lac Tchad (Tchad, Niger, Nigéria et Cameroun) est une autre source de conflit inter-états entre les éleveurs et les fermiers. L'étendue d'eau, 26 000 km en 1960, a perdu 90 % de son volume, 1500 km en 2000 en raison de sa surexploitation et du dérèglement climatique, intensifiant les tensions.
Le lac couvre près de 8 % du continent avec une population riveraine de 40 millions. C'est de cette région du globe où l'on compte les plus grandes migrations de population à la recherche de l'eau.
Retrouvez l'intégralité de nos articles sur la version papier
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.