Où est passé l'esprit du partenariat Euromed ?    Commémoration du 14e anniversaire de la mort d'Arafat, les Palestiniens œuvrent pour l'unité    La conférence de presse de Medouar en points    Suspicion de 16 cas de rougeole durant les 72 dernières heures à Merouana    SENATORIALES A ORAN : Duel entre deux candidats au parti FLN    Droit, Ethique, Morale….    BATNA : 16 cas de rougeole dépistés en 72 heures    GARE MARITIME DE MOSTAGANEM : Une personne arrêtée avec plus de 12 000 euros    à J-6 de Togo-Algérie Belmadi dévoile une liste de 25 joueurs, une première pour Chita et Meziane    L'Algérien Walid Bidani passe à côté    La JSS sur le podium, nul renversant dans le derby CSC-DRBT    Un restaurant pour abriter un congrès !    Le Qatar balayé par de violents orages et de fortes pluies    Baisse importante des réserves de change    Mise en place d'une matrice nationale des niveaux de compétences    Plus de 120 foyers branchés au gaz naturel    300 greffes sont réalisées annuellement en Algérie    Béatification : de quoi parle-t-on ?    Essor d'une police des livres    5 354 logements cherchent terrains    USM Harrach: L'urgence de l'ouverture du capital financier    Air Algérie: Protesta des mécaniciens de la maintenance    Ce qu'illustre la passe d'armes entre Macron et Trump    Chambre des arts et des métiers: Sortie d'une nouvelle promotion de 128 artisans    Ouyahia, un «joker»    MC Alger: Mehdi Benaldjia en renfort    Le Consul général de France, à Oran, rend hommage aux combattants: «175.000 Algériens morts et disparus pendant la 1re Guerre mondiale»    Les opérateurs économiques appelés à adhérer au système de l'emploi    En littérature et dans la réalité    «L'Algérie vue par les orientalistes russes»    Pas de disparités entre homme et femme    Basés en Syrie : Comment rendre les S-300 invincibles face à Israël ?    L'Algérie participe à la conférence de Palerme sur la Libye    Signature d'un contrat avec la firme-Conseil américaine    Le bilan de l'attaque d'un hôtel àMogadiscio s'alourdit à 39 morts    Inquiètes de la Chine : Les Bourses européennes terminent la semaine en baisse    Etats-Unis : La Fed maintient les taux en l'état mais promet d'autres hausses    Les Algériens font plus d'enfants que leurs voisins    Le chef de la DCSA remplacé    Le cauchemar prend fin    Les grands producteurs de pétrole à Abou Dhabi pour une éventuelle réduction de la production    Défaite des Algériennes face à la Côte d'Ivoire    Trois Algériens dans le Top 30    Sahara occidental : Des eurodéputés dénoncent la partialité du rapport de Patricia Lalonde    Centenaire de l'armistice : Ouyahia participe à Paris à la cérémonie de commémoration    Décès : Le journaliste Merzak Meneceur n'est plus    «Comment parler de soutien à un 5e mandat sans que le Président le demande ?»    Syndicalisme, le tournant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Téléphérique de Tizi Ouzou : Taux de réalisation de 30%
Tiziouzou : les autres articles
Publié dans El Watan le 17 - 09 - 2016

Lancé en juillet 2014, le projet de transport par câble au chef-lieu de Tizi Ouzou accuse un retard dans la réalisation.
Le projet de réalisation du téléphérique de la ville de Tizi Ouzou devant relier Kaf Naâdja au village de Redjaouna accumule les retards.
Sa livraison ne se fera d'ailleurs pas de sitôt, contrairement aux dates annoncées précédemment, à savoir vers la fin de l'année en cours. Le directeur local des transports estime son état d'avancement actuel et global à moins de 30%. Ce constat est d'ailleurs facile à faire à la vue des différents chantiers existants sur le tracé du téléphérique.
Le directeur, Samir Aït Youcef, refuse ainsi d'avancer une quelconque date pour la livraison de ce projet estimant que «cela dépend des différents facteurs auxquels nous faisons face à mesure que les travaux avancent». Il affirme toutefois que le taux de réalisation varie d'un tronçon à l'autre et «dépend de l'avancement des opérations, celles de l'équipement, de la réalisation des gares ainsi que des études d'exécution», explique-t-il.
D'après le même responsable, le tracé du téléphérique comprend trois tronçons «et nous comptons livrer le premier dans les plus brefs délais», dira-t-il. Il affirme que cette première partie, qui va de Kaf Naâdja à M'Douha compte vingt pylônes sur une longueur de 2464 m et quatre stations prévues, ajoutant que «près de quinze pylônes sont soit réalisés et achevés, soit lancés en réalisation», affirme-t-il. Des contraintes existent à ce niveau, notamment le problème de proximité avec les bâtiments à la Nouvelle Ville, mais «elles sont gérables», d'après notre interlocuteur.
Pour les deux autres tronçons allant de M'Douha à l'hôpital de Baloua puis vers le village de Redjaouna, la situation n'est pas la même puisque des contraintes entravent encore les chantiers. Il existe encore des oppositions de citoyens pas encore aplanies, en plus des difficultés naturelles «nécessitant des efforts supplémentaires, notamment financiers», confie Samir Aït Youcef. La réalisation de ce projet de transport par câble dans la ville de Tizi Ouzou a buté depuis son lancement en exécution le 13 juillet 2014 sur de nombreuses contraintes.
Le projet n'est pas gelé comme certaines autres opérations dans la région, mais il tarde à voir le jour.
Il a d'abord subi les oppositions des propriétaires terriens, avant d'enregistrer par la suite la diminution de la cadence des travaux sur les chantiers. Le responsable du secteur des transports à Tizi Ouzou souligne que le groupement algéro-français, composé de Bapiva et Poma Galski en charge de la réalisation de ce projet, n'a pas respecté les délais. «Dans le cahier des charges pour la réalisation de ce transport par télécabine, le délai initial était de 24 mois.
La première prolongation dont ils ont bénéficié est de 15 mois et devra expirer dans un an», estime-t-on. C'est dire que l'on se dirige sûrement vers une autre prolongation des délais de livraison qui en appelleront peut-être d'autres. L'usager devra ainsi attendre encore plusieurs mois avant d'espérer utiliser le téléphérique de la ville de Genêts.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.