Tourisme: Air Algérie appelée à accompagner les efforts de développement du secteur    La décision de la Cour africaine est une attestation du statut juridique du conflit    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Lancement officiel du réseau parlementaire sur le climat et l'environnement    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Grippe saisonnière: réception de 2,5 millions de doses de vaccin    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Le Premier ministre inaugure la 21ème édition du SITEV    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    A quand une rencontre Président-Maires ?    LA VIE... ET LE RESTE    «Nos entreprises sont prêtes à investir en Algérie»    Une aubaine pour les cimentiers    Des «lignes rouges» tracées    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Trois ateliers illégaux démantelés    Tensions accrues au Sahel    Du bon et du moins bon    Maguire, c'est désastreux    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Le Président Tebboune reçoit l'ambassadeur du Ghana    APN: Réunion de coordination sous la présidence de Boughali    Festival national du Malouf de Constantine : une ambiance apaisante lors de la 2ème soirée    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Un coup de piston et...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un pas dans le Walhalla nommé Helsinki
Publié dans El Watan le 17 - 06 - 2007

Finlande poétique, Finlande romantique. Qui aurait cru que douceurs et chaleur émaneraient d'un aussi lointain pays que les rayons du soleil n'arrosent pas généreusement.
Pourtant, il suffit de s'engouffrer dans ces immenses surfaces boisées, se désaltérer le regard avec les lacs au nombre infini et les tentacules de la mer Baltique entourant les innombrables îles de Finlande pour se rendre compte que le cœur n'est que l'expression et le prolongement du beau. Pays de l'Europe du Nord, la Finlande résume parfaitement ce mariage entre l'Est et l'Ouest. Jadis théâtre des guerres entre l'empire russe et le royaume de Suède, la Finlande, ou Suomi en finnois, a su tirer un parfait brassage des deux cultures. Sa capitale Helsinki est un véritable écrin renfermant un bijou architectural qu'il est aisé de constater sous toutes les coutures lors d'une virée pédestre en une seule journée. Helsinki, dérivant du suédois Helsingfors ou Torrent sacré, est une petite capitale de plus d'un demi-million d'habitants, qui ne cache pas son ambition de s'agrandir, comme en témoignent des chantiers dans la périphérie de la ville. D'un port marchand ouvert sur le golfe de Finlande, Helsinki respire le grand air et insuffle aux visiteurs une agréable sensation de paix et de quiétude. Bordée de verdure et traversée de rivières, la capitale finlandaise est construite en parfaite harmonie avec cet ensemble naturel qui lui offre à la fois couleurs et chaleur. Il suffit de se laisser emporter par le Torrent sacré pour plonger dans les bras de cette ville ouverte à la rencontre. Souvent, Helsinki a servi de décor pour films relatant le Saint-Pétersbourg du XIXe siècle. La place du Sénat (Senaatintori) est un parfait exemple du style néoclassique ; d'autres lieux sont par contre cernés de bâtisses du style néo-renaissance cohabitant parfaitement avec une architecture moderne peu encombrante. Les pavés interminables jonchent les rues d'Helsinki, tels les stigmates d'un passé qui ne veut pas se voir écraser par le poids des siècles. Il nous semble même entendre les roues d'un carrosse ou alors la cavalcade effrénée d'un cheval traverser cet espace intemporel. Le tramway vient cependant nous flanquer dans l'espace-temps du troisième millénaire, sans heurter notre sensiblerie face à tant d'apparat. Le tramway offre même ses services pour permettre un tour dans le Helsinki touristique. Baptisé 3T, cette ligne de tramway, qui prend son départ de la place du Port, propose une virée d'une heure pour les curieux, afin de se familiariser avec l'esprit et l'âme de la ville. L'idéal pour un ressourcement parfait après avoir découvert la ville, c'est de sortir du centre-ville et se rendre dans la périphérie boisée qui couvre la majorité du territoire de la capitale. Des allées interminables de pins, d'un vert éclatant, signent la majesté d'un paysage à couper le souffle. Etangs et bois sont le décor inconditionnel et imperturbable dans ce pays aux vastes étendues reposantes. A peine 20 km d'Helsinki, un village de vacances vous ouvre ses bras, accueillant de verdure. Des chalets en bois, construits dans la parfaite tradition locale, équipés de sauna, offrent un paisible repos au corps et à l'esprit. Nul doute que le Walhalla est bel et bien dans le coin, sous ce ciel ou le soleil ne se couche qu'à minuit.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.