NOS RIZIERES PLETHORIQUES    Tourisme: Des travailleurs contractuels en appellent à Tebboune    Le Coronavirus et nous, acte 3: Sur-urbanisation effrénée, exodes ruraux hémorragiques, mode alimentaire globalisé et crises sanitaires mondialisées et récurrentes (Suite et fin)    Sous la pandémie couve le nouveau monde    Jeux méditerranéens 2021: Les JM d'Oran officiellement reportés à 2022    Education: Les vacances scolaires prolongées au 19 avril    Bouée de sauvetage?    Dépistage du coronavirus: Les carences pointées du doigt    Covid-19 : Rapatriement des Algériens bloqués en Turquie dans deux ou trois jours    Président Tebboune : l'Algérie a été la première à prendre les mesures contre le coronavirus    Coronavirus: Une aide de 130 millions USD proposée à l'Algérie par la BM et le FMI    Ouverture d'un compte courant postal de solidarité pour les dons    L'armée se tient prête pour une"éventuelle intervention"    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    L'Algérie face à un casse-tête    Des sanctions prévues…    9 nouveaux décès et 132 cas supplémentaires    Griezmann interrogé sur la polémique Benzema/Giroud    L'infrangible lien…    Le Président de la République s'entretient par téléphone avec son homologue turc    Les feuilles de l'automne    UNIVERSITE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES D'ALGER : Reprise des cours le 5 avril via une plateforme numérique    COVID-19 : Ouverture d'un CCP de solidarité pour les dons    Aïcha Zinaï claque la porte du CNDH    Propagation du covid19-ANP: des instructions sur les dispositions préventives    Un navire battant pavillon des Iles Marshall impliqué dans le pillage des richesses sahraouies    Sahara Occidental: 139.000 t de poissons congelés exportés illégalement par le Maroc en 2019    Lancement des premières journées virtuelles du court métrage    Coronavirus: Feghouli fait un don pour un hôpital d'Istanbul    Le report des jeux méditerranéens d'Oran officialisé    Pétrole: le prix du Brent en hausse grâce à la reprise de la demande chinoise    "L'état de santé de Karim Tabbou s'améliore"    Déclaration    Vers une contribution financière et matérielle de la FAF    TV-6 de l'EPTV récupère des journalistes de Dzair TV    Une exposition virtuelle en temps de confinement    Une ode aux victimes de la décennie noire    L'Italie espère de bonnes nouvelles la semaine prochaine    LFP - Arrêt des compétitions: De redoutables conséquences pour les clubs    GMS Mercedes-Benz à l'arrêt    Hyundai GMI Al Djazair fermé temporairement    Zoubida Assoul parle de l'état de santé de Tabbou et Nekkaz    Covid-19 : Contribution financière du groupe parlementaire RND au Conseil de la Nation pour endiguer la pandémie    Covid-19 : un lot de 10.000 livres remis aux résidants des hôtels de confinement    N'ASSUME SES MISSIONS Aïcha Zinaï claque la porte du cndh    Musique- Bob Dylan : Sortie d'une nouvelle chanson    LES VIES LIEES    Et si le passé parlait ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dar lahlou
Couscous, la preuve par 9
Publié dans El Watan le 05 - 06 - 2006

Neuf variétés de couscous sont proposées par Dar Lahlou, un restaurant typique qui vient d'ouvrir ses portes dans l'enceinte du Palais des expositions (Pins maritimes, Alger).
« Après deux années de dur labeur, la maison Lahlou ouvre enfin son restaurant », se félicite Sid Ali Lahlou, propriétaire. Abstraction faite du volet lucratif, le restaurant offre des particularités fort intéressantes pour les amoureux du plat national. Si l'incontournable couscous de blé est mijoté à toutes les sauces algériennes, le couscous d'orge figure également au menu. Celui-ci, dit-on, est recommandé aux consommateurs qui ont des problèmes gastriques. S'appuyant sur les saveurs « kabyles », la carte propose deux couscous jusque-là inconnus (ou méconnus) des consommateurs : le couscous de riz et le couscous de maïs. Ces deux variétés dépourvues de gluten ont été intégrées dans la carte à l'attention des personnes présentant une intolérance à cette protéine (la maladie cœliaque). Côté décors, Dar Lahlou ne s'est pas trop compliqué les choses. « Nous avons pour ainsi dire transposé l'intérieur d'une demeure kabyle en y ajoutant des plans purement maghrébins. Ceux qui viennent nous rendre visite doivent se sentir chez eux », explique Sid Ali. Il faut savoir que le menu prévoit également d'autres mets tout aussi traditionnels comme les tadjines, le méchoui etc. La maison Lahlou, faut-il rappeler, est détentrice de la palme du meilleur couscous du bassin méditerranéen. La médaille d'or a été remportée lors de la huitième édition du Couscous fest 2005, qui s'est déroulée à San Vito Lo Capro, en Italie, du 20 au 25 septembre 2005. Entreprise familiale créée à Frikat (près de Draâ El Mizan, Tizi Ouzou) en 1998, la maison Lahlou est versée dans la fabrication du couscous traditionnel, elle emploie 60 femmes à l'usine et près de 200 autres « rouleuses » (préparation traditionnelle) à domicile. Elle a à son actif la « création » de la Fête nationale du couscous dont la première édition s'était tenue du 25 au 28 juin 2005 à Frikat.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.